Il est presque midi. Avant que la cocotte commence à chauffer et que les clients commandent leur plat du jour et un café, on prend place sur leurs fauteuils bien confortables pour leur poser quelques questions. 

Forcément, la première question qui nous vient à l’esprit, c’est « Qu’est-ce qu’on mange ? » ce midi ? En tant que gourmets (et gros gourmands), on ne peut pas travailler si on n’a pas le ventre bien rempli.

Tous les jours, c’est une cuisine française, pleine de fraîcheur et de simplicité qui est proposée.
Charles cuisine au fil des saisons et de son humeur. Heureusement, il se lève très souvent du bon pied ! Aujourd’hui, c’est pasta à la gambas et au saumon, ou filet de boeuf aux échalotes avec des pommes de terres rissolées.

img_0003

img_0006

Tous les deux strasbourgeois pure souche, nos deux tourtereaux aiment leur restaurant et ça se sent. Passionné par leur métier, ce jeune couple nous ont livré leurs secrets : des heures et des heures de travail acharné, de la patience, un peu de piment d’espelette et beaucoup d’amour.

Depuis plus d’un an et demi, Vanessa et Charles tiennent avec fierté et dévouement leur petit bébé. Elle, en salle, accueille ses hôtes avec un sourire jusque derrière les oreilles. Lui, derrière les fourneaux, prend soin des estomacs avec ses petits plats. Chacun ses torchons et ses casseroles. Et pourtant l’harmonie est belle et bien au rendez-vous !

15039555_820854268057413_7255931520174357731_o

À la carte, une partie Winstub avec l’incontournable Biebeleskaes et pommes de terre sautées ou un filet de sandre sur choucroute. Et une partie Bistrot avec des gambas poêlées et toute une ribambelle d’autres mets, qu’on vous laisse découvrir bande de morfales !

Il faut compter 10,80 € pour le plat du jour, 14,80€ pour entrée/plat ou plat/dessert et 18,80 € pour le tout. Et une bonne trentaine d’euros par personne en moyenne, pour un midi ou un soir en semaine (sans compter l’alcool).
Et du mardi au jeudi soir, le Chef vous concocte un menu à 27 € ou 30 € avec un verre de vin !

C’est pas donné, mais c’est simple, bien préparé et l’endroit est très chaleureux. Parfait pour un plat du jour entre midi et deux ou bien un soir en amoureux.

14633462_807887466020760_3623469179853239253_o

Qu’est ce que vous pensez de Strasbourg ?

Vanessa : Que c’est la plus belle, sans hésiter ! L’authenticité est le mot qui primerait ! C’est une ville remplie de charme et d’amour.

Charles : On est tous les deux originaires d’ici et on n’est pas prêt de partir. En même temps entre le restaurant, les amis et la famille, on n’a aucune raison de le faire. Toutefois, Strasbourg est un peu trop calme à mon goût.

Vanessa : Il y a une réelle entre-aide avec le voisinage. Ce matin même, on s’est fait volé le support pour ouvrir le store, du coup un des restaurateurs nous en a prêté le sien. Ça parait anodin, mais ça montre bien que Strasbourg est un grand village !

Pour le côté négatif, je trouve qu’il manque des fois des événements et des choses à faire le dimanche. Il n’y a pas assez d’endroits ouverts ce jour-ci. On galère toujours à aller manger ou sortir quelque part…

► Quelles sont les endroits où vous aimez aller ? 

Vanessa : J’aime beaucoup le parc de l’Orangerie.
Pour la petite histoire, on s’est rencontrés lorsqu’on travaillait tous les deux au restaurant Buerehiesel, situé en plein coeur du parc. Du coup on a passé des heures et des heures à se promener, à discuter, à se découvrir… (On ne veut pas tout savoir).

jet-eau-parc-orangerie-strasbourg-244118

Sinon, même quand on ne travaille pas, notre principale occupation c’est de manger ! Le brunch du Hilton est incroyable ! Il est plus cher que la moyenne, mais tu as un buffet digne de ce nom, avec un choix astronomique. Une variété de pains, de fruits, de confitures. Des plats salés, des fruits de mer. Bref, il est parfait pour l’hiver ! T’y vas pour faire des réserves et après tu rentres chez toi histoire d’hiberner quelques jours…

Charles : On a des amis qui tiennent un restaurant à la Museau : S’Musauer Stuebel. On adore aller là-bas, c’est un petit coin de paradis. On se croit à la campagne alors que c’est à 2 minutes du centre.

1508011_735057539919904_4434580795030398618_n

Pour boire un verre, on va au What de Fox ou bien dans le bar caché de l’Aedaen (mais chut c’est un secret). On est tous les deux amateurs de cigares. Ça fait toujours plaisir de fumer en buvant un verre…

► Quelles sont vos musiques du moment ? 

Vanessa : La dernière de Bruno Mars !

Charles : Je dirais Ride de 21 Pilote. Elle s’écoute à tout moment de la journée. Elle est assez calme, mais hyper motivante !

► Comment vous voyez-vous dans trois ans ? Et Strasbourg ? 

Charles : Toujours à Strasbourg ! Maintenant qu’on a ouvert notre restaurant, on va rester ici encore un petit bout de temps. Et puis on a encore pleins de choses à découvrir, à tester, à expérimenter. À titre perso mais surtout professionnel !
C’est l’avantage d’avoir son propre resto, on n’arrête jamais de se remettre en question.

Vanessa : Concernant la ville, je pense qu’elle va devenir de plus en plus agréable pour les piétons et les cyclistes. Même si beaucoup de personnes râlent, les commerçants comme les habitants, je trouve que c’est super de pouvoir circuler librement.

QU’EST-CE QU’ON MANGE ?

7, rue des Tonneliers
67000 Strasbourg

Horaires : Du mardi au samedi : 12h00 – 14h00 / 19h00 – 22h00
Et exclusivement en décembre les dimanches midis et lundis soirs

14566293_797134497096057_6668165756705461199_o14990914_815999311876242_8501295217803904426_o

« Génération Strasbourg » : comprendre la démarche en cliquant ici.

Photographies : Maria Fernandes
Texte : Hélène Berrier

PARTAGER
Hélène Berrier
Food trotteuse en herbe / Gourmande avérée / Aventurière avertie / Amoureuse de la vie

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE