Tu aimes les endroits sombres et mystérieux ? Tu aimes danser sur de la musique jusqu’au bout de la nuit ? Tu deviens un démon de minuit après quelques verres ? Tu kiffes 50 nuances de Grey ou le BDSM en musique ? Cet article est pour toi.

On a fouillé les sous-sols de Strasbourg parce qu’on est des taupes pour vous faire découvrir les meilleurs endroits de la ville pour faire la fête sous terre là où personne ne peut venir vous embêter.

Pour les vampires qui ne supportent pas la lumière du jour

C’est des endroits où tu peux te déchaîner, gueuler, te lâcher, danser, boire jusqu’à plus soif sans te soucier d’embêter les voisins (sauf quand tu vas cloper mais chuuuut). Objectif sueur sur les murs, sols qui collent et courbatures du bassin. Préparez vous à descendre en enfer pour votre plus grand plaisir (on a fait exprès de prendre des photos cheloues pour rajouter un côté sombre et ne pas trop vous spoiler non plus).


Techno Techno Techno House House House et toutes les musiques entre les deux. Certains l’appellent le « petit berlin » strasbourgeois. Ce n’est pas son ambition, pour autant, la programmation de musique électronique est toujours de qualité. Le caveau est plutôt spacieux et très sombre dans une déco assez indus’ (en opposition avec le RDC un peu art-lounge). Pour descendre au dancefloor, c’est graffiti sur les murs et tags dans le fumoir (taille XXS malheureusement, mais ça rapproche les gens). Incontournable pour le public exigeant en techno. Des enceintes plutôt correctes et un dancefloor de qualité (ça colle un peu et faut faire attention à la marche mais ça permet de faire du step quand tu danses donc c’est cool).

Plus d’infos →


Une institution de la vie nocturne strasbourgeoise à la programmation éclectique et à la réputation « underground » ou du moins alternative. Refait à neuf depuis l’année dernière, ce bar à l’ambiance assez sombre au petit caveau permet une grande proximité avec les artistes (enfin, si ce n’est pas la faute à l’absinthe). Dommage que le plafond soit assez bas et la sono est loin d’être la meilleure de strasbourg… ce qui n’empêche pas de passer des excellentes soirées dans des ambiances allant du métal au reggae en passant par la techno ou la drum n bass, le ska ou le rock et bien d’autres.

Plus d’infos →


Le Mudd, c’est un autre bar génial et mythique sur Strasbourg. Très axé sur la musique et une programmation de qualité, c’est souvent un tremplin pour de nombreux groupes et djs locaux. Le seul problème c’est l’espace (comme souvent, un peu petit) du caveau et le pilier central du dancefloor un peu embêtant… Un des lieux phares de la vie nocturne et culturelle strasbourgeoise. On parle autant techno, que rap, funk, disco, jazz…

Plus d’infos →

Crédit: Facebook Mudd Club

Enfin, le retour de l’ancien Fat Black Pussy Cat ! Nouvelle déco bois assez sobre mais assez classieuse néanmoins, le caveau a changé de configuration, une impression d’un peu moins de place et des piliers un peu embêtants, mais une programmation musicale toujours au top avec des Djs et des groupes parfois internationaux entre hiphop et funk la plupart du temps avec des enceintes correctes.

Plus d’infos →

-Ancien caveau du Fat-

Caveau Fat – Crédits: Facebook Fat Black PussyCat

  • Le Korrigan :

Ambiance médiévale au cœur de Strasbourg, caveau donjon sombre dans lequel on s’engouffre. Musique la plus part du temps généraliste malheureusement, mais on y trouve régulièrement des événements étudiants et des concerts de musique en live. Comme dans des oubliettes, on n’en ressort pas facilement (les escaliers sont plus faciles à descendre qu’à remonter en règle générale).

Plus d’infos →

Crédit: Facebook Korrigan

Anciennement Java puis Checkpoint, le Barberousse n’accueille pas les marins d’eau douce. Une super décoration de bateau pirate meuble la cale de ce bar-bateau qui n’est pas pourtant pas sur l’eau. Rassurez-vous on tangue tout autant en sortant. Par contre la musique généraliste peut vite donner le mal de mer à certains… Du bon rhum pour les pirates !

Plus d’infos →

Crédit: Facebook Barberousse

Bonus – cales de bateaux :

Le navire le plus en vogue de Strasbourg paraît-il, la cale est classieuse bien qu’un peu étroite. Programmation techno/house ou hiphop la plupart du temps avec la présence d’invités de marque assez régulièrement.

Plus d’infos →


  • Le Barco latino :

Danse avec les stars strasbourgeois ! Relocalisé à Rivetoile depuis peu, c’est souvent blindé, ambiance caliente, avec assez d’espace pour bouger son boule avec grâce sur des musiques latines ou du reggaeton.

Plus d’infos →

Une grosse cale pour faire du sale

  • Le Cabaret Onirique :

Le dernier bateau en date. Placé juste à côté du Barco Latino, tout est fait pour se sentir comme  dans les cabarets de l’époque, avec une touche de modernité! Divers spectacles s’y produisent derrière un grand rideau sur la scène de la cale avec de temps en temps des soirées jusqu’au bout de la nuit.

Plus d’infos →


Voilà, tu es désormais bien informé pour danser en milieu fermé. Maintenant, c’est à toi de jouer !

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE