C’est l’histoire de deux strasbourgeois, Dan et Alex. L’un est photographe, l’autre est architecte. Tous les deux ont 27 ans et ensemble, ils ont ouvert la Life Is Ours Gallery, une galerie dédiée à la photographie située rue… Konenova, à Prague !

  • Une galerie en Tchéquie

Mais comment ces deux alsaciens se sont retrouvés en République Tchèque ? Tout est parti du besoin de changement de Daniel Flusser… En octobre 2016, ce vidéaste et photographe qui travaille alors à Barcelone a une envie de nouveauté. Petit-fils d’un grand-père tchèque et amoureux de la vie alternative praguoise, il déménage en Tchéquie avec, dans sa valise, un projet déjà vieux de plusieurs années : « J’ai toujours rêvé d’un lieu dédié à la photo. Ce n’était pas plus précis que ça mais cette idée ne m’a jamais quittée. » Quelques jours après son installation dans la capitale tchèque, il partage cette pensée avec son ami architecte et photographe Alexandre Nitka qui lui rend visite depuis Strasbourg : « Il a adhéré et on s’est lancés. C’est un mec concret : il fait. Sans lui je n’aurais pas eu les épaules. » Commencent alors plusieurs jours d’écriture entre Prague et Strasbourg, pour donner vie et surtout sens à ce projet qui se concrétisera très rapidement, puisque les deux strasbourgeois mettent la main sur un local dès le mois suivant : « Tout s’est fait très vite, on s’est demandés si ça ne se faisait pas trop vite justement, et puis on s’est dit que ça se mettait en place facilement pour une bonne raison et on a foncé. » En septembre 2017, la galerie Life Is Ours ouvre ses portes, après quelques mois de travaux partiellement financés par un crowdfunding.

 

  • Un lieu d’exposition dédié aux jeunes artistes

Cette galerie, Dan et Alex l’ont imaginé comme un lieu d’exposition dédié à tous les jeunes artistes encore inconnus du grand public : « Franchement, on se fiche de savoir si l’auteur a étudié l’image dans une grande école ou s’il a publié un projet dans le bon fanzine… Nous, on marche à l’instinct. Si on vibre devant un compte Instagram, on fonce. L’essentiel, c’est  qu’il y ait une identité, un propos, une cohérence. » En plus d’exposer les nouveaux talents, les deux strasbourgeois se sont donnés pour mission de les accompagner au mieux dans la promotion et la vente de leurs productions. Car au-delà d’un lieu d’exposition, la galerie se veut un lieu d’échange, aussi bien professionnel que culturel : « Pour l’ouverture on a choisi six artistes émergents de différentes nationalités. L’idée c’est de privilégier la jeunesse peu importe ses origines. On adorerait ouvrir un deuxième lieu à Strasbourg, pour créer un lien culturel entre Strasbourg et Prague. » En attendant d’en avoir les moyens financiers, Dan et Alex continuent de développer la galerie tchèque, à coup de vernissages-événements et de supports originaux bientôt vendus en ligne : « Pour l’instant on ne fait pas d’argent mais on n’en perd pas, le projet s’auto-suffit et c’est déjà beaucoup en quelques mois. » Entre envie de promouvoir les jeunes talents et volonté de vulgariser la photographie à tous les publics sans discrimination, il ne fait aucun doute que la galerie saura prospérer…

  • Un week-end strasbourgeois à Prague

La galerie Life Is Ours, on l’a découverte à l’occasion du vernissage de Mathieu Piranda, un architecte strasbourgeois dont on vous présentait le travail photographique il y a tout juste un mois. On s’y est rendus en moins de six heures de voiture et on y a dormi pour 50€ par personne pour deux nuits via Airbnb : c’est simple, pour une centaine d’euros on y a passé un week-end de trois jours tout ce qu’il a de plus confortable à base de pintes à 1€50 (que l’on vous invite à consommer avec modération, bien sûr) et de « goulache » à trois francs six sous (dont on a PEUT-ÊTRE oublié le prix parce qu’on n’a pas consommé modérément ; les mystères sont de mise). Pour faciliter la vie de tous les curieux strasbourgeois, Dan et Alex ont même créé un groupe Facebook dédié à l’organisation de covoiturage entre Strasbourg et Prague, et se feront un plaisir de conseiller tous ceux qui passeront la porte de la galerie Life Is Ours dans le quartier populaire de Zizkov… Alors, qu’est-ce qu’on attend pour partir en Tchéquie en sachant qu’on y trouvera deux frères strasbourgeois ? Après tout, la vie est à nous.

Retrouvez la galerie Life Is Ours sur Facebook et sur Instagram
Préparez votre voyage en covoiturage sur le groupe dédié

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE