Le mystérieux hôtel qui fait l’angle de la rue du 22 Novembre a enfin levé les échafaudages qui le dissimulaient. Depuis des mois, de longs travaux avaient lieu chaque jour pour transformer ces anciens bureaux de la Banque Populaire en un hôtel 4 étoiles au concept bien marqué cherchant à cibler les jeunes urbains et les familles avec enfants. Aujourd’hui, c’était le jour 0, le jour de l’ouverture. Tout en douceur, bien sûr, avec l’idée de se dévoiler crescendo jusqu’à la rentrée.

« Des chambres à la déco unique spécialement réalisée pour BOMA… avec une ambiance ethnique chic !
C’est du sur-mesure où se mélangent des matériaux  et des équipements haut de gamme, avec tous les détails nécessaires pour que rien ne manque… » Site web de l’hôtel Boma.

Check-in, check-out

« Boma »

Il tire son origine de l’Afrique, où un boma est une enceinte entourée de palissades qui protège les habitants et le bétail des animaux sauvages. C’est un espace convivial, on s’y retrouve autour du feu pour manger, danser, échanger…

Le Boma, c’est quelques 103 chambres à partir de 100 € mais pas seulement. L’hôtel ambitionne de ne pas se limiter au simple rôle de « lit à touriste » mais aimerait devenir un lieu qui rassemblerait les Strasbourgeois.

Comment ? Avec un grand hall de réception qui est partagé avec un café-restaurant-bar de 80 places, une boutique et une salle de réunion pour séminaire sur les hauteurs.

La récéption

Le grand espace de vie dans le hall servira de lieu de rencontre et de partage du matin au soir. Que ce soit pour les résidants de l’hôtel mais aussi les personnes extérieures.
Le matin, ce sera petit-déjeuner. Le midi, le chef y servira sa carte. L’après-midi pour le thé et siroter. Le soir, ce sera bar à vins naturels et finger food.

Mais assez bla-blater, on vous laisse avec la suite des images…

Les chambres (les images proviennent de la page Facebook du BOMA)

Alors, ce concept ? Ça vous parle ou ça vous en touche une sans faire bouger l’autre ?

7 COMMENTAIRES

  1. Bah pour le concept d’ouverture c’est pompé sur le Graffalgar voire le Hannong
    Pour la déco c’est léger… Sans doute parce qu’ils ont refusé la franchise Mama Shelter qu’ils avaient pourtant demandé (juste le temps de pomper des idées) avant de faire ce truc très  » femme actuelle »
    Bref il pourrait s’appeler le pompa ce lieu ça serait plus honnête

  2. Pas mal du tout !!! un peu de nouveauté qui fait du bien!!! bravo et bon vent à ce nouvel établissement … Merci Pokaa pour cette info : comme d’hab, toujours à la pointe de l’actualité strasbourgeoise !!! Yessss

  3. Un peu déçu par les images .Rien à voir avec un concept Mama shelter comme annoncé ! Pas une seule œuvre art primitif Africain ,aucune photo noir et blanc de portraits d’Afrikaners ,un si beau thème .C’ est froid quel dommage .

  4. C’est bizarre ce mélange de style boudoir/ethnique…comprends pas. J’étais plus excitée par l’ouverture du Picard à coté, mais de toute manière j’habite à 200m donc je suis pas leur public cible. Bref même si je suis une fille ça m’en fait quand même tinter l’une sans faire bouger l’autre (on va dire les boucles d’oreilles).

  5. Laid, froid, sans âme. Encore un concept de catalogue / revues de déco. J’étais dans un hôtel à Chicago au concept certes moderne, mais bien plus élaboré. Dommage.

LAISSER UN COMMENTAIRE