Le French Riz, le premier concept de restauration rapide uniquement spécialisé dans la vente d’onigiris en France a désormais ouvert ses portes à Strasbourg depuis bientôt 7 mois.
7 mois à cuisiner des garnitures. 7 mois à les fourrer dans du riz. 7 mois à entourer ce riz dans des feuilles d’algues.

Ok, génial. Mais, c’est quoi au juste les onigiris ?

C’est un en-cas froid composé de riz et d’une garniture, le tout enveloppé dans une feuille d’algue. C’est l’équivalent japonais de notre bon vieux jambon-beurre. Là-bas, il est présent dans tous les supermarchés et se croque à tout moment de la journée !

Il en existe une multitude de variations : thon, poulet, crevettes, oignons frits, végé, vegan, sans gluten, roux, blonds, grands, petits avec un bec de lièvre, culs-de-jatte, toussa toussa… Comme nos sandwichs bien à nous, il y en a donc pour tous les goûts, que vous soyez allergique au gluten, végétarien, végétalien ou juste un insatiable viandard qui aime vider mers et forêts, les onigiris pourront remplir votre estomac.

Revenons à Strasbourg et au French Riz

Ouvert au 57 rue du Fossé des Tanneurs et géré au quotidien par Paul, un jeune entrepreneur assez fou motivé pour se lancer en solitaire dans le long périple de la restauration (respect), Le French Riz est un lieu proposant essentiellement des onigiris, cuisinés chaque matin sur place, mais pas que.

Pour ajouter un peu de diversité, une sélection de brochettes chaudes (comme dans les restos à sushi), de la soupe miso maison, des salades (en prévision pour cet été) mais aussi des mochis (boules à base de riz gluant) et des Kit Kat japonais en dessert sont proposés par le maître des lieux.

Pour bien manger, on s’en sort pour un peu moins d’une dizaine d’euros. À la pièce, les onigiris tournent autour de 3 €.
À boire, on trouve les sodas habituels mais aussi du Pachamate, une boisson strasbourgeois au Maté.

Mon avis

En 7 mois, je suis retourné quelques fois au French Riz. C’est de la restauration rapide qui change, s’avère assez saine et offre une bouchée de fraîcheur et d’exotisme qui fait toujours du bien dans son quotidien. L’endroit n’a pas la prétention de s’affirmer en « restaurant qui cuisine » mais veut davantage s’orienter vers l’agroalimentaire de qualité, pourtant, les onigiris et la soupe miso sont faits maison et sur place par Paul.

J’ai été quelques fois en asie et je trouvais beaucoup d’onigiris dans les supermarchés chinois et coréens. Retrouver ce produit simple et de tous les jours à Strasbourg, c’est une manière pour moi de me replonger un peu dans mes voyages passés.

Pour finir de manière un peu plus critique, à mes yeux, les deux gros défauts et grosses problématiques à surmonter pour le French Riz sont l’Hiver et la variation de la carte. Le French Riz est presque mono-produit (les onigiris) et notre instinct ne nous tourne pas à consommer des repas froids en hiver. Pas de bol, l’hiver strasbourgeois est long. Très loooooooong.

Heureusement pour le moment, les plantes se remettent à pousser, les oiseaux chantent et l’été strasbourgeois arrive bientôt. Les onigiris sont bien adaptés pour la saison qu’on s’apprête à entamer !

Allez salut, et いいお召を
(Ça signifie « hémorroïdes » ou « bon appétit » en japonais, je ne sais plus trop)

Les +

  • Exotique
  • Rapide et abordable
  • Les onigiris et la soupe miso sont maison
  • Idéal pour l’été
  • La collection de manga GTO

Les -

  • Si vous n’aimez pas le riz ou les algues, vous êtes finis
  • Plus difficile à manger en hiver
  • Les desserts et brochettes ne sont pas maison

LE FRENCH RIZ

57 rue du Fossé des Tanneurs
67000 Strasbourg
03 90 40 76 96

Horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 11h30 à 14h30 et de 17h à 20h15
Le samedi de 12h à 20h

Photographies : Vivien Latuner.

1 commentaire

  1. Et en plus, French Riz participe à « too good to go », initiative permettant de réduire le gaspillage alimentaire. Cela permet de se nourrir pour moins cher (coucou les étudiants) et préserver la planète. Que demande le peuple?

LAISSER UN COMMENTAIRE