Un mystère plane sur Strasbourg depuis quelques mois…

Un nouveau venu s’est introduit dans notre ville sans même se présenter.
Depuis, il observe, guète et scrute notre quotidien.
Non, ce n’est pas un émissaire de la nouvelle loi sur le renseignement mais un ours géant surplombant le magasin Uniqlo.

À force de passer devant et d’entendre toujours plus de gens curieux de sa présence, nous avons essayé d’y voir un peu plus clair.

Que représente-t-il ?

La rue du Noyer ne s’est pas toujours appelée ainsi.
Au XVIIIème siècle elle portait le nom de Bärengesselin, soit la « ruelle de l’Ours ».
En 1816, elle devint la « rue du Petit Ours ».

Christian Paradon, l’architecte des récentes rénovations de la rue, installa la statue en janvier 2015. Une sculpture d’ours pour clin d’oeil à la vie passée de la rue.
Les choses changent, mais l’ours demeure.

Qui l’a réalisé ?

Antoine Halbwachs et Christophe Wehrung, deux anciens étudiants des Arts Déco de Strasbourg.
L’ours est en polystyrène avec une armature métallique et recouverte de résine.
Il mesure 5 mètres de haut, pour 5 mètres de large et 5 mètres de long.
Ce qui en fait un beau bébé.

Qui l’a payé ?

Pas possible de râler cette fois-ci, ce n’est pas nous qui l’avons payé mais les fonds privés des promoteurs immobiliers qui ont rénové le bâtiment.

L’argent de tes impôts n’est pas ici !

Bref…

Maintenant que tu le connais un peu mieux, pense à lui faire un coucou la prochaine fois que tu passes devant lui.
Il n’y a rien de pire dans la vie que de se faire ignorer quand on mesure 5 mètres de haut…


Si tu as plus d’informations, merci de nous les écrire en commentaire, on te nommera Sherlock en chef !

PARTAGER
vivien
8ème année à Strasbourg. N'aime pas le céleri, déteste les haricots verts et conchie les baies roses.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE