Ce dimanche, Pokaa vous dévoile en avant-première le clip « Minuit » de Claire Faravarjoo, une jeune artiste strasbourgeoise en devenir. La magie de la scène musicale alscasienne, c’est qu’on y voit régulièrement apparaître de nouvelles pépites, et c’est ce qu’est Claire. Après un passage il y a quelques années dans l’émission The Voice, Claire a pris le temps de développer discrètement son univers et s’apprête désormais à déferler sur les scènes de l’hexagone avec ses titres pop-électro hypnotiques. Ses premières victimes : Paris le 14 octobre, mais aussi Strasbourg le 19 octobre pour la sortie de son EP de 6 titres « Minuit », produit par #14 Records… Un label forcément strasbourgeois !

Si elle parle de Paris dans ses chansons, c’est bien à Strasbourg, chez elle, que Claire a décidé de tourner son nouveau clip. Et la ville de Strasbourg aura rarement été aussi bien mise en valeur dans un clip musical ! Edouard Lichtenauer signe une réalisation aussi soignée que poétique, à l’image de l’artiste qu’il met en image. Le réalisateur n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il filmait déjà Strasbourg de nuit pour le groupe Ishwa il y a quelques mois. Pour « Minuit », il filme Claire surplombant la ville entière, ou chantant dans un quartier Rivétoile presque méconnaissable de nuit. Mais qui est Claire ? Nous sommes allés à sa rencontre…

1) Salut Claire, Strasbourg est décidément bien mise en valeur dans ton nouveau clip, c’est quoi ton rapport avec cette ville ? 

MINUIT est un son qui, de base, parle de la nuit. Et j’ai toujours trouvé que Strasbourg avait un certain charme à la nuit tombée, bien plus que d’autres ville que j’ai pu voir. Les rues sont étroites, il y a des lumières partout, des enseignes en néon pour désigner les bars et les clubs… De belles personnes, et une magnifique ambiance… C’est une musique qui comporte bien des sens cachés, et qui parle d’une personne qui me tient à coeur.

2) Entre les images noctures de ton clip et ton CD qui s’appelle « Minuit », tu sembles être du genre noctambule, on en parle ? 

Ouais ! Depuis petite j’ai toujours préféré vivre la nuit. De mon point de vue, dormir est une perte de temps. J’adore sortir le soir ! Parfois on est entre potes, on marche dans les rues, je mets mes écouteurs quelques minutes… Sur de belles musiques, j’ai l’impression que ma vision est une caméra qui tourne un clip de personnes qui font la fête ! Oui, je dirais que je suis noctambule, d’où le titre d’une des chansons de L’EP.

3) Tu joue sur scène avec Ben, ton pote et Romain, ton grand frère. La musique c’est une histoire de famille ? C’est pas trop chiant d’avoir ton grand frère dans les pattes constamment ? Vas-y balance ! 

En fait c’est assez fou, parce qu’avec mon frère on a toujours été fusionnels, c’est un peu comme un mentor ! Bien sûr il y a des fois où on s’engueule, parfois en répètes, mais Ben est toujours là pour dire une connerie qui fait rire tout le monde !

4) Tu es passé par la case the Voice il y a quelques années. Tu as quelques mots à dire à ceux qui t’auraient découvert à cette période ?

J’ai découvert la musique dans le monde professionnel, comment ça se passe, les grosses scènes et compagnie ! Ça m’a appris à prendre sur moi avant de monter sur scène, et à prendre le stress comme un truc super positif qui va m’aider à assurer le concert.

5) Si tu devais écouter un seul morceau pour le reste de ta vie, ça serait quoi ? 

Ce serait If I Ever Feel Better de Phoenix, un monument de la musique pour moi. C’est un des morceaux qui a changé ma vision de la musique quand j’avais 11 ans ! Tu peux me la faire écouter à 5h du matin, je me lève pour danser !

6) Ton disque « Minuit » sort le 20 octobre. Motive les lecteurs de Pokaa à le découvrir et à l’acheter en 3 mots seulement !

Amour, danse, mélancolie !

ALLAN ROS

1 commentaire

  1. Franchement…. Rive étoile, le parking près de la gare et le grand pont ? Un mignon ciel rose, une voix dégueulasse accompagnée de paroles foireuses et vous parlez de « sublimer » ??? par pitiez.

LAISSER UN COMMENTAIRE