Strasbourgeoise, Strasbourgeois, tu attendais ce jour avec impatience depuis plus de six mois. Dans quelques heures ton attente prendra fin : non je ne parle pas du marché de Noël –  gardez pour le moment votre vin (au) chaud et vos crêpes au sucre – je parle de la réouverture du Molodoï.

Vous avez tous entendu au moins une fois parler du Molodoï, ou Molo’ pour les intimes. C’est une salle immense de 548 mètres carrés (c’est aussi le nom de l’association qui la gère) située 19 Rue du Ban-de-la-Roche. Pour ceux qui ne le savent pas, cette salle, véritable bouillon de culture, s’est imposée deux règles de conduite qui n’ont pas changé depuis son ouverture : le ticket d’entrée est fixé à un maximum de 8 euros et chaque projet doit être accepté par le conseil d’administration.

Le Molodoï, qui pour la petite la petite histoire signifie « jeunesse » en russe, a soufflé sa vingtième bougie en 2014. Seulement voilà, après 20 années d’occupation, la salle avait vraiment besoin d’un coup de jeune. C’est ainsi que la belle a fermé ses portes pour se faire une beauté pendant plus de six mois. Au programme : agrandissement du bar, de la cuisine et des toilettes et mise en place d’un accès pour personnes handicapées. Et surtout, oui surtout, une rénovation du toit et du sol. Certains de ces travaux vont cependant se poursuivre jusqu’en 2018.

Un immense merci à Bartosch Salmanski de 128db, pour les photos qui nous permettent cette petite piqûre de rappel de l’ancien Molo’ :

Et pour voir la nouvelle gueule de la salle, toute l’équipe du Molo vous a concocté un weekend de fifous, qui commence dès ce vendredi 27 octobre et jusqu’à dimanche :

  • Vendredi soir : Soirée Théâtre avec la compagnie Hors sujets + after Dj : programme complet
  • Samedi soir : Teuf de réouverture, avec 5 concerts au programme et un after Dj ! Une programmation éclectique à l’image de la salle,  mêlant rock’n’roll, chanson française, Hip-hop et électro : programme complet
  • Dimanche : Journée jeux et conférence : programme complet

Bref on compte sur vous pour inaugurer (une deuxième fois) cette salle comme il se doit, et que le sol retrouve vite cet aspect cher à ses habitués  🙂

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE