Arrêtez tout ce que vous faites, c’est l’heure de voyager dans le temps et de revenir aux années 50.

Réveiller le John Travolta ou la Olivia Newton-Jones qui est en vous, c’est l’objectif de l’ARES (Association des résidents de l’Esplanade de Strasbourg) le temps d’une projection de la légendaire comédie musicale « GREASE ».

Sandy Olsson jouée par Olivia Newton-Jones

Le film de 1978 a marqué son époque et continue à faire son effet encore aujourd’hui. L’histoire raconte l’amour qui naît entre les personnages de Sandy Olsson, la gentille et innocente étudiante australienne fraîchement débarquée et Danny Zuko chef de la bande des T-Birds, crooneur caïd mais sensible à l’intérieur. Leur transformation dans le film s’ancre dans une époque où la jeunesse était en cours d’émancipation à l’aube de la révolution culturelle des 60’s.

Au programme, dès 20h beaucoup de « feel-good » de chuapchuapchoubidouap et doobidoodoobidiboowap, pique-nique sur la pelouse, des animations et jeux familiaux, du maquillage, un concours de déguisement et des démos de danse sur de la musique des années 50…

De quoi retrouver la fièvre du samedi soir pendant une belle nuit d’été en faisant un peu de dirty dancing…

… avant la grande projection de 22h30 !


Certains pourraient regretter que ça ne soit pas en drive-in sur un parking à l’ancienne … mais franchement, vu le cadre de la citadelle on ne peut pas trop se plaindre.


Boissons et nourriture seront disponibles sur place. Le lieu de la sauterie : En plein cœur du parc de la Citadelle (la demi-lune entre les terrains de pétanque et les aires de jeux pour enfants).

L’événement est gratuit, mais il faut ramener de quoi se tenir au chaud et s’installer confortablement !
Retrouvez plus de détails sur l’événement par ici →

Capture d’écran du Film, scène du cinéma en drive in
PARTAGER
Martin Lelievre
Le Stagiaire - Bac+3 Machine à Café - J'écris donc je suis, tu cries donc tu t’essuies. Euh ou quelque chose du genre. Charbonne entre sue et suie, tu suis? Chill>Dab --Insérez citation deep ici--

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE