Tu viens de t’acheter une nouvelle paire de baskets pour courir le long des quais après le boulot ?
Ces saletés t’ont coûté 90 balles mais tu te rassures en te disant que cet investissement en vaut la peine (pour ta santé et ton sex-appeal) ?
Maintenant, dis toi que des gens ont et vont dépenser 6 900 € dans le seul but de courir chez eux. Et tu vois, ce prix là n’inclut même pas la tenue.

Sprintbok, c’est un tapis de course haut-de-gamme développé il y a peu par de jeunes strasbourgeois.

Son concept est simple à comprendre mais difficile à réaliser : faire un tapis de course sans moteur simulant le plus possible les sensations de la course à pied.

« Il vous suffit de monter sur le tapis et d’activer vos jambes, aucune mise en marche ou boutons de commandes nécessaires pour l’activer, de même pour l’arrêter. »

sprintbok-alsace5

Avec sa forme incurvée, ses lattes en bois et ses roulements bien graissés, cette machine diabolique est censée brûler votre graisse sans entacher la déco Feng Shui de votre salon.

Des matériaux de qualité, un design épuré et une technique bien développée; enrober le tout avec du made in France et nous voilà arrivés aux 6 900 euros dans le plus grand des calmes.

Bref, on voulait vous en parler. D’un côté c’est une fierté de voir de beaux objets sortir de la tête et des mains d’alsaciens (coucou Bugatti), de l’autre : merde, il y a tout de même des gens qui ont tellement de pépettes qu’ils peuvent courir sur près de 7 000 euros.

sprintbok-alsace3

sprintbok-alsace4sprintbok-alsace

Médaille d'Or du Concours Lépine 2016
Médaille d’Or du Concours Lépine 2016

4 COMMENTAIRES

  1. le prduit a l’air bien en aparence mais le prix c’est abusif pour ce que c’est comme matiere du bois avec un systeme de roulement assez pensee et un morceau de metal et tout cela pour la modique somme de 6500 a 7500 troiver sur amazone

LAISSER UN COMMENTAIRE