Quels que soient vos goûts musicaux, il y en a un pour vous. Strasbourg regorge de petits bars chaleureux pour vous transporter le temps d’un verre ou deux avec des artistes locaux.

Le principe d’une Jam c’est quoi ? Tu ramènes tes fesses dans un bar, tu prends ton courage à deux mains et tu joues de la musique avec des inconnus. Généralement, les organisateurs de l’événement ramènent leur matériel, mais comme tout le monde préfère jouer avec ses instruments, c’est mieux si tu ramènes ta propre gratte. Après, on comprend que ce n’est pas l’idéal de se trimballer avec son kit de batterie en centre-ville…

Sur Strasbourg, beaucoup d’établissements font des événements musicaux participatifs de manière régulière. Que ça soit toutes les semaines, toutes les deux semaines, tous les mois ou exceptionnellement, au final, il y a presque un événement par soir pour les jeunes talents qui souhaitent s’entrainer, s’amuser à improviser ou tester leurs créations devant un public. Évidemment, on retrouve souvent les même têtes et ça peut être un peu intimidant de prime abord de s’incruster entre des groupes de musiciens aguerris qui ont l’habitude de jouer ensembles, mais ils toujours très ouvert, vu que c’est quand même le principe de ce genre d’événement ! Qui sait, vous trouverez peut-être votre futur groupe avec lequel vous sillonnerez les salles de concert à travers le monde…


Voici pour vous, une petite liste (non-exhaustive évidemment) de différents événements :

  • La Jam Jazz du Local : Comme son nom l’indique, ce bar est fait pour les locaux, avec du locaux en consos comme en musique. Des artistes strasbourgeois y vont tous les mercredis pour enflammer ce petit lieu chaleureux de la Krutenau.
  • La Jam du Boma : Cadre lounge feutrée, petit verre de vin et gros jazz qui décape, c’est la recette de la Jam du Boma, toutes les deux semaines.
  • La Jam du Cam : Une institution de la scène musicale strasbourgeoise depuis plusieurs années. Il y a généralement un groupe qui joue, puis la scène s’ouvre et les musiciens s’amusent avec les strasbourgeois. Tous les mardis au Camionneur.

  • Quartiers Libres au Django Reinhardt : La salle de concert du Neuhof ouvre ses portes en accès libre un jeudi par mois pour tous les mélomanes et musiciens qui souhaitent se jouer sur une vraie scène. L’événement prend différentes formes. Jeudi dernier, c’était du pure jam, mais la prochaine ça sera du karaoké avec des musiciens qui interprèteront des tubes intemporels. Celle d’après sera une séance de blindtest !
  • Jam Mimir du mercredi: Depuis la réouverture de cet automne, Mimir renaît de ses cendres avec la même philosophie mais des événements et une logistique différente. Tous les mercredis, c’est jam dans la cour et à l’intérieur de la Maison, avec repas participatif.
  • Musiques Ancestrales le dimanche … toujours à Mimir: Didjeridoo, tambours, bodhran, harmonium, chants diphonique, guimbarde… différents instruments sont à votre disposition pour essayer ou jammer tous ensemble dans la paix et l’amour. Tous les dimanches. Moins une jam qu’un cours d’initiation, cependant, il y a régulièrement un jam à la fin des ateliers.
  • Apero Jam Session au Bohemia : Petit repaire à la frontière du campus, le Bohemia est endroit zen où de petites jam intimistes se déroulent souvent en acoustique avec des instruments parfois un peu exotiques comme du Didgeridoo ou de la guimbarde.
  • Jam session au Mudd : Repaire de zikos depuis toujours, l’âme du funk et du jam est dans le Mudd (ne pas confondre avec le MOOD de Vendenheim). Un mercredi par mois, sur un thème différent, un groupe ambiance le caveau pour ensuite laisser la place au public et jouer avec eux.
  • Grincheux : Bar devenu mythique du centre de Strasbourg, un petit espace est réservé chaque jeudi ou presque pour que 3-4 musiciens enchantent les deux étages du Grincheux.
  • Mandala : Restaurant atypique s’il en est, le Mandala propose une jam session accompagnée des 3 musiciens du RIL Trio autour d’un verre ou d’un bon repas dans un cadre plus posé que les bars/salles de concerts.
  • Freestyle Mondays au Mudd: L’Openmic (micro-ouvert) régulière du centre de Strasbourg, emmené par Eli MC et une petite troupe de musiciens, rappeurs, slammeurs, improvisateurs et chanteurs amateurs comme professionnels prennent les micros du caveau un lundi par mois. Vibe Hiphop.
  • Kitsch’N Bar: Poésie, textes et slam sont les maîtres mots du cet événement récurrent au Kitsch. Avec ou sans musique, les lettres et les mots sont à l’honneur.
  • MENTION SPECIALE: Le Bunny’s : Ça c’est tout les soirs ! Pour les schlags qui veulent gueuler sur du Johnny ou du Céline Dion après leur 3e pinte. LE bar Karaoké strasbourgeois, depuis plusieurs années.

N’hésitez pas à rajouter vos lieux favoris d’expression et de partage musical dans les commentaires !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE