Voilà un petit moment que j’attendais de tester Ramen Shop.

Après plus d’un an à entendre murmurer ce doux nom sur les réseaux sociaux, je finissais par me résoudre à l’idée qu’il n’était après tout qu’une légende urbaine de plus. Dépité, lassé par ce désir inassouvi, j’avais perdu espoir…
C’est à ce moment exact que la page facebook de RamenShop recommença à publier, toujours plus, toujours plus vite ! Quelque chose se passait, le restaurant allait ouvrir.

DSC_1016

Qu’est-ce que Ramen Shop ?

C’est tout simplement un restaurant de ramen ouvert depuis un peu plus d’un mois à Strasbourg. Originaire de Chine et culturellement asiatique, ces derniers consistent en un gros bol rempli de nouilles, de bouillon et d’une multitude d’ingrédients à ajouter : oeuf, viandes, poissons, crustacés, assaisonnements, crudités, champignons…
Vous connaissez tous les Yum-Yum ? Et bien ils sont au Ramen ce que la pizza surgelée est pour les Napolitains : le viol gastronomique et culturel parfait (Agroalimentaire, with love).

DSC_1004
DSC_1036

Après avoir lu et entendu des critiques positives sans interruption, je me suis dit qu’il était temps pour moi aussi d’y ajouter mon grain de sel. La nuit tombée et accompagné d’un ami, je me suis lancé.
Situé au 22 rue du Vieux Marché aux Grains (juste à côté de Fiesta Republic), le soir, le restaurant nous accueille avec une petite terrasse d’une dizaine de tables sur lesquelles sont posées des bougies. Le cadre est propre et épuré, les petites flammes apportent de la chaleur et de l’intimité, bien joué Ramen Shop.
La salle quant à elle est composée d’un grand bar derrière lequel s’activent cuisiniers et caissiers ainsi que quelques places assises disséminées tout autour.

DSC_1007
La carte se compose en 4 grandes parties :

– Les ramen à composer, compris entre 8 et 13€ et qui vous laisseront un choix sur le type de ramen (porc, poulet, crevettes, légumes…), votre bouillon parmi 6 modèles et vos garnitures.
– Les gyoza, raviolis japonais habituellement au porc mais ici au poulet.
– Les bento, ce sont des boîtes dans lesquelles vous trouverez un repas complet sur une base de riz. Son principe vient tout droit du japon où il est vu comme un repas rapide mis dans un coffret et consommé à l’extérieur de la maison. Ils sont vendus entre 9 et 13€.
– Les Yakisoba, affichés à des prix oscillant entre 7 et 10€, sont des plats de nouilles sautées.

Deux desserts vous seront aussi proposés : duo de fruits et annin dofu pour 3 et 4€, c’est honnête pour un dessert.

Toutes les nouilles sont faites maison et l’ensemble des plats sont consommables sur place ainsi qu’à emporter. Parfait pour rentrer chez vous en vitesse et déguster votre ramen en immersion devant un film de Takeshi Kitano.

DSC_0001
Si vous choisissez de manger sur place, vous pourrez profiter de la sympathie et des sourires du personnel. On sent que ce n’est pas forcé, l’équipe doit bien s’entendre.

À la venue de la serveuse nous avons donc commandé 2 ramen : un tonkatsu (côte de porc panée) pour moi et un yasai (légumes sautées) pour mon ami. Nous avons été tous les deux satisfaits par la qualité et la quantité des plats.
J’ai pris plaisir à retrouver du kimchi ainsi que des shiitaké frais. La seule chose que j’aurais aimé éventuellement, c’est d’avoir du choix dans le type de nouilles. On risque de s’en lasser assez vite vu qu’elles représentent 60% du ramen.


LES +

– Le concept
– La salle épurée et propre
– Les produits sont bons et font voyager
– Le personnel
– Les ramen à composer

LES –

– J’aurais aimé un choix sur les nouilles
– Le prix, une offre étudiante ne serait pas de trop pour la rentrée

CONCLUSION

Étant rentré d’Asie il y a une dizaine de jours, les saveurs que j’ai pu retrouver dans mon ramen ont pu me rappeler certains moments vécus là-bas : Le kimchi qui arrache la langue autant que dans mes souvenirs ou bien la fâcheuse manie de mettre des viandes panées dans du bouillon pour quelles deviennent toutes molles… Ce sont ces petites choses qui font qu’on aime l’Asie ou qu’on la déteste. Pour  ma part, l’Asie je l’aime et Ramen Shop m’a convaincu.

Mis en place par l’équipe de Yapan Sushi, ce restaurant mérite le détour, que l’on soit asian addict ou simple curieux en quête de nouveautés. Bref, ramenez vos fesses !

(Ce jeu de mot est responsable de la fonte des calottes glaciaires)

→ Et pour ceux qui y ont déjà mangé, qu’en pensez-vous? Dites-nous tout.

DSC_1028
RAMEN SHOP
22 rue du Vieux Marché aux Grains
67000 STRASBOURG
la page facebook

Photographies : Vivien Latuner

9 COMMENTAIRES

  1. Petite information : le mot ramen c’est le nom du plat certes, mais surtout le nom des nouilles. D’où l’intérêt de mettre au menu des yakisoba qui sont fait avec des ramen. L’enseigne Ramenshop fait référence au nouilles et non au plat « ramen », il est donc logique de ne trouver que des plats fait avec des ramen (hormis les gyoza) et pas d’autre pâtes (d’ailleur changer les nouilles dans le ramen ferais que ce ne serais justement plus un ramen, c’est comme faire de spaghetti bolo avec des torsades).

  2. Salut
    Je suis mlle__pamela d’insta, je suis heureuse de pouvoir enfin voir votre blog sur l’ordinateur!
    Moi qui habite à Strasbourg que depuis 1 an et demi, je trouve votre blog vraiment génial et qui donne vraiment superbes idées sorti!
    Mon chéri est strasbourgeois et est très gourmand! Donc je suis très heureuse d’avoir de bonnes adresses sur Strasbourg!
    Longue vie a votre blog 🙂

    • Navré, mais l’origine des ramens est belle et bien chinoise.
      Par contre, les japonais les ont réadapté et consommé au point d’en faire une importante partie de leur culture gastronomique 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE