En septembre à Strasbourg, tu vas probablement rencontrer beaucoup d’humains. Mais pas uniquement. Habiter dans la ville, c’est aussi s’habituer à croiser la route d’une multitude d’animaux, parfois tout mignons, parfois un peu répugnants (mais tout de même attachants, pas de discrimination en fonction du physique par ici), parfois répugnons (mélange de répugnant et de mignon #teammotvalise, parce que ça peut arriver qu’un animal inspire des sentiments contradictoires). Oui, pour certains d’entre vous, on le sait, la rentrée peut-être caractérisée par la difficulté à se trouver de bons buddy pour faire les 400 coups. C’est pourquoi, quand les humains ne sont plus à la hauteur, les animaux Strasbourgeois arrivent en renfort pour sauver ton année scolaire.

Dis moi ce que tu aimes, je te dirais quel animal tu es

Si tu aimes manger des miettes de pain avec ta crew, tu vas pouvoir profiter de la douce présence des pigeons de la ville. Place Kleber, place de l’Homme de fer, dans le quartier quartier Gare, niché devant ta fenêtre (ou dans ton lit :o), et dans bien d’autres lieux encore, le pigeon est l’animal idéal pour roucouler joyeusement entouré(e) de la grande famille des Columbidae.

Exemple de gros pigeon en attente de miettes

Si tu aimes barboter dans l’eau et que tu as de grandes dents, tu t’entendras probablement bien avec la team des ragondins de Stras, qui se plaisent à roder dans l’Ill, seuls ou en groupe. Cet animal s’adresse aux étudiants qui aiment se poser sur les quais et chiller, vous verrez forcément au cours de l’année un ragondin flottant pointer le bout de son petit museau. Appartenant à la catégorie des répugnons, l’animal suscitera, en fonction de ta personnalité, un élan d’affection ou de dégout.

Posey avec ma carotte

Si tu aimes les animaux nobles (comme toi), au long coup, et tout de blancs vêtus, les cygnes de Strasbourg te plairont. Certains les trouvent vilains comme tout, parfois agressifs, voire méchants. D’autres s’attardent plus sur le caractère majestueux de cet oiseau . Tu pourras en trouver au port du Rhin, à l’Orangerie, ou encore dans le bassin d’Austerlitz…

 

Guerre de bouffe – crédit photo: Martin Lelièvre

Si tu aimes les petits cous, les larges becs jaunes et applatis, tu as de fortes chances de t’entendre avec la team de canards de Strasbourg. Il y a en a pour tous les gouts, vrais et doux, faux et en plastiques. Les canards sont les amis des courts sur pattes. Ils se déplacent souvent en crew, et se suivent, sagement alignés l’un derrière l’autre.

Si tu aimes les rongeurs vifs, furtifs et rapides, tu seras donc surement aux anges en apercevant les petits rats et autres mulots qui squattent eux aussi au bord de l’eau. Timides et discrets mais bel et bien présents un peu partout dans la ville, si tu manques de confiance en toi pour t’intégrer à la rentrée, n’hésite pas à leurs demander des conseils en développement personnel pour vaincre ta timidité. 

Si tu aimes faire des bruits étranges avec ta bouche mais que tes camarades ne reconnaissent pas cette qualité à sa juste valeur, tu auras certainement des atomes crochus avec les fameuses cigognes de la ville qui glottorent (claclaclaclaclac) dans la joie et les nids.

Posey dans mon nid douilley

Sinon, à Strasbourg, il y a aussi le zoo de l’Orangerie, où tu pourras apercevoir quelques animaux un peu plus exotiques: un gros hibou qui fait pivoter sa tête à 360° pour te signifier sa sympathie (ou son mépris).

 !! Attention toutefois, nourrir excessivement toute la crew des animaux de Strasbourg peut être dangereux pour leur santé et nuire à l’environnement, comme en témoigne l’article suivant. !!

Te voilà désormais briefé sur les principaux animaux que tu vas pouvoir trouver dans la ville. Si tu as envie de partager ton vécu/histoire d’amour avec un animal, n’hésite pas à nous en faire part en commentaires  😎

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE