Le blocage de certains bâtiments de l’Université est toujours en cours (plus de barricades, mais fermés et gardés par les services de sécurité), que ça soit par des étudiants ou des membres de l’administration. Un peu après 6 heures ce matin, alors que les manifestants se rassemblaient devant le patio, une cinquantaine de CRS ont marché sur le campus pour empêcher que les barricades se reforment. Un groupe d’étudiants « contre le blocage » les avaient enlevées hier dans la soirée.

Mise à jour en bas de l’article

Ils étaient entre 50 et 150 étudiants « en lutte » à se rediriger vers le Palais Universitaire. Se retrouvant bloqués au niveau du tram (entre Gallia et Université) par les forces de l’ordre, ils ont décidé de partir en « manifestation sauvage » à travers la ville. Pour se faire les jambes de bon matin, un parcours s’est improvisé. Comme d’habitude, ils ont été suivis de près par les renseignements généraux et les policiers, malgré quelques tentatives de les semer ou de ralentir le passage de leurs véhicules.  Au programme de la balade matinale, la place Saint-Étienne, Broglie, la Gare, puis Étoile bourse avant de revenir vers Esplanade et tenter de bloquer le Lycée Marie Curie. Une fois arrivé devant le lycée, les CRS ont repoussé les manifestants à travers le centre commercial dans un face à face tendu mais sans affrontement.

A partir de là, retour au Campus Central. Le groupe, parfois hésitant, tente d’infiltrer des bâtiments. D’abord, le Portique, puis l’Atrium, avant de réussir enfin de rentrer dans l’Institut Lebel. Ils tombent nez à nez avec d’autres étudiants qui attendaient l’arrivée de leur professeur dans un amphithéâtre. Les échanges verbaux sont tendus avec quelques-uns d’entre eux. A peine le temps d’échanger trois mots que le groupe se retrouve dans l’entrée principale du bâtiment et vote à main levée pour sortir et se regrouper devant le Patio.

Moment de flottement : quelques étirements, quelques échanges avec les services de sécurité ou des étudiants du syndicat de l’UNI.  Depuis 10h, une assemblée générale est en cours, comme les deux derniers jours avec plus de monde que la veille. Certains bâtiments restent inaccessibles aux étudiants, notamment le Patio, malgré ce qu’avait annoncé le président de l’université, Michel Deneken.

L’Assemblé Générale continue avec semble-t-il plus de monde que les derniers jours (plus de 600 personnes), notamment avec des anti-blocages un peu chahuteurs et des invectives dans tout les sens, mais aussi des professeurs et des personnes importantes de l’université qui ouvrent le débat. En France, d’autres facultés ont eu la visite des forces de l’ordre, non sans violence, en espérant qu’on n’y revienne pas sur Strasbourg. A 12h, c’est l’heure du vote, on vous tient informé pour la suite.

 

 

EDIT: Résultat de l’Assemblée Générale devant le Patio -> Blocage étudiant annulé pour demain, l’administration devrait rouvrir les bâtiments qu’elle avait fermé temporairement pour la matinée.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE