Elle est craquante, a des courbes à faire pâlir Kim Kardashian et met du sel dans ta vie : j’ai nommé… la bretzel, pardi ! Si une bonne soirée ne peut décemment pas ce faire sans un ramequin de ce biscuit apéritif incontournable, il nous reste encore beaucoup de choses à apprendre sur notre symbole local. D’où vient la bretzel ? Qui l’a inventé ? Quelle est sa recette ? Heureusement, à quelques kilomètres de Strasbourg, un nouveau site touristique vient d’ouvrir pour répondre à toutes ces questions…

Et pour étancher ta soif de connaissance, direction Gundershoffen, où se trouve la Fabrique à Bretzels de Boelhi. Pilier de l’industrie bretzel depuis 1935, Boelhi était à l’époque une petite boulangerie-épicerie. Aujourd’hui, l’entreprise sort de ses locaux plus de 6 000 tonnes de produits par an ! Et depuis ce matin, une partie du bâtiment industriel est ouvert au public et une visite aménagée permet d’en découvrir d’avantage sur la maison et bien sûr, sur son produit phare.

Photo de Bastien Pietronave

Ce qu’on a retenu

  • La bretzel permet de voir le soleil briller trois fois ! C’est en tout cas ce que raconte la légende moyenâgeuse autour de son origine. A l’époque, un seigneur aurait accepté d’alléger la peine d’un boulanger prisonnier, si celui-ci était capable de confectionner un pain qui permettait de voir le soleil briller fois fois. Assis dans sa cellule, le prisonnier réfléchissait, les bras croisés. C’est en observant ces derniers qu’il eu soudain l’idée de fabriquer une pâtisserie en forme de nœud, avec trois trous au milieu. Sa vie fût épargnée et depuis des siècles, sa création fait le bonheur des gourmands et la fierté des alsaciens. Mythe ou réalité, qui sait ? Les voies de la bretzel sont impénétrables.
  • Il faut de la farine, de l’huile, du sel, de la levure et du malt pour faire une bretzel. Voilà, débrouille toi avec ça.
Photo de Coraline Lafon
  • La bretzel a été simpsonisée et ça c’est quand même super classe.
Les Simpsons / Saison 8 – épisode 11 « Pour quelques bretzels de plus »
  • Une bretzel pèse environ 1 gramme et l’entreprise Boelhi fait sortir de sa fabrique environ 20 tonnes de bretzels par jour, soit plus de 20 millions de bretzels (on a compté).
  • Les américains, les japonnais, les chinois, les coréens du sud et même les koweïtien aiment et consomment nos bretzels ! (POPOLOPOPOPOOOPOOOO)
  • Des milliers de bretzels qui défilent en boucle sur un tapis roulant c’est très très très hypnotisant.

  • Il existe des COUSSINS en forme de bretzels ! DES COUSSINS !
  • Il existe aussi des bretzels au chocolat et au pois-chiche.
  • Les bretzels, c’est bon.
Photo de Bastien Pietronave

Donc la visite, elle vaut le coup ?

Les plus

Le parcours est instructif et pédagogique, ça c’est cool

Les salles sont très bien aménagées et agréables à découvrir

On peut faire des dégustations à la fin de la visite et même repartir avec des sacs énormes remplis de bretzel si on prend la peine de faire un détour par la boutique

Les moins

Vu la localisation, c’est un lieu intéressant à découvrir si vous êtes dans le coin. Par contre, ça ne vaut pas le coup faire le déplacement exprès

L’espace, bien que joli, est tout de même très petit et on a vite fait le tour des quelques salles

On ne peut malheureusement pas entrer dans la salle des machines. On peut cependant les observer à travers une fenêtre


Tarifs

Adulte : 4€
Enfant : 3€. Jusqu’à 14 ans, gratuit pour les moins de 6 ans.

Page Facebook


Photo de Martien Lelièvre

Photo de Martien Lelièvre

Photo de Bastien Pietronave

Photo de Bastien Pietronave

Photo de Bastien Pietronave

Photo de Bastien Pietronave

Photo de Bastien Pietronave

Photo de Coraline Lafon

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE