C’est l’agitation autour du palais de Justice et les riverains voient (presque) enfin le bout du tunnel après 5 ans de lourds travaux.

C’est avec joie que nous vous annonçons que le bâtiment, vieux de 123 ans, sera à nouveau visible par les passants, les habitants du coin et les amoureux de notre beau patrimoine.

Pour la réhabilitation du tribunal, un bâtiment provisoire avait été construit pour accueillir les activités du Palais pendant les 4 ans de travaux. Problème : il a été construit pile poil devant l’ancien bâtiment, rendant les majestueuses colonnes et la façade du bâtiment historique invisibles. En quelques semaines une infrastructure moderne un peu étrange avait poussé sur le parvis du tribunal.

Avant la construction

Après

Aujourd’hui

Carnaaaaaage

Sympa non ? Pour la bagatelle de 63,2 millions d’euros (prix total des travaux).

Les riverains et les strasbourgeois avaient été surpris de voir pousser ce bâtiment flambant neuf, moderne, construit en dur et pas du tout austère, tout cela pour une durée de 4 ans.

Pour couronner le tout, les travaux du Palais de Justice n’était pas les seuls du quartier. Les travaux de l’ancien garage Kroely qui s’ajoutent au chantier de réaménagement des trottoirs, qui eux même s’ajoutent à la création d’un ensemble immobilier qui s’ajoutent à la rénovation du Palais de Justice. Tout cela formant un joyeux petit concerto de grosses mécaniques.

Ce n’est pas fini. Désolé mon pote mais les travaux terminent en aout 2018.

Et oui, la dernière phase du projet va bientôt démarrer, le projet  prévoit la création de deux parvis distincts pour les deux édifices que sont le Tribunal et l’église Saint Pierre le Jeune, relié par un « socle unificateur ». Trop mignon.

Encore un peu de patience mesdames et messieurs les riverains de Palais de Justice, bientôt vous aurez un palais tout neuf, un joli parvis devant l’église ainsi qu’une petite route de pavés rouges pour aller confesser vos péchés après le verdict du juge.

Voici à quoi vont ressembler les abords de l’église accolée au tribunal.

Vue aérienne

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE