Toi aussi tu as envie d’avoir ton petit (ou gros) tatouage, de l’exhiber sur les terrasses strasbourgeoises ou de le dévoiler dans ton intimité. J’ai décidé de t’aider à y voir un peu plus clair !

Beaucoup, il y a vraiment beaucoup de salons de tatouage dans notre belle ville qui sont investi par un ou plusieurs artistes. Comment s’y retrouver ?

Hé bien voici pour toi une liste, non exhaustive et non complète, des salons qui sont mes coups de cœur du moment.

En aucun cas cet article à la vocation de servir de classement et sache qu’il évoluera encore sans doute souvent au fur et à mesure de mes découvertes. Vous pouvez d’ailleurs me suggérer vos coups de coeur en commentaire, j’y porterai une grande attention.

Dans le monde du tatouage, certains artistes sont touche-à-tout et d’autres préfèrent exercer leur art dans un style bien défini.

Quand on n’est pas spécialement initié ou intéressé par le milieu, on peut rapidement se sentir dépassé par les possibilités de cet univers.

« Tu veux plutôt du new school ou du old school pour ton motif ? » Hein… « Et pour le contraste je te propose de te le faire en dot » … ouais ouais mais c’est quoi ?

☞  Lucky Electric ☜

Lucky Electric, c’était initialement Primitiv Abstract. Un shop qui a ouvert ses portes en 1995 sous la direction de Sasha. En 1997, Leanka, l’australienne, arrive de Londres. Puis Sasha s’envole vers le nord de l’Europe pour s’y installer. Le nom « Primitiv abstract » reste encore visible sur la belle façade en bois de la rue des Pucelles mais aujourd’hui le salon s’appelle bel et bien Lucky Electric.

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

En permanence il y a 3 tatoueurs chez Lucky Electric :

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

Résolument old school bien colorée, le shop est recouvert de tous les codes de cet univers traditionnel et les amateurs y trouveront forcement de l’inspiration.

Leanka : Elle tatoue principalement du old school, c’est à dire des motifs classiques et traditionnels (rose, cœur, couteau, …) dont les traits sont épais. Elle est cela dit ouverte à d’autres univers ou idées.

Manue : Comme Leanka, elle travaille le old school. Mais Manue y ajoute une touche japonisante.

Fred : Un univers différent pour lui qui pratique le polynésien ou encore l’ornemental.

Refus de certains motifs ou demande ?

Les motifs racistes ou à connotation politique.

Ils prennent aussi le temps de discuter avec les clients quand ils pensent que le choix est un peu précipité. C’est à dire quand une personne de 18 ans vient se faire tatouer le cou par exemple. Ce ne sera pas un refus mais discuter pour être sûr de ne pas regretter ce choix.

Niveau tarif ?

Le prix des tatouages démarre à 80 € puis c’est 100 € de l’heure environ.

Le temps d’attente moyen ?

Pour un samedi c’est entre deux et trois mois.

Pour un jour en semaine c’est en moyenne deux semaines d’attente.

Des conventions ?

L’équipe participait à des conventions mais aujourd’hui elles ont levé le pied, vie perso oblige. Elles ont tout de même participé au Tattoo World Strasbourg qui a eu lieu en octobre dernier.

La demande la plus dingue ?

Pour Manue ce fut un hamburger sur la fesse. Leanka a tatoué deux naines qui se faisait mutuellement plaisir avec un godemichet sur la cuisse d’une demoiselle.

Une particularité dans ce shop ?

Chez Lucky Electric, il y a Steph, le perceur. Très investi dans la scène musicale punk-rock strasbourgeoise, il participe aussi à l’organisation d’évènements tel que des concerts, expo, apéro-mix (chez Jeannette et les Cycleux) ou encore la convention Tattoo World.

Pour en savoir plus sur Lucky Electric →

Jessyink Tattoo ☜

Ouvert il y a 5 ans sous le nom de Tinta, le salon de Jessy a muté il y a quelques mois. Après avoir travaillé durant quelques années avec Clément, ils ont décidé de continuer leur route chacun de leur côté. Tinta a déménagé avec Clément vers la Krutenau et Jessy à rebaptisé son shop Jessyink Tattoo. Vous avez suivi ?

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

Du coup il n’y a que Jessy qui accueille fréquemment des guest.

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

Le style de Jessy c’est du graphique minimaliste mais il est ouvert à tout type de projet et demande du moment que ça lui parle.

Ses motifs phares sont les fleurs et les animaux.

Refus de certains motifs ou demandes ?

Les motifs néo-nazis ou dans le style, ça ne sera pas chez lui. Il fait aussi un peu le tri avec les clients qui ont des idées de tatouage complètement surchargé.

Niveau tarif ?

Le tarif se fait en fonction du projet, il est définit avec le client.

Le temps d’attente moyen ?

En moyenne 4 mois.

Des conventions ?

Oui de temps en temps, à peu près deux fois par an. Des conventions en France.

La demande la plus dingue ?

Une fermeture éclair qui partait du pubis jusqu’au bas des lèvres (pas celles du haut, tu l’aura compris).

Pour en savoir plus sur Jessyink →

Baron Samedi ☜

Le salon de tatouage Baron Samedi à ouvert ses portes il y a un peu près 5 ans. Depuis il y a eu du mouvement et pas mal de passage, nous avons eu le plaisir d’y rencontrer Ludivine.

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

4 tatoueurs dans ce shop :

  • Baron Samedi
  • Mathieu
  • Business for Satan
  • Lulu la divine

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

De manière générale l’ambiance du shop est plutôt dark et nanar (big up to Cécilia Fagon). C’est autour de ces univers que nos amis trouvent leur très grande inspiration.

Baron samedi : Travaille surtout en noir et gris, il fait un peu de tout mais travail peu la couleur

Mathieu : Son truc c’est l’illustration, le fantastique, les jeux vidéo. Il adore les détails et son inspiration est assez graphique, notamment autour de la BD.

Business for Satan : A un univers plutôt dark, aime travailler le style gravure et de grosses pièces.

Lulu la divine : Tatoue du néo traditionnel (des lignes épaisses avec des dégradés de couleurs), créé des projets où se mêle réalisme et mélange des genres.

Refus de certains motifs ou demandes ?

Oui ça arrive fréquemment (pour ton infini, va voir ailleurs). On discute avec le client pour retravailler le projet ou on le dirige vers un salon qui pourra peut être répondre à ses attentes.

Niveau tarif ?

Souvent un tarif à la pièce, minimum de 80€.

Dans certaines situations, on peut discuter du prix ensemble (groupe par exemple).

Le temps d’attente moyen ?

Dépend du tatoueur voulu et des projets (un dos et un poignet, ça ne prend pas le même temps) ! Ça va de quelques semaines à 3 – 4 mois.

Des conventions ?

Pas de convention pour le shop mais Lulu la divine y songe.

La demande la plus dingue ?

Pour Lulu, c’est un tatouage sur les bourses (oui celles qui contiennent les spermatozoïdes) et un autre sur l’anus.

Pour Didier (alias Baron Samedi), un client (homme) lui a demandé l’appareil reproductif féminin à sa place anatomique !

Une particularité dans ce shop ?

Une décoration qui vaut le détour, un univers bien délirant autour du cinéma avec une coquette collection de figurines, affiches et autres éléments de ce monde. Il y a aussi un gros pot plein de bonbons (miaaam).

Pour en savoir plus sur Baron Samedi →

☞ Contraseptik tattoo ☜

Contraseptik tattoo est un shop qui se situe au cœur de la Krutenau et qui existe depuis 7 ans maintenant. Nous y avons rencontré toute la belle équipe !

Le shop va bientôt s’agrandir avec un nouveau local pour encore plus de tattoo.

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

Ils sont 3 frénétiques de l’aiguille :

  • Jubs
  • Clement Stahl
  • P-Reb

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

Des styles plutôt différents se côtoient entre les 3 tatoueurs de Contraseptik.

Jubs : Son monde c’est celui des illustrations bien colorées, il aime les motifs graphiques et géométriques. S’inspire des années 90, des animaux, des dinosaures, du sexe, des punks, de la sueur … (bien vaste quoi) !

Clément : Aime travailler la texture avec une base de noir et blanc et quelques touches de couleurs. Un univers avant tout dark, des motifs dynamiques et qui sortent de l’ordinaire. Clément il aime « quand c’est tordu ».

P-Reb : C’est l’apprenti du salon qui de base était un grapheur. Il s’inspire du coup pas mal de ce monde et travaille surtout les lettrages. Il aime y rajouter des dessins et contextualiser le texte avec un univers autour.

Refus de certains motifs ou demandes ?

Si tu es raciste, homophobe ou fan de Donald Trump passe ton chemin. Le salon refuse ces motifs mais reste ouvert pour tout le reste. Il discute des projets et aide les clients à faire évoluer leurs idées vers quelque chose d’harmonieux.

Niveau tarif ?

Les tarifs dépendent des projets. Cela peut être soit journalier, soit à la pièce, soit horaire. Il démarre à 100 – 120 € en fonction de la pièce.

Le temps d’attente moyen ?

Jubs ouvre son agenda tous les deux mois pour prendre des rdv sur les 2 mois suivant (Soyez synchro) ! Pour Clément et P-Reb c’est entre 1 et 3 mois.

Des conventions ?

Yes, plutôt des conventions à l’étranger

La demande la plus dingue ?

Le tatouage le plus fou de Jubs, c’était une galaxie sur l’ensemble des parties intimes d’un Monsieur (non non non, on a pas la photo) et une grenouille sur le visage d’un autre.

Pour Clément, un tribal avec un poing pour… un adepte du fist fucking (voilà, voilà).

Une particularité dans ce shop ?

Au milieu de toute cette testostérone, il y a la douce Lili. Lili c’est une perceuse qui est elle aussi très ouverte d’esprit sur les projets … Toujours disposée à t’informer et à te donner des conseils, elle n’hésitera pas à te dire « non » si elle n’est pas sûre du bon résultat d’un piercing.

Pour en savoir un plus sur Contraseptik tattoo →

Tinta ☜

Clément alias Moustache tatoue depuis 6 ans, il est passé par 3 shops différents et depuis avril 2016 à sa propre boutique sous le nom de Tinta Tatoo.

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

Un seul : Moustache

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

3 styles sur lesquels Moustache s’éclate particulièrement :

  • l’ornemental (type mandala)
  • le old school
  • graphique

Mais il reste ouvert à d’autres projets.

Refus de certains motifs ou demandes ?

Oui, si il n’est pas à l’aise avec le projet.

Niveau tarif ?

Tarif au projet, démarrage du prix à 80 €.

Le temps d’attente moyen ?

Environ 2 mois, variable en fonction du temps de réalisation.

Des conventions ?

Oui, mais pour l’instant uniquement en France.

La demande la plus dingue ?

Un couple d’allemand voulait la silhouette d’une taupe écrasée (so cute).

Une particularité dans ce shop ?

C’est ambiance familiale ! Clément s’est associé à sa sœur Célestine qui est coiffeur/barbier. Elle, son truc c’est les coupes rétro d’inspiration anglo-saxonne avec un service à l’ancienne (petite serviette chaude, …).

J’ajouterais que la décoration du salon est vraiment top ! Si tu pénètres dans la pièce du fond (le cabinet des tortures de Moustache) tu t’envoleras tout droit pour l’Asie durant ta séance.

Pour en savoir plus sur Tinta →

Le petit atelier de dermographie

Anciennement professeure d’art plastique en collège, tatoueuse depuis 2009, Morgane s’est formé auprès d’un nom respecté dans le monde du tatouage strasbourgeois, j’ai nommé Sasha. Durant 4 ans, elle a évolué dans plusieurs shop, pour s’installer à son compte il y a 3 ans. C’est au milieu de la charmante rue Ste Madeleine que vous trouverez son petit atelier de dermographie.

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

Ils sont deux au petit atelier :

  • Morgane
  • Clément alias « Sa majesté des mouches »

Le petit atelier accueille de temps à autre des guests, qui sont annoncé sur leur page facebook.

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

Morgane : D’inspiration résolument old school, Morgane s’en est détachée pour aujourd’hui travailler d’avantage le néo traditionnel. Elle puise son inspiration dans le monde du romantisme, de l’enfance, ou encore des galaxies oniriques. Elle travaille la couleur et le noir et gris.

Clément : Apprenti du salon depuis 1 an, il n’a pas encore de style bien défini. Il parle de son travail comme d’ «illustratif old schoolisé ». Par contre il affectionne particulièrement un univers : les nanards d’épouvantes, des films de séries B & Z (avec des monstres, zombie, la mort, etc).

Refus de certains motifs ou demande ?

Encore une fois, pour un petit infini, tu peux passer ton chemin. De même pour un tattoo politisé.

Ils sont ouvert à tout projets et refuserons que s’ils ne se sentent pas à l’aise avec l’idée.

Niveau tarif ?

Pour les petits projets, le tarif se fait à la pièce avec un prix de départ de 80€.

Pour les grands projets, c’est un tarif horaire de 120€/heure.

Le temps d’attente moyen ?

Avec Morgane, il faudra s’y prendre à l’avance car c’est 9 mois à 1 ans.

Pour Clément, 2 à 3 semaines.

Des conventions ?

Morgane avait l’habitude de participer aux conventions de la Roche-sur-Yon et Nantes mais fait une petite parenthèse en ce moment car elle est bien occupée. Elle compte reprendre par la suite.

Clément n’en a pas encore fait mais débutera bientôt « avec plaisir ».

La demande la plus dingue ?

Morgane a eu le plaisir de tester le tatouage pénien. Elle y a gravé à jamais un « dollars » !

Une particularité dans ce shop ?

Un univers résolument cosy et féminin, le petit atelier de dermographie est un endroit très charmant. Un lieu qui n’abrite pas uniquement de tatoueur car Morgane s’est associé à Audrey B., maquilleuse professionnelle, qui y propose du maquillage semi-permanent et relooking.

Pour en savoir plus sur le petite atelier de dermographie

https://www.facebook.com/audreyB.maquillage/?fref=ts

https://www.facebook.com/SOUR-SWEET-TATTOO-290386711739/?fref=ts

https://www.facebook.com/clemtnti

Addiction

Fusay est un tatoueur au parcours international. Après une enfance strasbourgeoise, il part faire le tour du monde et c’est aux Etats-Unis qu’il posera ses valises. Durant sa vie américaine, il se formera au tatouage. Depuis 6 ans, Fusay est de retour dans l’Eurométropole et après avoir ouvert un premier salon à proximité des Halles, il est aujourd’hui installé rue de l’épine.

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

Il n’y a que Fusay qui officie ici ! De temps en temps des amis tatoueur sont de passage dans son salon.

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

Fusay est un touche à tout. Il parle quand même de certains style qu’il travaille un peu plus : le géométrique, le photoréalisme et le japonais. Il est également ouvert au free hand à partir de l’idée du client.

Refus de certains motifs ou demande ?

Non.

Niveau tarif ?

Prix de départ de 100€ et un tarif que se fait à la pièce.

Le temps d’attente moyen ?

Un peu près deux mois d’attente pour passer sous l’aiguille de Fusay. Sans rendez-possible pour de petites pièces.

Des conventions ?

Plus actuellement depuis qu’il travaille seul dans son shop, mais il en faisait dans le passé.

La demande la plus dingue ?

Une jeune fille a souhaité graver les prénoms de ses ex amants sur son mont de Vénus (son pubis quoi).

Pour en savoir plus sur Addiction

https://www.facebook.com/Addiction-173131459438736/?fref=ts

Nuevo Mundo

Nuevo Mundo est un shop strasbourgeois qui a un grand frère ! Son ainé c’est Nuevo Mundo, le premier shop de Dago qui se situe à Paris. Je m’explique… Dago c’est le propriétaire des lieux. Après avoir fait le beaux arts de Paris, il enchainera quelques petits boulots pour plonger dans le monde du tatouage il y a 12 ans. Il a dans un premier temps ouvert un shop à Paris puis a migré en Alsace pour des raisons perso et décidé d’y ouvrir un autre. Bien que strasbourgeois aujourd’hui, il continue de tatouer sur Paname également/

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

Ils sont 3 :

  • Dago
  • Pierre NB : Après 10 ans à Barcelone, il est revenu en France. Bien que sur les routes, il s’installe pour les prochains temps dans ce shop.
  • Roseline : Apprentie du salon depuis 6 mois

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

Dago : Bien qu’ouvert à tout style de tatouage, il aime particulièrement le japonais, le réaliste et le lettrage latino. Il travaille aussi bien la couleur que le noir et gris.

Pierre NB : Pour lui ce sera le traditionnel américain. Davantage en couleur mais aussi en noir et gris, il travaille les lignes épaisses avec des thèmes classiques du monde marin ou encore des animaux.

Roseline : Son style n’est pas encore bien définit mais d’inspiration gravure médiévale. Roseline tatoue uniquement en Black Work.

Refus de certains motifs ou demande ?

Les fachos passeront leur chemin. Pour le reste ils sont ouvert à tout type de projets.

Niveau tarif ?

Le prix se fait à la pièce et démarre à 80€.

Le temps d’attente moyen ?

Pour un grosse pièce c’est environ deux mois d’attente. Il est également possible de se faire tatouer sans rendez-vous pour de petits motifs.

Des conventions ?

Oui beaucoup, le mondial de Paris 4 années de suite notamment et quelques conventions à l’étranger.

La demande la plus dingue ?

Le mot « SUCE » à l’intérieur de la lèvre d’une strasbourgeoise.

Dago a tatoué le prénom d’un femme sur un homme. Celui-ci est revenu quelques heures plus tard pour un cover car elle venait de le tromper…

Une particularité dans ce shop ?

Une merveilleuse vue sur l’arrêt de tram porte de l’hôpital et surtout une petite roue de la chance que tu peux tourner pour laisser le destin trouver un flash pour toi.

Pour en savoir plus sur Nuevo Mundo

https://www.facebook.com/dagoelzamo/?fref=ts

Two Aces Tattoo Club

Two Aces Tattoo Cluc est un shop plutôt récent et qui est né de la collaboration de deux artistes : Seb et Arnaud. Autodidacte, Seb tatoue depuis 7 ans. Pour Arnaud c’est en 2014 qu’il s’est lancé dans le monde du dermographe. Ce shop situé avenue Jean Jaurès est un endroit accueillant avec un agencement original puisque l’un des studios est une bulle de verre en mezzanine,

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

2 tatoueurs :

  • Seb
  • Arnaud

Pas encore de guest mais ça ne saurait tarder.

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

Seb : Du traditionnel américain et du japonais pour lui. Au niveau thème, il aime les crânes et les motifs traditionnels. Seb travaille la couleur et le noir et gris

Arnaud : Aime réaliser des projets de style réaliste, graphique ou encore traditionnel. Ses thèmes préférés sont les portraits, les animaux et les fleurs. Comme technique, il aime le dot. Tout comme Seb, Arnaud joue des couleurs et du noir et gris.

Refus de certains motifs ou demande ?

Ils refusent les motifs racistes bien entendu ! Pour le reste, ils ne souhaite pas tatoué des novices sur les mains où le visage.

Niveau tarif ?

Le prix de départ est entre 50 et 60€. Pour les petits et moyens projets le tarif sera à la pièce. Pour les plus grands projets, le tarif sera horaire à 80€ de l’heure. Les prix changent aussi pour les clients fidèles.

Le temps d’attente moyen ?

2 semaines à 1 mois en fonction de la taille du projet.

Des conventions ?

Arnaud pense s’y mettre bientôt et Seb n’est pas trop tenté pour le moment.

La demande la plus dingue ?

Pour Seb c’était un lapin avec une grosse, une très très grosse B..E

Pour Arnaud, un personne lui a demandé une deuxième fois exactement le même tatouage que celui qu’elle portait déjà, sans explication.

Une particularité dans ce shop ?

Two Aces propose environs tous les 2 mois une exposition différente au sein du shop. C’est Jessica, compagne de Seb et artiste plasticienne, qui est devenue la galeriste du shop. Pour les 2 ans du salon, au mois de mai, elle prépare un exposition collective qui risque d’envoyer du lourd !

Pour en savoir plus sur Two Acces

https://www.facebook.com/preisj/?fref=ts

https://www.facebook.com/twoacestattooclub/?fref=ts

Peau d’épine

Après avoir travaillé dans un atelier collectif à Illkirch, Laura aka Cheyenne à ouvert son propre shop en janvier 2016. Tatoueuse depuis 3 ans après avoir été illustratrice, elle à été rejoint deux mois après l’ouverture par une autre artiste Annika. C’est dans leur petit shop privé, où la déco donne envie de s’asseoir prendre une tasse de thé, que nous les avons rencontré

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

Deux tatoueuse

  • Cheyenne
  • Annika

Et des guests de temps en temps.

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

Cheyenne : Un style illustratif et gravure avec des lignes fines. Elle travaille en Black Work et ses thèmes favoris sont les animaux et les portraits féminins.

Annika : Inspirée par la linogravure, elle à un trait marqué et anguleux. C’est un mélange entre « géométrique et spontané ». Elle tatoue en couleur (surtout le bleu et l’orange) et en noir et gris. Ses thèmes fétiches sont les animaux hybrides, les plantes, les fleurs et les portraits hybrides.

Refus de certains motifs ou demande ?

Tout se discute mais si elles ne pensent pas correspondre au projet, elle redirige le client vers un autre tatoueur qui collera plus à l’univers recherché.

Niveau tarif ?

Tarif à la pièce avec un prix de départ de 80€

Le temps d’attente moyen ?

Pour Annika c’est 1 à 2 mois d’attente.

Pour Cheyenne ce sera 4 à 6 mois.

Le contact se fait uniquement par mail.

Des conventions ?

En mai, elles seront à Montpellier. Rien d’autre dans l’agenda mais elles sont ouverte à l’idée.

La demande la plus dingue ?

Pour Cheyenne c’est une cagette en bois qu’un sportif veut toucher avant chaque compet pour se porter chance.

Annika à eu le privilège de graver une coquillette et sa tranche de jambon sur le corps d’une personne gourmande apparemment.

Une particularité dans ce shop ?

Très cosy et féminin, on s’y installerai bien pour une sieste. Un contexte dans lequel on n’imagine pas pouvoir avoir mal. Et pourtant …

Pour en savoir plus sur Peau d’Epine

https://www.facebook.com/peaudepinestrasbourg/?fref=ts

Dix minets

Dans un premier temps, Clara à étudier aux arts déco de Strasbourg afin de devenir illustratrice. C’est durant cette période qu’elle découvrira le monde du tatouage. Déçue par le monde de l’illustration, elle commence à tatouer il y a 2 ans et demi et donne naissance à son alter ego tatoueuse : Dix minets. Autodidacte, elle profitera malgré tout des conseils d’autres tatoueurs avant de se lancer toute seule il y a 6 mois. Pas d’adresse ici car il s’agit d’un shop privé.

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

Uniquement Clara. Elle travaille seule mais est très ouverte à l’idée de rencontrer de nouveaux tatoueurs et à déjà des projets en cours.

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

Le truc de Clara c’est l’illustratif graphique, le réaliste et le style gravure. Son plaisir est dans la finesse et dans la réalisation des détails, Elle affectionne particulièrement travailler le monde animal, la nature ou encore les fleurs.

Refus de certains motifs ou demande ?

Pas de refus strict mais si elle ne se retrouve pas dans un projet, elle vous dira non.

Niveau tarif ?

90% du temps le tarif se fait à la pièce en fonction du projet du client. Pour le reste, le tarif horaire est d’environ 70€.

Le temps d’attente moyen ?

Environ 2 mois d’attente. Le contact se fait par sa page facebook ou par mail.

Des conventions ?

Pas encore mais très bientôt car elle va participer à sa première convention dans un mois. Ce sera la Conventin Ink’n’Tattoo festival de la Famenne, une convention belges à but caritatif.  S’en suivrons deux autres un peu plus tard.

La demande la plus dingue ?

Un silex dans une ogive nucléaire. Aucune explication n’accompagnera cette demande. Un mystère…

Une particularité dans ce shop ?

Ce shop privé se situe dans le logement de Clara. C’est un vrai appartement d’artiste car elle partage son foyer avec un sérigraphiste et un artiste plasticien. Cette colocation aux multiples talents leur permettent de réaliser des projets en collaboration.

Pour en savoir plus sur Dix Minets
https://www.facebook.com/dixminets/?fref=ts

Les dessins de Raph

« Les dessins de Raph » est un shop plutôt atypique. Ouvert depuis 1 an, ce shop privé signe une collaboration unique entre une école et un tatoueur. J’explique ! Raph, 34 ans, est prof d’art appliqué à mi-temps dans une école de maquillage et d’effets spéciaux très proche de la gare. Il a commencé à tatouer il y a un an et demi et c’est son employeur qui lui à proposer de se lancer. Grâce à ce soutient financier et la mise à disposition d’un local (en face de l’école), Raph tatoue aujourd’hui sur 50% de son temps de travail.

Combien de tatoueurs(euses) dans le shop ?

Un seul et unique : Raph

Quels sont le ou les styles prédominants du shop ?

Raph n’est pas arrêté sur un style bien défini, il est très ouvert et s’adapte aux projets. Cela dit, il à une clientèle essentiellement féminine et définira son coup de dermographe comme du semi-réaliste, graphiste et de style gravure.

Refus de certains motifs ou demande ?

Il refuse les projets qui ne lui parle pas du tout, du biomécanique par exemple ou il ne se sent pas à l’aise. Pour le reste il aime discuter et faire mûrir un projet avec le client.

Niveau tarif ?

Un prix de départ de 80€ et un tarif qui se fera à la pièce.

Le temps d’attente moyen ?

Pour un rendez-vous en semaine, le temps d’attente est d’un mois. Pour le samedi il faudra en compter deux.

Des conventions ?

Pas pour le moment.

La demande la plus dingue ?

Une demande très très mignonne pour le coup. La grand-mère de Raph, une jeune fille de 85 ans, aime et soutient son tatoueur de petit fils. Et pour le lui témoigner, elle lui à demander un petit tatouage. Tout ça finira peut être en manchette pour les 90 ans

Une particularité dans ce shop ?

Mis à part le fait qu’il résulte d’un partenariat entre une école et un professeur. Ce salon privé associe une couleur framboise sur ses murs avec un fond sonore à base de métal. Le local abrite également un autre artiste, mais celui-ci ne travaille pas la peau mais les effets spéciaux.

Pour en savoir plus sur les Dessins de Raph
https://www.facebook.com/Les-Dessins-de-Raph-345066788946029/

En aucun cas cet article à la vocation de servir de classement et sache qu’il évoluera encore sans doute souvent au fur et à mesure de mes découvertes. Vous pouvez d’ailleurs me suggérer vos coups de coeur en commentaire, j’y porterai une grande attention.

Toutes les photos sont de Cécilia Fagon (la merveilleuse)

30 COMMENTAIRES

  1. Bonjour bonjour !
    Je vous invite à faire un saut chez Two aces tattoo, avenue Jean Jaurès.
    Avec notamment Seb qui touche vraiment dans l’univers old school ! Il y a souvent de belles expos de divers artistes très sympa avec des vernissages vraiment agréables.

    En espérant que leurs arts vous parlent autant qu’à moi 😉

    • Degueu… va plutôt à quelques portes plus loin chez Morgane… Elle maîtrise le dessin, l’aiguille et les couleurs à la perfection.. C’est une vraie pro!

    • Les tatoueurs cités dans cet article sont d’un très bon niveau, tout comme Cheyenne et AnK. Cévelyne Tattoo fait pâle figure à côté, à mon humble avis. Personnellement, je la déconseille pour le moment.

    • Il vaudrai mieux éviter… Enfin perso, faut aimer….
      Par contre, sans faire de pub, dans la même rue, tu as « le petit atelier de démographie  » (SOUR AND SWEET TATOO sur Facebook, va voir ses dessins histoire de voir à quoi ça ressemble) où tu trouveras Morgane (rdv par mail) et là, c’est le top!

    • Je connais un peu ce salon, effectivement le style est pas aussi impressionnant qu’au petit atelier de dermographie mais si tu as déjà ton dessin ou que tu veux passer un bon moment avec ta tatoueuse, Cevelyne et Charline sont des nanas hyper sympa, qui t’offriront une tasse de thé, rigoleront avec toi et tu passeras un super moment! Elles ont moins d’expérience que Morgane du Petit atelier de Dermographie, et surtout un style moins impressionnant, mais elles savent ce qu’elles font et techniquement elles font le job! Donc si tu veux quelque chose de simple ou une pièce pas trop chargée en style (Morgane a quand même un style bien à elle!), je te les conseille! Des amours <3
      pour info : j'ai 1 tatouage des 2 salons, clairement j'ai un mauvais souvenir de Morgane (et je suis pas la seule) mon tatouage est chouette mais j'ai passé un mauvais moment, et je peux pas m'empêcher d'y penser quand je vois mon tatouage… alors qu'avec Charline, j'ai TROP RIT! Et j'adore le tatouage qu'elle m'a fait!

  2. Salut. Sympa l’article je ne connaissais (et peu) que Leanka et Lulu la divine.
    Je t’invite a aller voir Les dessins de Raph. Il a son shop depuis un an et fait un super boulot. Il est aussi prof de dessins. Cest un tatoueur a l’ecoute et tres appliqués. Bon moment garanti

  3. Salut ! Article sympa, j’espérais y voir figurer les Martyrs du Quai, quai des pêcheurs en face de la péniche Vino Strada (non visible depuis la rue, dans le couloir à côté de l’antiquaire)
    Pour du bon tatouage japonais, tradi ou néo, Mitch « Uncle Ho » est un tatoueur d’expérience avec un joli coup de crayon et l’un des seuls spécialisés dans ce style sur Strasbg. Xav der Pirate l’a rejoint récemment.
    https://www.facebook.com/Les-Martyrs-du-Quai-Studio-de-tatouage-privé-581979301828268/?fref=ts

  4. Hello, moi j’étais chez Tinta début janvier et moustache est vraiment top le dessin exactement comme je le souhaitais et me demandais en live si je voulais rajouter quelques chose … Vraiment très satisfaite je conseille et j’y retournerai et la touche rétro à l’avant un vrai kiff

  5. Le salon Peaux d’épine à toute sa place dans ce classement ! Vous y trouverez Cheyenne et Ank, deux artistes géniales dont les styles sont uniques à Strasbourg.

  6. bonjour, pouvez vous me dire qui a fait le tatouage de la photo de couverture (sur les mains, style berbère?) sur strasbourg? je veux m’en faire un dans le même style..

  7. hey!… si c’est possible je voulais juste faire une petite précision pour le shop Baron Samedi,depuis votre passage on a une nouvelle tatoueuse, Spim (spim tattoo sur fb)…elle mérite qu’on en parle et voila maintenant c’est fait, je vous remercie pour votre passage et votre article.
    a bientôt!

  8. Hello Benjamin !
    Petit salon qui pourrait avoir sa place aussi : Nuevo Mundo (en face de l’arrêt de tram porte de l’hôpital, sous les arcades), tattoo studio aux allures de cirque, présent sur Paris et sur Strasbourg. Dago a 12 ans de tattoo derrière lui, formé par Dimitri Hk, il fait essentiellement du japonais, du old shool et du réalisme noir & gris, mais le studio accepte presque tous les projets.
    http://www.dagotattoo.com
    https://www.facebook.com/dagoelzamo/
    On accueille également régulièrement des guests et on fait quelques événements !
    Je suis apprentie là-bas avec un style plus graphique / médieval (https://www.facebook.com/roselinebucher/)
    Nous serions très heureux de te rencontrer autour d’un café si tu veux visiter le shop et te faire une idée de notre travail 🙂

    Et merci pour ce bel article intelligent sur la culture tattoo ! c’est si rare 🙂

  9. Hello !
    Pour un tatouage tout simple (figure géométrique pour faire simple), quel endroit sur Strasbourg me conseilleriez vous ?
    Je veux quand même que ça soit super clean mais je me doute bien qu’on risque de me remballer devant la simplicité du dessin chez certains.

  10. Salut les gens !
    Excellent article !

    Par hasard : vous sauriez qui sur Strasbourg aime faire du géométrique celtique ? Je dois pas être le seul à aimer ça !!! ^^

LAISSER UN COMMENTAIRE