Saiko Chicken, c’est un peu la soupe de votre grand-mère revisitée en poulet pané.
Tant que on ne l’a pas goûté, c’est assez ragoûtant. Mais une fois le cap franchi, on ne peut que l’aimer.

Mon histoire avec ce restaurant remonte maintenant à 6 bons mois.
A ce moment-là, j’emménage, je déménage, j’emballe et déballe des cartons pour habiter dans un nouvel appartement. Tout déménagement entraîne une découverte de nouveaux commerces et me voilà voisin d’un inquiétant « Saiko chicken ».
Une devanture simpliste et une salle pas très engageante m’emmène à penser que cette endroit ne pourra qu’être une solution de secours pour mon estomac.

Ce qui devait arriver arriva et un mois plus tard, la faim au ventre, je m’y engage avec un ami.
L’accueil  est simple et le lieu est une curiosité : les tableaux publicitaires côtoient des cadres d’images provenants de 9GAG.
On en oublie même que les produits sont cuisinés à la commande et que chaque ingrédient semble frais et de qualité.

Une fois en caisse, on règle notre commande qui nous revient moins cher qu’un KFC (et nous aura évité la route) et rentrons chez moi découvrir quel goût se cache derrière cet établissement.

chicken burger
chicken burger

Dès la première bouchée, grande surprise ! C’est frais, c’est bon !
Les chickenburgers sont les meilleurs que j’ai pu goûter. Pour 4,5€ vous mangez un burger frais et cuisiné à la commande qui suffira amplement à tout estomac normalement constitué.
Les pièces de poulets font moins éponges à huile que celles du KFC et les sauces sont maison ( ail  ou pimentée ).

 

Finalement, ce restaurant, c’est un peu comme sa première fois.
Ca surprend ! On ne sait pas trop ou l’on met les pieds. Tout ce que l’on sait c’est que ce ne sera pas la dernière.

Brochettes de poulet
Brochettes de poulet
Filet de poulet pané
Filet de poulet pané

 

 

LES PETITES INFOS

Saiko est le nom du gérant et seul maître en cuisine. Auparavant, il était gérant du restaurant « La Marseillaise » qui se trouve également à Strasbourg.
Cela fait 2 ans et demi qu’il a repris la salle de Saiko chicken à Mario chicken (poulet, toujours du poulet).

LES +

– Le rapport qualité/prix
– La fraîcheur et le goût des produits
– La terrasse en été
– La proximité (KFC : 15 km)
– Ouvert jusqu’à 23 heures

LES –

– La salle petite et vétuste
– Pas de livraison
– L’attente peut être longue (une seule personne en cuisine et cuisson à la commande)
– L’hygiène apparente peut faire peur

8 rue du Vieux Marché aux Vins
8 rue du Vieux Marché aux Vins
la carte
la carte

CONCLUSION

Saiko, c’est une de mes cantines depuis 6 mois. Pour un burger (les meilleurs), du poulet, une frite ou des boissons, j’ai toujours plaisir à y retourner.
Selon moi, le meilleur moment pour aller chez lui, c’est lorsque vous voulez faire une bonne bouffe avec des amis. C’est simple, bon, et ça ne fait pas trop mal au portefeuille.
Mieux vaut prévenir que guérir : l’ambiance ne peut vraiment pas plaire à tous. Si vous aimez que la salle soit propre et que l’on vous salue en entrant, cet endroit n’est pas pour vous. Pour les courageux curieux, une fois le cap franchi vous découvrirez une bonne adresse pour manger du bon poulet pané à moindre prix.

Saiko Chicken
8 rue du Vieux Marché Aux Vins
67000 STRASBOURG
03 88 22 96 04

Du lundi au samedi de 11h à 22h30
Le dimanche de 16h à 22h30

PARTAGER
vivien
8ème année à Strasbourg. N'aime pas le céleri, déteste les haricots verts et conchie les baies roses.

7 COMMENTAIRES

  1. Je regrette mais quand on voit sur place la tronche de la cuisine digne de figurer dans les « meilleurs » épisodes de Cauchemar en cuisine avec poussière et aliments au sol, poulet rangé en seau sous le comptoir, il faut vraiment avoir l’estomac bien accroché pour tenter l’aventure…

    • Je suis parfaitement d’accord avec vous mais pourtant en ayant mangé des dizaines de fois chez lui, je n’ai jamais été malade. KFC par exemple rentre parfaitement dans les standards d’esthétisme et de propreté, mais pourtant à chaque repas là-bas, je sens mon ventre se tordre.
      J’ai eu la même attitude que vous en découvrant ce restaurant mais pourtant, avec le temps, on fait impasse sur la salle pour remarquer que les produits sont frais et bien cuisinés.
      Saiko Chicken ne fait pas de publicité, il marche avec le bouche-à-oreille. Les restaurants de Cauchemars en Cuisine perdent des clients car le bouche-à-oreille est négatif. Saiko Chicken à doublé sa clientèle en l’espace de 6 mois et les clients semblent satisfaits.
      Je ne prendrais pas le risque de communiquer positivement sur un restaurant qui pourrait être dangereux.
      En tout cas je vous remercie de votre franchise et suis désolé si cette expérience était mauvaise pour vous.

  2. J’espère sincèrement que cet article c’est une blague!!
    L’endroit est misérable, digne des pires endroits de Strasbourg, l’accueil est loin d’être chaleureux sans parler de la clientèle…
    J’ai eu le malheur d’aller y manger pcq ce monsieur s’était associé avec une jeune homme brillant pour démarrer l’activité d’un restaurant rue Finkwiller à la petite France, nommé One Street.
    Le jeune associé m’avait conseillé d’y aller et avait vanter le poulet mais dîner à côté d’un piège à rat sonore, et faire la parcours du combattant pour aller aux toilettes, toilettes qui, ressemblent d’ailleurs à la salle de bain commune d’une chambre de bonne au 9 étage d’un immeuble parisien.
    Et voilà à présent que je découvre que cet escroc à tout simplement et tout bonnement copié le concept du jeune patron qui dirigeait le one street. Des burgers jusqu’au menu et ça c’est désolant.
    Une vulgaire copie qui n’en a rien c’est triste.
    Tout le monde ne cessé de parler du vrai one street qui aujourd’hui à été remplacé par un kebab à croire que vous le savez faire que ça.
    Pour finir, bien dommage de faire preuve d’aussi peu d’objectivité en étant un voisin vous devez sûrement y trouver son compte pcq il ne pourra attirer des clients qu’en offrant quand on voit l’endroit..
    Adresse à fuir à tout prix!!

    • Une fois encore, je crois avoir annoncé que la salle n’était pas d’une propreté exemplaire et le service pas très présent mais lorsque je vais dans un restaurant ou je mangerais un repas complet pour 5 € mon bon sens me fais savoir à l’avance que ce ne sera pas possible.
      Vous écrivez vous-même une chose sur laquelle vous n’insistez pas : « le jeune associé m’avait conseillé d’y aller et avait vanter le poulet ».
      Quand je dépense 40 € dans un repas, je m’attend à un cadre, une ambiance, une bonne cuisine et j’en passe.
      Avec le budget que l’on met chez Saiko Chicken, on a ni le cadre, ni l’ambiance mais une bonne cuisine. Et ça, c’est déjà un luxe.
      Après, je conçois très bien que cet endroit ne vous plaise pas et que vous avez un passif négatif car un de vos proche a travaillé un temps avec lui et cela c’est mal passé.
      Mais vous êtes ici sur un blog, ce n’est pas le guide Michelin, ce n’est pas non plus mon métier. J’aime cet endroit et je le dis. Libre à vous de ne pas l’aimer, cela ne fait pas de mon avis une simple blague.

      Rappelez vous juste que votre ami vous en a aussi fait la pub il fut un temps. Je ne suis donc pas forcément corrompu à coup de frites et poulets.

  3. Malgré les commentaires hautement négatifs ci-dessus, j’ai également eu l’occasion de tester Saiko Chicken un soir où je me baladais près du centre. J’ai testé le Chicken Burger, sans m’attendre à quelque chose de fantastique, et j’ai été très agréablement surpris par la qualité de celui-ci. La fois suivante, j’ai pris les Crispy Tenders et un cornet de frites que, malgré mon appétit assez.. énorme, j’ai eu du mal à finir. N’habitant plus au centre, je n’ai plus trop l’occasion d’y aller. Mais je n’hésiterai pas une seconde à y retourner si j’en ai l’occasion.
    La salle peut effectivement sembler relativement limite, les images placardées au mur dignes d’un kebab perdu dans la cambrousse, mais les produits sont frais, de qualité, et les quantités sont largement suffisantes pour presque n’importe qui.
    Seul bémol, les nuggets, simplement sortis d’une boîte et balancés dans la friteuse. A éviter donc, mais le reste vaut le coup, surtout vu le prix!

  4. Vous parlez de qualité en mangeant du poulet de batterie ? C’est la même cochonnerie que chez KFC: des poulets à moitié morts, élevés dans des conditions infâmes, qui n’ont jamais vu le jour, bourrés de médicaments pour ne pas crever avant l’abattoir … NO THANKS ! C’est de la bouffe mais en aucun cas de la nourriture …

LAISSER UN COMMENTAIRE