Depuis notre plus jeune âge on nous apprend à ne plus manger avec nos doigts.
Question de respect et de civilité, on garde nos mimines bien au propre et on laisse le sale boulot aux couteaux et fourchettes !

Mais voilà, ça c’était avant.
À présent, un nouveau mot anglo-saxon est arrivé à nos oreilles et jusque dans nos cuisines : la finger-food.

Mais qu’est ce que c’est ?

• Finger → doigt
• Food → miam miam
= faire miam miam avec ses doigts

Rien de nouveau sur la planète Terre me direz-vous, mais nous sommes au XXIème siècle et la traduction en anglais d’un simple mot en fait un concept en soi.

Avant on cuisinait des trucs que certains clients mangeaient avec les mains.
Maintenant on pratique et on mange la finger-food, seul ou accompagné.
So tendance. So renouveau.

Le positif là-dedans ?

Permettre à une sous-culture alimentaire de refaire surface. Une cuisine populaire propre à chaque pays, souvent riche et qui se consomme rapidement.

Aujourd’hui, pour que mon intro ait un sens, je vais donc tester un nouveau restaurant de finger-food à Strasbourg.
Son nom ? Mitico !
Ses spécialités ? De la street food d’Italie du Sud !
Pas de pizzas ici mais de belles surprises encore trop méconnues.
Je vous en dis plus…

À MANGER

Panzerotti, mozzarelline, arancini, crochette, salades, brochettes tomate-mozza…

Le panzerotto, petit chausson fourré et frit ressemblant à une calzone, est la spécialité de l’établissement.
Il est proposé avec différentes garnitures : tomate/mozza, thon, gorgonzola ou encore crème fraîche/lardons/oignons.

Pour les desserts, la carte propose des tiramisù maison, de la panna cotta et une curiosité venue tout droit de Sicile : les cannoli!

À BOIRE

Pour te désaltérer, tu pourras siroter les soda les plus classiques comme de la  San Pellegrino nature ou aromatisée !

Glou glou dans l’oesophage.

DSC_0760

MON AVIS

J’ai eu l’occasion de retourner quelques fois chez Mitico depuis son ouverture, assez pour avoir goûté toute la carte. (R.I.P. mon taux de cholestérol)

J’aime beaucoup ce genre ce concept, il permet de changer ses habitudes culinaires simplement et à moindre coût.
On y mange pour moins de 10 € des spécialités encore peu connues par les français mais considérées comme des classiques par les italiens.

Les panzerotti et les cannoli sont des produits qui valent vraiment le détour.
Les tiramisù, maison également, sont vraiment réussis.
Mon futur diabète et moi vous les conseillons.

Le restaurant possède une terrasse d’une vingtaine de places assises et doit en avoir autant à l’intérieur. La décoration est moderne et des illustrations des mimiques italiennes recouvrent les murs.

Si tu as toujours voulu savoir ce que voulais dire « va fanculo », fonce vite le découvrir !

DSC_0812_1

LES +

– Rapport qualité/prix
– Rapidité du service
– Concept original
– Découverte des cannoli, merci Mitico !
– Produits faits maison ou importés d’Italie

LES -

– Si vous comptez les calories à chaque repas, passez votre chemin

CONCLUSION

Mitico est un endroit que j’affectionne.
C’est simple, rapide et ça permet de sortir un peu du sempiternel pizza/burger/sandwich/kebab.

Les spécialités du restaurant sont accessibles à partir de 3€ et les formules repas commencent à moins de 10 €.
Entre amis ou à emporter pour accompagner un bon film, j’y retournerai !

P.S : Si tu comptes te dandiner ou faire le coq sur la plage cet été, attends un peu avant de tester.
On dit que le gras c’est la vie, alors Mitico c’est la vie ♥ 
C.Q.F.D.


MITICO
48 Grand Rue
67000 Strasbourg

06.33.13.07.38

Horaires d’ouverture : du lundi au samedi de 11h00 à 15h et de 18h30 à 22h

La page Facebook
Le site du restaurant

DSC_0776
DSC_0777
DSC_0755
DSC_0796
DSC_0765_1
DSC_0819
Mitico - Pokaa
DSC_0815
Mitico - Pokaa

Mitico - Pokaa
Photographies : Vivien Latuner

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE