L’Europe, l’Europe, L’Europe… On n’en parle pas assez, parce que tout de suite ça semble chiant, techn(ocrate)ique et compliqué. Ce n’est pas tout à fait faux, mais en même temps, la plupart d’entre nous ne font pas grand-chose pour s’y intéresser. Une série de conférence avec plusieurs « experts » est organisé par l’Université de Strasbourg, le Lieu d’Europe et la Ville de Strasbourg pour ouvrir le débat et remettre l’UE au centre des esprits en abordant des problématiques bien ancrées dans l’actualité.

Au programme, 4 questions pour aborder l’Europe à plusieurs échelles.

Le premier sujet nous concerne tous, étant donné qu’il parle de quelque chose d’historiquement ancré à Strasbourg (pour combien de temps encore ?) : Le Parlement Européen. Si la question de déplacer le Parlement reste toujours en suspens après les rumeurs d’échange avec l’Agence Européenne du Médicament, la conférence porte sur un sujet peut-être encore plus important : les futures élections européennes en 2019. L’émergence de nouvelles formes politiques et les crises que traverse l’Europe peuvent-elles bouleverser le paysage parlementaire européen ?

La conférence aura lieu mercredi 17 janvier à 17h dans le bâtiment du CUEJ (11 rue du Maréchal Juin) avec comme invité principal el famoso Daniel-Cohn Bendit anciennement aka Danny le Rouge. Le modérateur de ce débat (qui risque d’être animé) sera Sébastien Michon – Chargé de recherches au CNRS affecté au laboratoire SAGE (Sociétés, acteurs et gouvernement en Europe) et spécialiste des élites politiques au niveau national et européen.

Daniel Cohn-Bendit (MdEP, Co-Vorsitzender der Grünen
Europafraktion)

Le second débat abordera quelque chose de plus global et un des points fondateur de l’UE : le libre-échange. Quelles limites à la fameuse libre circulation des biens ? Faut-il tendre vers des échanges commerciaux plus justes ? Le jeudi 25 janvier au Lieu d’Europe, vous pourrez en discuter avec un invité de prestige : l’ancien ministre-président de Wallonie, Paul Magnette. Il avait fait beaucoup parlé de lui lors du vote de son Parlement sur le CETA (traité commercial et économique controversé avec le Canada, signé par l’UE et appliqué provisoirement). Il échangera sur l’économie européenne et avec Frédérique Berrod – Professeure de droit public à l’Université de Strasbourg et au Collège d’Europe de Bruges.

Ensuite, parce qu’il fallait passer par là… c’est au tour de la « radicalisation » en Europe. La question est de savoir si l’on peut lutter contre. Ça se passe le jeudi 1er Février à 18h30 au lieu d’Europe en compagnie d’un ancien détenu de Guantanamo, reconverti dans l’insertion professionnelle et la prévention de la radicalisation en prison, Mourad Benchellali. Il est arrivé malgré lui dans un camp d’entrainement d’AlQaeda où il rencontre Ben Laden, avant de finir enfermé dans la célèbre prison américaine et d’être relaxé deux ans plus tard. Il discutera avec Patricia Cotti (Maître de conférences en psychologie et psychopathologie clinique à l’Université de Strasbourg, spécialiste du processus de radicalisation).

Le dernier de ces quatre débats sera en présence d’un géopolitologue assez médiatique, mais non moins brillant : Pascal Boniface. Aux vues des étranges positions et interventions russes dans des événements majeurs tels que le vote sur le Brexit ou l’élection américaine, le débat cherchera à savoir si Vladmir Poutine cherche à affaiblir l’Europe. Ça se passe dans le bâtiment de Sciences Po Strasbourg (47 rue de la Foret Noire), jeudi 8 février à 18h avec Alexis Vahlas – Maître de conférences en droit public à l’Université de Strasbourg

Au vu des titres choisis  Quel parlement pour 2019 ? », « Libre échange ou juste échange ?», « Peut-on lutter contre la radicalisation en Europe ? », « La Russie vise-t-elle à affaiblir l’Europe ? ») et des invités, on est en droit de se demander si les débats ne sont pas déjà légèrement orientés avant même qu’ils aient lieu… Cohn-Bendit, européiste convaincu, « livrera son avis sur l’avenir de l’Europe » et les risques de changement au sein du Parlement Européen. Paul Magnette invité sur le sujet du libre-échange, alors qu’il était vent-debout contre le CETA. Mourad Benchellali, qui est sorti de l’enfer du djihadisme et des prisons françaises et américaines, aborde le sujet de savoir s’il est possible d’arriver à une déradicalisation efficace. Pour finir, Pascal Boniface est ouvertement pour un retour des discussions avec la Russie depuis plusieurs années.

Quoi qu’il en soit, si les intitulés des débats ne sont peut-être pas les mieux choisis, ouvrir le dialogue sur ces sujets brûlants d’actualité et permettre aux Strasbourgeois d’échanger avec ces personnalités ne peut être qu’une bonne chose

Pour plus d’informations, c’est par ici.


Conférences/Débats – L’Europe en Questions

Les 17 et 25 janvier et les 1er et 8 Février à horaires variables en fin d’après-midi

Au Palais Universitaire, au Lieu d’Europe, à l’IEP de Strasbourg


 

PARTAGER
Martin Lelievre
Action -> Rédaction --Insérez citation deep ici--

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE