Dans la famille de la satisfaction personnelle, je choisis… « la vie étudiante ».
Voilà, ça vient de tomber, l’Étudiant, le site web qui a hanté nos nuits d’admissions post-bac, vient de sortir Strasbourg en numéro uno pour la qualité de la vie étudiante dans son palmarès 2017-2018.

Après nos titres de noblesse pour notre réseau cyclable, pour notre marché de Noël ou encore pour tout ce qui est possible et imaginable, nous voilà désormais meilleurs hôtes pour nos petits amis bouffeurs d’amphis. Gloire à nous. Nous sommes merveilleux. Nous sommes fantastiques.

Mais encore ? Dites m’en plus, je suis tout ouïe

Être premier, c’est pas dégueu, mais c’est un poil moins sexy quand on est serrés comme des sardines sur le podium. Et oui, nous sommes premiers égalité avec Rennes et Angers.
Cette place en tête des autres villes, même partagée, est une belle fierté, mais sur quels points est-elle attribuée ?

Pour la vie étudiante, 3 points sont pris en compte :

  • Les initiatives locales : l’accueil des étudiants, les outils mis en placent pour leur intégration et l’accessibilité de l’offre culturelle.
  • La part des étudiants : le nombre d’étudiants sur 100 habitants
  • Le score « offre culturelle » : une note élevée pour une ville riche en infrastructures et offres culturelles, et inversement.
Palmarès l’Étudiant

Bref, on est numéro un (uniquement pour la vie étudiante et à égalité avec Rennes et Angers).

Le palmarès de l’Étudiant, c’est par ici →

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE