Si dans Star Wars, l’Étoile Noire – la station spatiale de l’empire galactique TMTC – a le pouvoir de détruire une planète en un coup de laser, à Strasbourg, l’Étoile Noire – l’équipe de hockey-sur-glace – rêverait quant à elle de pouvoir détruire aussi facilement les souvenirs d’une saison catastrophique.

Comme un manque à gagner

40 défaites pour seulement 4 victoires, une série noire de 27 défaites de rang dont 18 défaites en championnat, une logique dernière place au classement : tel est le bilan de l’équipe de hockey-sur-glace strasbourgeoise au terme de cette saison… Ou devrais-je dire cette très longue saison… ou devrais-je dire cette très très longue saison… ou… Vous avez saisi.

Une performance historique qui a lui a même valu le privilège d’être mise en avant sur les réseaux sociaux et de connaître ainsi la mise en lumière médiatique la plus piquante de son histoire.

Pour notre part, ne soyons pas vaches, considérons cette saison comme un malheureux accident et tirons notre chapeau aux quelques 12 supporters qui ont su rester fidèles à leur équipe, défaites après défaites.

Une petite erreur de parcours

Si même lorsque l’on gagne, il est difficile d’exister dans le paysage sportif strasbourgeois aux côtés du Racing et de la SIG, il faut toutefois rappeler que l’Étoile Noire est l’un des trois clubs strasbourgeois à évoluer au plus haut niveau de sa discipline et ce, depuis plus de 10 ans. Elle remplit régulièrement une patinoire de 1800 places et elle offre un spectacle explosif à l’américaine en plein cœur de Strasbourg !

L’équipe de hockey strasbourgeois avait même fait fondre l’Iceberg (la patinoire de Strasbourg) en 2011, lorsqu’elle s’était glissée en finale du championnat de France élite… Pas des manchots qui courent après un morceau de caoutchouc donc !

Crédit Photo : Christophe Moreau

Tout est mal qui finit bien ?

Difficile, au vu de ses résultats, d’imaginer comment l’Étoile Noire pouvait espérer sauver ses miches au plus haut niveau cette année. Et pourtant ! Bonne dernière du classement à l’issue de la saison régulière, l’Étoile Noire devait, pour espérer se maintenir, remporter les 6 matchs d’une poule de maintien, sorte de mini-championnat entre les plus mauvais à la formule un peu compliquée.

Retenez une chose : l’Étoile Noire a gagné ses cinq premiers matchs et dispute ce soir à l’Iceberg le dernier match de sa saison. Si elle venait à gagner, elle sauverait miraculeusement sa peau et inscrirait un dénouement des plus heureux et inattendus à une saison plus que compliquée.

Les strasbourgeois semblent avoir saisi l’importance de soutenir leur équipe dans ce défi fou puisque toutes les places assises ont déjà été vendues (des places « debout » sont mises en vente ici).

L’ambiance promet donc d’être enflammée… en espérant que celle-ci ne soit pas étouffée par une douche froide.

Photo de couverture : Crédit @Simonin


L’Étoile Noire – Strasbourg

Suivre les actus de l’équipe
Toutes les infos de l’événement
Billetterie


 

Dark Vador 67

PARTAGER
Invité Pokaa
Envie de parler d'un sujet qui vous plaît ? Soyez notre invité !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE