On n’est pas bien là ? Petit printemps, petit soleil, petit vent frais kil-tran qui te caresse les poils de nez…

Les arbres sont fleuris, tu bois ton café avec le chant des oiseaux, tu pars chaque matin plein de bravoure accomplir ton labeur, sourire aux lèvres…tu es heureux ! Et je suis content pour toi, mais ne t’enflammes pas trop vite jeune fourbe. Car si le printemps est beau, il annonce aussi l’été, et l’été à Strasbourg, c’est une affaire.

strasbourgLeMerle
Alors avant de commencer, on va déjà faire une minute de silence pour tous les mecs comme moi qui n’ont pas leur permis, et qui vont devoir emprunter les transports, que dis-je, les transpires en communs pendant deux, voire trois interminables mois.

Non non non, les gouttes tièdes que tu sens tomber sur ton bras ne proviennent pas d’un brumisateur installé dans le tram… Non non non, il ne pleut pas à l’intérieur de la rame…OUI OUI OUI, ces gouttes proviennent bien du dessous des bras poilus du monsieur costaud juste à côté de toi !


Strasbourg_-_Straßenbahn_-_RasengleisabschnittÇa te rappelle de beaux souvenirs ? Moi aussi. À nous les poignets de bus luisantes de sueur, les collés serrés tout droit sortis d’un clip de Rihanna, mais avec des gens que tu n’as pas choisi, à nous les haleines chaudes à proximité des oreilles… Mmmmh, j’en trépigne d’impatience.

Oui, rigole toi qui ne te déplace qu’en Audi break tuning avec nouveau système de climatisation rotatif 8.2 ! Ne t’inquiètes pas, l’été strasbourgeois te réserve aussi de beaux moments.

Comme tout le monde tu auras le droit aux auréoles de la mort qu’aucun déo ne puisse limiter, toi aussi tu sentiras le phoque mon gars, c’est comme ça ! Et comme tout le monde, tu pleureras après 1h40 de marche à travers la ville pour trouver ne serait-ce qu’une terrasse qui puisse t’accueillir avec tes amis. Toi aussi, plein de désespérance, tu auras cette idée géniale de te jeter dans l’Ill ou n’importe quelle fontaine en espérant y trouver quelques secondes de rafraîchissement.

3859331723_92c52f62f2_oEt alors toi… Toi qui vis dans des combles, ou au dernier étage…. Mon dieu, que j’ai de la compassion pour toi. Je sais ce que tu as vécu, moi aussi j’ai dormi tout nu dans ma baignoire vide car elle était le seul endroit frais de l’appartement, moi aussi j’ai essayé de fabriquer une clim avec des rouleaux de PQ finis et un ventilo, moi aussi j’ai mis la tête dans mon frigo, cherchant l’air frais entre un sachet de parmesan et une 8.6 à moitié vide. Ne te décourage pas, tout va s’arranger, on est tous avec toi.

Après, faut pas non plus déconner, on a quand même des sacrés activités chez nous l’été ! Attends, les pédalos à la presqu’île Malraux, c’est quand même la deuxième activité la plus stylée du coin après le Poseidon à Europa Park. Bon ok je rigole, c’est vrai que c’est scandaleux comme délire.

3504657_9ca85e7d
Plus sérieusement, par ce que moi aussi j’ai du mal à prendre mon pied à la piscine du Wacken ou dans le gazon de l’orangerie quand il fait 40 degrés et que ça grouille de monde, voici ce que je peux te promulguer comme conseils pour limiter la casse si tu es contraint de passer tes vacances à Stras (petite rime détente, ne sois pas étonné je suis poète).

1- Les terrasses connues de tous tu éviteras

Exit la Place du Marché Gayot, les péniches, la Place d’Austerlitz… Cherche un peu, la ville grouille de petits bars inconnus des touristes et du « grand Strasbourg » qui ont des terrasses vraiment agréables, à l’ombre, au soleil, à midi ou à minuit, il y a tout c’que vous voulez au champs… pardon je m’égare.

12985597_1395280447164726_2997117543959454262_n

2- Le vélo tu utiliseras 

C’est con n’est-ce pas ? Mais tu ne le fais quand même pas. Le vélo, la marche, les taxis/Uber en cas d’extrême urgence (max 10 € pour Strasbourg intramuros)… Mais ÉVITE les transports en commun.

3- Hors de Strasbourg tu te rendras 

Le Jardin des Deux Rives, la campagne, une journée canoë sur l’Ill avec tous tes potes, les petits lacs côté allemand, la gravière de Plobsheim, les pistes cyclables, les cascades des Vosges, du camping sauvage. Si tu n’as pas l’opportunité de partir en vacances, fait tout comme !

IMG_3585

4- En caleçon, tu t’habilleras

On s’en cogne de tes polos Ralph Lau, ils n’ont plus aucune street-cred quand ils sont ruinés par ta vieille transpi. Vas-y, ose le calbar en pleine Place de l’Homme de Fer, les gens te jalouseront.

7396147648_102e75f5ff_o5- Dans ta cave, tu dormiras 

Mais si mais si ça passe, un petit matelas gonflable et c’est parti, à toi la promiscuité avec les insectes et la fraicheur du béton.

6- La pierre d’alun, tu privilégieras

Je te rappel que ton Axe à 12 € n’empêche pas ta sueur de sortir, elle lui donne juste d’un certain point de vue une odeur plus tolérable. La pierre d’alun elle,  bouche les glandes sudoripares ou sudorales par un effet mécanique et limite la transpiration. (C’était la minute Doctissimo).

7- Braque une banque, casse-toi loin et reviens en octobre 

Par manque d’inspiration et par ce qu’il n’y a pas non plus beaucoup d’espoir de s’en sortir indemne de toutes les manières, arrêtons-nous là.

Je te souhaite bonne chance, cher ami, et si je te croise en caleçon dans le centre-ville cet été, je t’offre une glace chez Franchi.

IMG_3368

at8n64bx9r
@Iceberg

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE