S’il y a bien un rendez-vous à ne pas manquer ce mois-ci, pour tous les curieux ou amateurs d’art, c’est le Week-end de l’art contemporain (WEAC), qui revient de plus belle pendant trois jours complets, les 16, 17 et 18 mars 2018, pour sa deuxième édition à l’échelle du Grand Est. Forte des dix éditions alsaciennes précédentes, cette édition Grand Est 2018 souhaite plus que jamais mettre en lumière la production artistique contemporaine du territoire, ainsi que les nombreuses structures, institutionnelles comme associatives, petites et grandes, qui font vivre l’art dans notre région.

Ce sont plus de soixante lieux d’art contemporain qui se préparent à vous accueillir au détour de programmations aussi riches qu’éclectiques : expositions, vernissages, visites, projections, performances, ou encore des rencontres avec des artistes vous attendent.

Ce week-end a été concocté avec soin par les trois réseaux de la région Grand Est :
. Versant Est – Réseau art contemporain Alsace ;
. le Réseau LoRA – Lorraine réseau art contemporain ;
. et Bulles – Réseau arts visuels Champagne-Ardenne.

En travaillant de concert, ces réseaux favorisent, durant ce week-end mais surtout tout au long de l’année, par leurs actions, une dynamique collective et contribuent à une meilleure visibilité de l’art contemporain à l’échelle régionale. Ils souhaitent ouvrir la réflexion sur la place de l’art contemporain sur le territoire du Grand Est.

Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (MAMCS)

Voici un petit aperçu non exhaustif des activités proposées à Strasbourg et proches alentours durant ce week-end. Vous pouvez retrouver la totalité du programme à la fin de l’article.

Tout au long du week end :
  • Vendredi 16 mars à partir de 18h : L’opening Night à Colmar, un parcours nocturne et festifs à travers Colmar dans 7 lieux d’art contemporain
  • Vendredi 16 mars à partir de 20h : Hors les murs de la HEAR (Haute école des arts du Rhin à l’UGC Ciné Cité de Strasbourg, projection en avant-première « Occidental », en présence de Neil Beloufa, artiste-réalisateur (Tarif plein : 11,40€)
  • Vendredi 16 mars à 18h30 : Double vernissage au CEAAC à Strasbourg, exposition collective Zones d’influences et Retours de résidences (Strasbourg – Stuttgart 2017) des artistes Silvi Simon et Jens Sitckel + visite commentée le samedi 17 mars à 16h
  • Vendredi 16 mars à 18h : Vernissage-soirée d’ouverture du Nouveau Syndicat Potentiel. Le Syndicat Potentiel ouvre les portes de ses nouveaux locaux dans le quartier de Neudorf à Strasbourg, 109 avenue de Colmar, après trois mois de travaux, de recherches et d’expérimentations. Ouvert également le samedi et le dimanche de 10h à 19h.
X – 140×100 2017, Technique mixte sur papier, contrecollé Forex Crédit : courtesy galerie BG & Marc Felten
  • Samedi 17 et dimanche 18 mars de 14h à 19h :  Galerie Bertrand Gillig à Strasbourg,  exposition de Marc Felten qui s’inscrit dans la tradition de l’étude et de la représentation du corps humain, un univers original à la confluence du graff, du tag et de l’illustration.
  • Du vendredi 16 au dimanche 18 de 14h à 19h : La Chambre de Strasbourg propose une exposition intitulée Power the people par Stephen Shames, qui a suivi avec patience et persévérance le quotidien des Black Panthers. Une visite commentée aura lieu le dimanche à 17h. Pour plus d’infos, c’est par ici
© Stephen Shames, “Panthers on Parade”, Oakland, 28 juillet 1968, courtesy Steven Kasher Gallery
  • Tout le week-end, au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg
    . Exposition Power to the People de Stephen Shames : faire l’expérience des changements d’échelle.
    . Visite « Le temps d’une rencontre » : sam. 14h30 avec Julie Gandini, conservatrice au MAMCS
    . Spectacle « Loïe Fuller sam. 16h30 : research » avec Olga Maciejewska dans le cadre des Giboulées, Biennale internationale – Tout public. Durée : 30 min.
Loïe Fuller : Research, Ola Maciejewska. Photo : Martin Argyroglo
  • Du vendredi 16 au dimanche 18 de 14h à 18h30  : Stimultania, Pôle de photographie à Strasbourg, exposition collective Dépêche-toi de vivre avec des œuvres réalisées par Melania Avanzato, Guillaume Chauvin, Benoît de Carpentier et Fabienne Swiatly avec soixante adolescents et quinze hommes incarcérés. Pour en savoir plus sur cette expo, c’est par ici. Une visite commentée aura également lieu de 11h à 12h le samedi.
« Dépêche toi de vivre » – Photo de Chloé Moulin

Le bus de l’Art

Le dimanche, trois parcours bus sont mis en place au départ de Strasbourg, Mulhouse et Colmar « pour (vous) permettre de découvrir l’Alsace artistique » ! Ils circulent sur le territoire entre les lieux d’art toute la journée : « Il y a une vraie envie du réseau d’agir auprès des publics et de les sensibiliser à l’art contemporain ». Ce dimanche, il n’y qu’à vous laisser guider !

Ces parcours sont d’ailleurs proposés au public plusieurs fois dans l’année : durant le WEAC, à l’été et à l’automne. À chaque fois, les parcours sont différents et les programmations changent. Versant Est a la volonté d’aller dans tous les lieux d’art contemporain, afin de renforcer le maillage du territoire et mettre en valeur toutes les structures, qu’elles soient petites ou grandes.

Attention, il ne reste des places que dans un seul bus !

LE BUS 1
Départ de Strasbourg à 9h – RDV à Stimultania, 33 rue Kageneck
Retour à la gare de Strasbourg à 18h30

Expositions visitées :
– Stimultania, Strasbourg : « Dépêche-toi de vivre »
– CRAC Alsace, Altkirch : « IL PLEUT, TULIPE. »
– FABRIKculture, Hégenheim : « Doch bitte aber »
– La Filature, Mulhouse : « John Hilliard »


En bonus, pour les plus curieux

Pour cette édition, les différents organisateurs ont fait le choix de mettre en lumière une artiste du coin, Delphine Gatinois, installée au Gingko à Troyes, diplômée de l’École de l’image d’Epinal et passée par l’École Supérieure d’Art de Metz puis par la formation de plasticiens intervenants (CFPI) à Strasbourg.

Photo de Delphine Gatinois

Et, détail original : vous retrouverez son intervention artistique directement dans le visuel de  communication de l’évènement ! En effet, elle s’est emparée de cet outil pour travailler le verso du programme comme une affiche. Si vous mettez la main sur les dépliants, vous vous retrouverez donc nez à nez avec une de ses œuvres !

Cette artiste qui vit et travaille dans le Grand Est, nourrit ses réalisations de ses voyages. Et cela reflète la vocation des Réseaux : « mettre en avant l’art contemporain local tout en le liant à une création qui est une vraie porte ouverte sur l’ailleurs ».

« Mon travail naît de longues phases d’immersion au sein de différents pays.
Constelación est un corpus d’oeuvres réalisées dans la région agricole
du Veracruz au Mexique, une ancienne colonie française. 
La culture de la terre
est un thème précieux à mes yeux, je l’aborde depuis
plusieurs années à travers différents types de recherches. L’évolution d’un
sol raconte en profondeur l’histoire de ses habitants.
Aujourd’hui, les travailleurs de la terre de cette région Mexicaine sont
coupeurs de bananes. Les taches brunes provoquées par le fruit
finissent par créer un uniforme, un indice social supplémentaire
dans le clivage entre propriétaire terrien et travailleurs.
La vanille, elle, renvoie à une agriculture précieuse d’une autre époque.

Entre ces deux phases, beaucoup de revendications sociales
et d’autres productions agricoles se sont écoulées
sur ces terres et plus largement à l’intérieur du pays.
Une restitution de ce projet a eu lieu au coeur

d’une coopérative de maïs désaffectée dans la commune même
où je suis restée plusieurs mois. J’ai tenté d’y réunir travailleurs et propriétaires.
Le second chapitre de ce projet se déroulera en 2018 avec le soutien de
la Bourse d’aide à la recherche et à la création, Grand Est. »

Bref, un week-end sous le signe des belles découvertes !


Week-end de l’Art Contemporain

Le programme complet du WEAC
Facebook Versant Est
Évènement Facebook


EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

PARTAGER
Manon Oller
Portraitiste de mains

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE