La semaine dernière j’ai pu tester un restaurant qui m’a vraiment plu et dont je n’avais absolument pas entendu parler avant : Mademoiselle 10. Située quai des Pêcheurs, à l’emplacement de l’ancien Café des Arts, Mademoiselle 10 c’est une histoire de famille qui propose une cuisine de marché française, fraîche, originale et surtout de saison. Le principe est simple : pas de carte fixe, tous les menus sont notés sur ardoises dans le restaurant, selon les arrivages et l’humeur du jour. C’est déjà beaucoup pour me plaire.

Nous nous y sommes rendues un mercredi midi – enfin à 13h – mais à notre surprise, le restaurant était encore presque vide. Quelques tables se sont remplies peu après nous. Le lieu est divisé en deux pièces, la première longe un comptoir bien décoré et joliment éclairé, la seconde au fond présente quelques tables entourées de jolis fauteuils en tissu. L’ambiance est cosy, la luminosité douce, on s’y sent bien, c’est apaisant et chaleureux.

L’accueil fut très sympathique, nous avons rapidement été installées – bon, on l’a dit il n’y avait pas grand monde. La serveuse a déposé aux pieds de notre table plusieurs ardoises avec les différentes suggestions : l’une présentant celles du jour, l’autre celles du moment. Il y a également une ardoise pour les vins, mais pas de carte fixe des boissons. Cette façon de faire nous a beaucoup plu même si pour la carte des boissons il aurait peut-être été plus pratique d’en présenter une, car le choix donne lieu à des questions/réponses avec les serveurs qui sont obligés de tout réciter. Mais c’est un détail, ces ardoises donnent vraiment le sentiment d’une cuisine ultra fraîche. Pour vous faire une petite idée, voici ce qu’elles proposaient :

Formule déjeuner (menu complet à 22 €) :
– Entrées : Velouté de légumes, œuf de plein air en cuisson parfaite OU Aspic de volaille à la coriandre, petite salade de l’îlot de la Meinau
– Plats : Poitrine de volaille braisée, jus réduit avec épices de l’Orient OU Filet de requin bleu, risotto avec champignons, émulsion de comté
– Desserts : Poire pochée au vin chaud, pain de gêne au chocolat, caramel coulant OU Café gourmand

Exemples de suggestions du moment (de 14 à 22 €) :
– 6 huîtres creuses de Bretagne
– Encornets à la plancha et chorizo ibérique frit
– Coquilles Saint-Jacques gratinées aux champignons
– Penne biologiques aux poivrons de « Padron » et pleurotes des Dunes
– Filet de Canette de Mayenne

Une très belle carte donc, qui propose aussi bien des poissons et fruits de mer (dont les arrivages sont ultra frais), que des viandes ou des plats végétariens. Rien qu’à la lecture, on comprend qu’une attention particulière est portée sur les produits, et ça se retrouve vraiment dans l’assiette (j’y arrive). Un petit bémol toutefois quant au menu, les descriptifs ne tenant que sur la largeur d’une ardoise, ils sont parfois un peu vagues. Par exemple je ne savais pas que la poitrine de volaille serait farcie. Ce fut une très bonne surprise mais j’imagine que parfois ça peut être plus embêtant. Il en est de même pour les accompagnements qui ne sont pas toujours bien précisés. Mais si c’est le cas, il suffit de poser la question et on vous répondra avec le sourire.

Pour ma part, j’ai choisi la volaille de la formule déjeuner et un café gourmand, Charlotte qui m’accompagnait a pris les penne des suggestions et la poire pochée. Le service a été très rapide. Les plats sont arrivés chauds et tout était franchement délicieux. C’est une cuisine simple, mais bien travaillée, les produits sont respectés, les saveurs subtiles. Bref, une belle surprise. Ma volaille était farcie avec une farce aux herbes, la sauce était vraiment excellente et la purée de panais fondante et légère. Charlotte a également beaucoup apprécié ses pâtes pour lesquelles elle a cependant demandé un supplément de parmesan – qui je le précise, est arrivé en copeaux fraîchement râpés, ils savent se rattraper !

Les desserts quant à eux étaient assez incroyables. La poire pochée et notamment son magnifique dressage, nous a scotchées ! Les mignardises du café gourmand, que je n’ai pas réussi à parfaitement identifier, étaient toutes aussi délicieuses et fondantes les unes que les autres. Un vrai régal. De plus, les portions n’était pas trop copieuses, juste ce qu’il fallait pour se sentir bien et reprendre le travail. Ce n’est pas toujours le cas. Et personnellement j’aime ce sentiment d’avoir assez mangé après avoir fini mon assiette, mais sans pour autant devoir me rouler jusqu’au bureau dans une improductivité totale. Là c’était parfait, et l’addition aussi : 44,90 €.

Mais au fait, pourquoi « Mademoiselle 10 » ? Mademoiselle, c’est son surnom et 10, le numéro de la rue, tout simplement. En tout cas, on a adoré, c’est un lieu qui mériterait d’être plus connu et je pense qu’on y retournera vite.

En résumé :

  • Les + :

Une cuisine de saison, entièrement maison et qui change régulièrement
Un choix de plats à l’ardoise uniquement
La fraîcheur et la qualité des produits issus des circuits-courts
La rapidité du service
Le très bon rapport qualité-prix

  • Les – :

L’absence de carte des boissons
Manque de clarté de la carte sur ardoise


MADEMOISELLE 10

Adresse : 10, quai des Pêcheurs, 67000 Strasbourg
Téléphone : 03 88 35 10 60

Horaires :
Mardi – Mercredi : 12h00 – 13h3019h00 – 21h30
Jeudi : 12h00 – 13h30 / 19h00 – 22h30
Vendredi : 12h00 – 13h30 / 18h30 – 23h30
Samedi :18h00 – 00h00

Site internet
Facebook


PARTAGER
Testeur Pokaa
Ils sont Strasbourgeois, discrets et experts dans leur domaine. Nos testeurs scrutent tous les spots de la ville et partagent leurs expériences sans perdre de temps !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE