Nous sommes le 8 avril 2016, une file d’attente interminable traverse la Place Kléber de part en part : Starbucks Coffee vient d’ouvrir ses portes à l’Aubette de Strasbourg. Voilà maintenant plus d’un an depuis que cet épisode (qui nous a valu quelques moqueries outre-atlantique) s’est déroulé et déjà des nouvelles concernant Starbucks viennent de nous arriver. Ce n’est pas un, mais deux cafés supplémentaires qui devraient ouvrir leurs portes dans la prochaine année. On vous en dit un peu plus.


9-11 rue du Vieux Marché aux Poissons – Ancienne BNP

Bye bye la banque qui mise sur les paradis fiscaux et bonjour le café qui flirte l’évasion fiscale. L’ancienne BNP située à côté de la Place Gutenberg (et donc de la cathédrale) verra bientôt les travaux commencer pour une ouverture qui devrait arriver à la rentrée 2017.


Les tours Black Swan – Malraux, Rivétoile

Initialement prévue comme une seule tour de 100 mètres surplombant tout le nouveau quartier Étoile-Bourse, la Black Swan est devenue les Black Swan après discussion avec les riverains (qui ne voulaient sûrement pas finir leur vie à l’ombre). Ces 3 tours de 50 mètres de haut sont actuellement en construction et deux d’entre-elles devraient être livrées encore cette année. La troisième sera pour 2018.

Habitation plutôt luxueuse (4 800 € m2 tout de même), logements étudiants, seniors, hôtel de luxe et commerces au rez-de-chaussée… C’est à ce dernier que devrait ouvrir le 3ème Starbucks Coffee.

L’entrepreneur derrière ces ouvertures est le même que celui du Starbucks de l’Aubette.


Voilà. Si vous aimez profondément le café torréfié dans le but d’être trop sucré, on espère avoir pu vous apporter la bonne nouvelle de la journée.
Sinon, on va laisse avec notre liste des « meilleurs cafés de la ville pour mieux oublier Starbucks Coffee » (→) ainsi qu’un micro-trottoir de I-boycott, récemment de passage à Strasbourg :

1 commentaire

  1. Entre ça et le délire autour des machines à café du futur et leurs capsules de cosmonautes, je pense que le café est devenu comme la voiture ou la télévision écran plasma : un marqueur social, qui permet d’afficher ostensiblement une certaine forme de réussite. On passe pour un gourmet savant, un peu comme pour le vin, mais sans l’alcoolisme.

    Sauf qu’à l’instar de la grosse voiture rutilante et du beau téléviseur, cela concerne tout de même une population assez triste, en manque de reconnaissance et vouée au culte de l’apparence. :/ Ai-je dit beauf ?

LAISSER UN COMMENTAIRE