Mandala

Ouvert

Ouvert depuis la fin du mois de mai pour « L’Express » et depuis le 5 juillet pour le Caphé restaurant, Mandala nous invite à voyager entre le Rhin et le Vietnam grâce à une cuisine fusion, et pas uniquement…

Le projet ? Créer plusieurs espaces en un ! Un espace en mouvance permanente, où tout est possible et imaginable. Où la cuisine n’est qu’un prétexte pour recréer du lien, aussi bien avec les voisins qu’avec les gens d’ici et d’ailleurs.

On a le choix entre une petite dizaine d’entrées bien alléchantes (avec les basiques de la cuisine viet : rouleaux de printemps, nems de My ou alors des plats revisités  : foie gras maison mariné au Mei Kwei Lu et gravlax de saumon à la coriandre… yummy), des plats « cuisine du marché fusion » (quand l’Alsace et le Vietnam se rencontrent…), d’autres made in « Le Terroirs du Vietnam » (Phô, Bo Bun et Bao Burger).

On a également des mets végétariens (bo bun au tofu, un Wok de spaetzles et de légumes croquants et fondants) et des desserts fusion (l’exemple type : une trilogie de munster avec du chutney de mangue… Mmmh, intéressant).

Concernant les prix, il faut compter 10 € en moyenne pour une entrée, entre 12 et 22 euros pour un plat et environ 6 € pour un dessert.

Tous les jours de la semaine, ils proposent également un menu du jour avec une entrée, deux plats au choix (pas encore d’option veggie mais ils peuvent s’adapter !) et un dessert. C’est frais, c’est bien garni et c’est accessible au niveau du prix :


Plat : 9,50 €
Entrée + plat ou plat + dessert : 12 €
Entrée/ plat/ dessert : 13,50 €

Les +
  • La salle de sieste
  • Rapport qualité/quantité/prix très intéressant pour le menu du jour et la partie « Express »
  • Les assiettes sont bien garnies et l’accueil très chaleureux !
  • L’endroit est vraiment très chouette. Les différents espaces dégagent tous une atmosphère particulière, qui fait l’identité du lieu. On a envie de s’attarder après le repas dans la salle expo au 1er ou de bouquiner dans le coin cosy.
  • Nicole et Frédéric ont pleins de projets en tête et de nouvelles initiatives à composer.
Les -
  • La cuisson de la truite et de la galette de pomme de terre (du Bao végé) n’était pas terrible. Ça manquait également d’assaisonnement. Quand on me parle de cuisine fusion, je m’attends à une explosion de saveurs dans la bouche et là j’ai été un peu déçue.
  • Grosse différence de prix entre le Bao Burger « Express » et celui du restaurant (le beau mobilier et l’assise des chaises pourraient-ils justifier des 5 euros de différence ?)
  • Ce n’est pas donné… Comptez une bonne trentaine d’euros (minimum) par personne si vous prenez à la carte pour une entrée + plat ou un plat + dessert, avec boissons, le midi, comme le soir.

Dans les mêmes gouts