L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération. C’est mal, m’voyez.

Ola moussaillons ! On vous en parlait il y a quelques mois déjà : un bar de la franchise Barberousse allait ouvrir à Strasbourg. Ce « allait », c’était hier soir et désormais l’ancien caveau de la Java, transformé en navire, accueille les marins d’eaux douces et d’eaux moins douces (pour les plus téméraires).

Ok, mais Barberousse, c’est quoi ?

Barberousse, c’est une franchise nationale avec 14 établissements répartis sur l’hexagone (surtout dans le sud et autour de Lyon). Plus qu’une simple consommation, l’enseigne cherche à plonger sa clientèle en immersion.
Celui de Strasbourg est situé au 6 rue du Faisan, à la place du CheckPoint (et de la Java pour les vieux de la vieille). Une fois la porte du bar franchie, on est directement plongé dans l’ambiance de la piraterie : la déco mixant noeuds marins, sabres et tonneaux, les odeurs de vieux bateaux (assez surprenant) et bien évidemment les consos (rhums arrangés, planteurs et autres classiques).

Eh capitaine, on sert quoi dans ce navire ?

La spécialité, c’est le rhum. Avec 50 saveurs de rhums arrangés, plusieurs planteurs et 38 rhums de dégustation différents, la cale du bateau ne sera jamais vraiment sèche.
En shooters (2,50 €) ou en bouteilles (35 cl arrangé : 24 € / 50 cl planteur : 16 €), ces derniers sont servis du mardi au samedi dès 19 heures et jusqu’à 4 heures en fin de semaine.

Si toutefois le rhum n’est pas votre dada, des bières pressions, en bouteilles, des « redresseurs de zizi » (oui oui oui), des cocktails, du vin, du champagne, des spiritueux et quelques planchettes à grignoter complètent la carte.

Un happy hours sur les rhums arrangés et planteurs de 19h à 21h fait chuter le prix des bouteilles.

Il est beau mon bateau

Après de longs travaux, le caveau du feu Checkpoint/Java s’est transformé en bateau tout droit sorti du 17ème siècle. Ils n’ont pas lésiné sur le déco et la découverte du lieu procure un bel effet de surprise et de curiosité. N’ayant pas oublié le problème d’addiction au tabac dont souffrent les pirates, un fumoir a également été installé à l’étage.

Bref, Barberousse à Strasbourg c’est désormais une réalité et nos foies risquent vite de se faire durement déniaiser.

(Maintenant on vous laisse enfin découvrir le lieu en images)

BARBEROUSSE STRASBOURG

6 rue du Faisan
67000 Strasbourg
03 88 32 66 58

Horaires d’ouverture : le mardi et mercredi de 19h à 1h
Du jeudi au samedi de 19h à 4h.

Photographies : Vivien Latuner

6 COMMENTAIRES

  1. Hors d’Alsace pour quelques jours, je viens de découvrir son homologue en la capitale des ducs burgondes… Et moi qui croyait que c’était un bar unique en son genre, tant pis :/ et tant mieux pour notre chère Strass’ 😉 !

  2. Le concept existe déjà à Strasbourg.
    Bon l’ambiance Pirate n’est pas là mais les rhumes arrangés, de plus local et artisanaux, les coktails, et on peut même y gouter des insectes séchées, ça s’appelle « Ze Trou », 5 rue des Couples.

LAISSER UN COMMENTAIRE