Nous sommes entre 2008 et 2012. Tandis que l’omniprésence d’Internet s’affirme toujours plus dans notre quotidien, les internautes n’ont pas encore tous conscience de l’empreinte web qu’ils laisseront derrière chacune de leur publication.

À cette époque, une folie sans précédent s’empare du monde entier : filmer en plan séquence des dizaines ou centaines de personnes faisants du playback sur les musiques les plus connues des dernières décennies.
Une caméra de mauvaise qualité (480p maximum, sinon c’est de la triche), un trop plein de motivation et une bonne centaine de figurants. Le lipdub est né. L’amour propre est définitivement enterré.

Tel un coup de couteau dans l’égo, il laisse derrière lui de nombreuses hémorragies qui n’ont toujours pas cicatrisées à ce jour. Ces blessures, bien référencées sur Google depuis le temps n’ont pas épargnées Strasbourg et ses habitants.

Souvenez-vous. Vous ou vos amis en étiez peut-être…

► L’école d’ingénierie et d’architecture de Strasbourg :

Ils construiront vos routes, vos maisons et vos ponts.

► L’EM de Strasbourg :

Ils dirigeront des entreprises, développeront des startup et sauveront des PME.

► École de Médecine :

Ils sauveront vos vies. C’est déjà bien suffisant.

► Le Service formation continue :

► L’école de Communication ISCOM :

Ils géreront votre image et arriveront à vous rendre sexy aux yeux de tous (même si vous avez des poils dans le dos).

► BTS Communication au lycée Sainte-Clotilde :

L’image, c’est leur adage. On ne rigole pas avec le personal branding !

► L’école de dentaire de Strasbourg :

Ils prendront soin de vos dents tout en vous faisant pleurer de souffrance.

Alors, ça vous a plu ?

Pour réhabituer vos yeux au monde réel, vous pouvez dès à présent regarder la vidéo ci-dessous. Elle vous familiarisera à nouveau avec la haute définition et le concept des images nettes :

Bonne soirée les lipdubeurs !

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE