Tu en as marre de baisser la tête et de tracer ta route quand M. Schlosser, ton relou de voisin de palier, te traite d’asticot à cervelas (Cervilagingel) ou de Jean Saucisse (Hànswurscht)? Papa Pokaa vient à la rescousse pour te fournir un bon petit stock d’insultes alsaciennes afin de balayer d’un revers de punchline ses vilains propos.

Mises en situation: 

Les personnages du conflit cage d’escalier…

M. Schlosser, l’octogénaire pas sympa:

La voisine sympa:


Situation n°1:

M. Schlosser te voit dévaler les escaliers avec tes cheveux gras et ta chemise boutonnée à l’envers et s’écrie:

  • Dräckspatz ! Traduction et signification: sale moineau, souillon. 
Avec M. Schlosser, les cheveux gras ça passe pas!

→ Ta réponse avant la lecture de cet article Pokaa: C’toi ! 

→ Ta réponse après la lecture de cet article: Beerflaschebrunzer ! Traduction et signification: pisseur de bouteille de bière, signification = mystère

Baromètre street cred: +2 car avec toutes les bouteilles de Méteor que ce fumier de Schlosser descend en une soirée, tu ne peux que l’avoir touché en plein cœur.


Situation n°2: 

M. Schlosser t’entend rentrer de soirée à 4h du matin, et te hurle, furieux:

  • Bettverkotzer ! Signification et traduction: Dégueuleur au lit, alcoolique
Oui bon ça va, il est pas exactement 4h du mat, mais on va pas en faire une tartine!

→ Ta réponse avant la lecture de cet article: un gros câlin à M. Schlosser car tu es tellement beurré que tu as cru qu’il te susurrait un mot doux.

→ Ta réponse après la lecture de cet article: Bibeleskesfratz ! Signification: tête de fromage blanc

Baromètre street cred: -1 (oh ça va râle pas t’as des points d’avance) oui parce cette réponse n’a tout bonnement aucune cohérence, et que t’es encore rébou, ça t’apprendra gros soiffard


Situation n°3: 

M. Schlosser a juste besoin d’un punchingball pour passer ses nerfs après une journée éprouvante (en sachant que toutes les journées de M. Schlosser le sont):

  • Schtinkmichel ! Traduction et signification: Michel qui pue (Ndlr: pour la signification, difficile de trouver quelque chose de cohérent) 

→ Ta réponse avant la lecture de l’article: pas de réponse, juste une grosse remise en question de ton hygiène corporelle, un reniflement discret de tes dessous de bras assorti d’une vérification qu’il n’y a pas un mystérieux Michel qui passe dans la cage d’escalier au même moment. 

→ Ta réponse après la lecture de l’article: Dräckbàsche ! Traduction et signification: Sale Bastien, sale boueux. 

Baromètre streetcred: +5, de 1, parce que tu ne le savais pas mais ton voisin de pallier s’appelle Bastien Schlosser, et de 2, parce qu’en incorporant toi aussi un nom dans une insulte, tu lui montres clairement qui porte la culotte. 


Situation n°4: 

Quand tu fais la gueule parce que tu entre’aperçois M. Schlosser posté derrière la porte entrouverte qui mijote aux petits oignons la prochaine insulte qu’il va te balancer à la gueule. Et ça ne manque pas :

  • Beleidigdi Lewerwurscht ! Traduction et signification: Saucisse de foie vexée, personne susceptible. 
M. Schlosser, toujours aux aguets…

→ Ta réponse avant la lecture de cet article: C’est pas moi, j’ai un alibi, j’étais au cinéma. 

→ Ta réponse après la lecture de cet article: Bluetewurscht ! Signification et traduction: saucisse de sang, boudin

Baromètre street cred: +3 car toi aussi tu connais une insulte alsacienne qui comprend le mot Saucisse 😎


Situation n°5:

M. Schlosser rencontre ton vieil ami qui vient prendre le goûter à la maison, et lui balance le classique:

  • Arschloch ! Signification et traduction: trou du cul
Qui c’est qui va se prendre une belle fourche sur la gueule ?

→ Ta réponse avant la lecture de cet article: 🙁

→ Ta réponse après lecture de cet article: Alti Zewwel ! Signification et traduction: vieil oignon, vieille chose

Baromètre street cred: +2, de 1, car M. Schlosser est un vieillard aigri de 82 ans, de 2 car tu ne t’abaisses pas à la vulgarité de son insulte, qui entre nous est sooo 1870.

Malgré toutes ces tensions, tu le verras, M. Schlosser est une personne attachante et l’amour des jurons alsaciens finira très certainement par vous rapprocher.

4 COMMENTAIRES

  1. Merci de ne pas limiter une culture entière, une langue riche et poétique à de vulgaires insultes. En plus, écrites avec des fautes. C’est « Sürkrütbreuij », qui d’ailleurs n’a jamais été utilisé comme insulte…

    • Pierre Nuss: l’alsacien est un dialecte oralisé donc il n’existe pas vraiment de graphie figée mais une retranscription phonétique qui admet des variantes. Il n’y a pas à proprement parler de faute d’orthographe possible donc (mais des formes plus courantes que d’autres). Et encore, attends qu’un haut-rhinois (beurk) ou qu’un presque-mosellan (double beurk) vienne nous fourrer du Manala dans le débat et tu verras qu’il est impossible de limiter l’alsacien à une forme orthographique. Tu as d’ailleurs bien de la chance de connaître assez d’alsaciens pour savoir ce qui se dit et ne se dit pas, perso vu la créativité des gens du cru je ne m’y risquerais pas.

  2. Bravo pour cet article !!! Je me fait pipi dessus de rire. On aime notre Alsace, et en 2017, l’amour d’un dialecte passe par les insultes, quel que soit l’ortographe. Amitiés à M. Schlosser <3

LAISSER UN COMMENTAIRE