Restaurant testé le samedi 4 mars 2017 à midi

Avec ce temps capricieux, j’attendais beaucoup des P’tites Cocottes, un restaurant ouvert depuis novembre 2016 et qui propose une cuisine chaleureuse, un peu comme celle de nos mamans.
Leur spécialité ? De petits plats à partager et longuement mijotés dans les fameuses cocottes Staub. 

Situé sur la place du marché Gayot, ce restaurant est encore mal connu. Pourtant, avec sa jolie façade à colombages et son enseigne blanche, on ne peut pas le rater. L’intérieur est soigné et design, la déco simple mais travaillée.

Les murs bleus foncés et bois offrent une ambiance tamisée très agréable qui contraste avec les chaises en métal beaucoup plus modernes. Le petit fond de musique jazzy fait qu’on s’y sent vite bien et on a beaucoup apprécié l’ambiance et l’accueil chaleureux du patron et de sa fille.

À la lecture du menu, dont la liste des plats tient sur deux pages, nous avons vite supposé que tout était fait maison. Les prix sont raisonnables, les accompagnements et les sauces doivent cependant être choisis à part ce qui rajoute quelques euros à la note. Nous avons été surpris de ne pas trouver de catégorie « entrées », ce qui nous a poussés à ne prendre qu’un plat et un dessert. C’était finalement largement suffisant, on n’aurait pas pu en manger deux.

La spécialité de la maison, c’est la carbonnade flamande servie en cocotte (du boeuf mijoté dans une sauce à la bière. Un plat de Belgique et du nord de la France). On y trouve aussi des cocottes de poulet à la moutarde et gratiné au comté, de curry de citrouille, lentilles et chou-fleur, de chou braisé au raifort ou encore, de souris d’agneau au thym et à l’ail. Le prix des cocottes varie de 12 à 14 euros. Les accompagnements, à sélectionner à part, sont variés et plus ou moins originaux (riz, spätzele, frites, légumes ou purée de patates douces). Comptez 3.50 supplémentaires.

La carte propose également des pièces de viande entre 12 et 14 euros à assaisonner selon nos goûts (3 sauces au choix), des galettes de pommes de terre généreusement garnie, des salades composées et d’énormes tartines (carnivores ou veggies), le tout autour de 12 euros également. Pour les plus frileux, et les plus radins, il y a aussi les soupes du moment et leurs petits croutons à 6 euros. Tous les plats et desserts sont fraîchement cuisinés et entièrement maison.

On a choisi de goûter la carbonnade flamande, le poulet à la moutarde, les spätzele et la purée de patates douces. Les quantités étaient généreuses, le service rapide et les plats bien chauds grâce aux cocottes encore brûlantes. Tout était vraiment délicieux et très frais. On sent que la cuisine est faite avec amour et respect des produits.

L’esprit de partage rend le repas très convivial et sans chichis. Le restaurant répond donc à sa mission de départ. On a même réussi à faire un peu de place dans nos bidons pour le dessert. Notre choix s’est porté sans regret sur le crumble à l’ananas et au gingembre et surtout, la tarte au citron crémeuse à souhait ! Exceptionnelle.

Addition finale /pers (avec bière et café) : 20,30 €. Comptez environ 4€ pour un verre de vin.

Cet été, le restaurant devrait installer sa grande terrasse sur la Place Gayot pour proposer également à boire et à grignoter toute la journée pour les assoiffés en mal de soleil.


Pour résumer

Les +

  • Cuisine maison savoureuse
  • Déco design et chaleureuse
  • Prix raisonnables

Les -

  • Absence d’ « entrées » sur la carte

LES P’TITES COCOTTES

20, Place du marché Gayot
67000 Strasbourg
Tél : 03 88 24 58 33

Horaires d’ouverture : Du mardi au jeudi de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 22h00
Le vendredi et samedi de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 23h00
Le dimanche de 12h00 à 15h00

LES COOKINES

Une histoire de copines, de goûters et de cuisine.

Voir le blog

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE