Tes petites fesses sagement posées à la bibli ? Pas vraiment.

Les Bibliothèques Idéales, on y vient plutôt pour débattre, interagir, rêver, réfléchir, espérer… Rire aussi. Vincent Dedienne, entre autres personnalités immanquables, sera de la partie. Et si tu es « un type bizarre qui n’aime personne », rassure toi, Samuel Beckett l’était aussi. Tu peux donc venir écouter la lectures de ses lettres (à l’Aubette, le 16 septembre, à 13h) et détester toi aussi le monde entier à ta guise. Aux Bibliothèques Idéales, pas de jugement. En revanche, des lectures musicales, des promenades littéraires (parce qu’ici, les bouquins, on se balade dedans), mais aussi des rencontres, des performances musicales, de la politique. 

** Ceci est un message d’espoir pour ton mois de septembre **

Septembre est encore un mois rempli d’espoir, pas nécessairement caractérisé uniquement par la triste routine de la rentrée. Le 7 septembre, précisément, c’est le jour où débute la 10ème édition des Bibliothèques Idéales à Strasbourg. Organisé par la Librairie Kléber et soutenu par la ville de Strasbourg (un grand merci au passage pour son soutien aux nombreuses organisations culturelles durant toute l’année, cœur avec les doigts <3), l’événement te permettra d’appréhender ce redoutable mois d’une toute autre manière, comme l’illustre l’un des slogans de la manifestation :

« Lire fait parcourir le monde à pas de géants ! Mais toujours la tête dans les nuages. »

La tête dans les nuages, donc, le nez dans les ouvrages aussi (mais pas que!). En septembre, pas besoin d’atterrir directement dans la routine, et de s’écraser à la manière d’un bébé moineau qui peine à utiliser ses ailes. Il reste encore possible de prolonger son séjour dans la douce bulle de coton que l’on appelle plus communément VACANCES.

Vous l’aurez compris, les Bibliothèques Idéales, c’est THE événement de la rentrée littéraire à ne pas manquer. Du 7 au 17 septembre, Strasbourg accueillera 150 auteurs, comédiens, artistes au sein de l’Opéra, de l’Aubette, de plusieurs Médiathèques, et d’autres lieux encore. Au programme (oui chez Pokaa on pratique le spoil, sauf quand il s’agit de GOT, certaines choses sont tout de même sacrées), rencontres avec les individus suivants (et plein d’autres), que tu connais bien certainement (ou, si tu ne les connais pas, qu’il est urgent de venir rencontrer) :

Pour réviser tes classiques en chanson :

Vincent Dedienne (déjà dit mais cette information est tout de même digne d’être répétée) célèbre auteur et humoriste qui participe notamment à l’émission Quotidien de Yann Barthès. Il participera à une performance unique (et réalisée juste pour l’occasion, la classe) composée par Léopoldine HH autour de l’œuvre de la chanteuse Barbara. Ça se passera le 10 septembre à l’opéra et ça s’annonce décalé, inédit, cocasse et donc immanquable pour les curieux que sommes !

Abd Al Malik, rappeur auteur, interprète et réalisateur engagé et surtout engageant. Il sera présent le 10 septembre, à 13h, à l’Opéra, pour lire en chanson les textes d’Albert Camus, accompagné par la comédienne Clotilde Courau et l’accordéoniste Lionel Suarez.

Pour frissonner pour une autre raison que la rentrée :

La grande Amélie Nothomb : Romancière belge d’expression française aux lèvres aussi sanguines que sa plume, elle est notamment l’auteure du célèbre ouvrage Stupeur et Tremblements (bon, la liste est longue car l’hyperactive sort un roman quasiment tous les ans). Elle sera présente pour une séance de dédicace suivie d’une rencontre le mercredi 13 septembre à l’Aubette.

Pour oublier que dans 100 ans, on sera tous morts :

Le collectif Catastrophe : ce collectif, né en 2015, regroupe une quinzaine d’artistes de moins de 30 ans qui cherchent à dépeindre le portrait d’une génération, d’apparence sans espoir, mais qui en réalité dispose de beaucoup plus de ressources qu’ils ne le pensent. Ça vous rappelle pas quelque chose ? 😉 Ils pratiquent ensemble musique, lecture de textes, chants ou encore danse. C’est à coup de punchlines lourdes de sens, dont notamment celle publiée dans une tribune de Libé en 2016 « Puisque tout est fini, alors tout est permis », que le collectif s’immisce dans les jeunes esprits. Ils nous feront rêver et cogiter le vendredi 15 septembre à l’Aubette.

Pour revisiter la lecture au rythme des vocalises :

Emily Loizeau : L’auteure, compositrice, interprète franco britannique sera présente le 8 septembre à 20h à l’Opéra pour une session lecture musicale qui questionnera sans tabous notre rapport à soi, à l’autre et à l’identité de manière générale.

Pour une leçon de fraîcheur donnée par un octagénaire méga swag :

Ou encore Michel Serres : Michel Serres, c’est un philosophe du 21e siècle, un homme de 87 ans qui cerne la jeunesse parfois même mieux qu’elle même et qui est plus swag que les générations Z et Y réunies ! Qualifiant (à juste titre #teamMichelSerres) les passéistes de gros ronchons, tu peux compter sur ce grand homme, notamment auteur de l’excellent Petite Poucette, pour te donner une belle leçon de jeunesse et d’ouverture d’esprit. Vu son age avancé, il serait vraiment très dommage de louper son passage aux Bibliothèques Idéales ! Donc RDV jeudi 7 septembre, à 16h30, à l’Opéra, pour te prendre une jolie petite claque philosophique.

Mais attention, ceci n’est qu’un MICRO petit aperçu de tout ce qui t’attend durant ce dixième anniversaire. Pour en savoir plus sur les invités et la programmation, c’est par ici.

Et sinon, l’événement Facebook, c’est par là !

Et cerise sur la bibli, l’entrée est libre et gratuite. CA-DEAU !

Bonne rentrée les curieux !

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE