Ton cœur est déjà plombé par la nausée de la Saint-Valentin ? Cette « fête commerciale » vous fait gerber vos déceptions amoureuses sur les fleurs de la place Broglie ? Vous êtes en couple et vous ne voulez pas finir comme tout le monde à payer un resto près de 2x son prix ? On se comprend, et on est là pour vous.

Disclaimer : Possible beauferie, cynisme et mauvais jeux de mots à suivre

Comme chaque année, les amoureux des bancs publics se retrouvent à devoir s’aimer un peu plus que d’habitude à cause d’une date qu’on a décidé de dédier aux flèches ratées de Cupidon. La Ville, qui souhaite sans doute voir la population s’agrandir et gagner en attractivité, réitère son édition du festival « Strasbourg-mon-amour ». Ce festival est le plus souvent consacré à la rencontre des Strasbourgeois entre-eux dans un cadre préparant leur copulation plutôt que de mettre la ville et l’amour que ses habitants peuvent lui porter en valeur.

Le Cafe des Amours s’installe place Kleber

La ville revêt sa plus belle robe de gnangnan pendant une semaine  

Cependant tout n’est pas noir ou blanc (même si on s’approche des 50 nuances de rose) et on vous passera les « mots d’amour sur écran géant », les dégustations vins et champagnes, les « escapades mystères » à 78€, le concert de Nolwenn Leroy, le « Diner-Spectacle » à 65€ ou encore LE DÎNER D’EXCEPTION à 240,00€ TTC PAR PERSONNE…

Heureusement, on peut trouver quelques trucs assez sympas dans le programme qui permettent de découvrir ou redécouvrir certains lieux strasbourgeois sous un angle plus aguicheur et de passer un moment sympa au lieu de l’éventuelle traditionnelle déprime pre/post-SaintValentin.

Le Cafe des Amours s’installe place Kleber

La nuit, la musique et l’eau sont trois éléments plutôt sensuels (imaginez-vous dans un bain de minuit avec quelques notes de musique et accompagné de votre âme-sœur… ok ça y est, là ça devient niais), du coup, on vous a fait une petite sélection autour de ces thèmes, en essayant d’éviter les clichés et en essayant de trouver des trucs à la fois pour des couples mais aussi célibat-friendly :

Love is in the air – 9 Février place Kleber (soirée de début de festival pour pécho histoire d’être chaud pour le 14)

Ça se passe le 9 fevrier, ça sera ptet un peu mièvre, mais bon comme c’est l’inauguration de festival, disons qu’on ne peut pas passer à côté, et puis c’est entrée gratuite donc bénéf’. Pour l’occasion, un grand chapiteau (sous lequel d’autres événements et expositions du festival auront lieu) s’installe place Kléber. C’est le « Café des Amours ». De 20h30 à 1h, c’est la fiesta, avec le groupe Aéroswing (reprises de chansons d’amour, mais vu leur blaze, il y a moyen que ça groove bien) et les DJ Céline B et Mister Pilou.

Cabaret onirique « Elles sont perchées #1 » – 9 Février au Cabaret Onirique

Ok, là c’est du hard, âmes sensibles s’abstenir. On parle bondage japonais, cabaret et folie électronique jusqu’au bout de la nuit. Début de soirée en mode spectacle déjanté et sexy, et on finit avec un DJ set de Marleen Polakoswki, une allemande qui envoie de la grosse techno bien brutale comme il se doit. En plus, c’est sur un joli bateau au cœur de rivetoile. Tarif : 25€ sur place pour toute la soirée, 20€ en prévente et 10€ sur place après minuit, histoire de bien finir après un before place Kléber.

Soirée Like a Sex Machine  – Place Kléber (funk the fuck up) le 10 février

Vous avez rencontré quelqu’un en sortant la veille? Vous avez croisé des yeux d’ange et échangé quelques sourires sans avoir le courage de l’aborder ? L’occasion de le/la retrouver et de vous rapprocher sera sans doute ce soir-là. Tout sera fait pour faire carburer vos hormones et vous faire suer sur le dancefloor. C’est toujours au Café des Amours place Kléber de 20h à 1h, avec une entrée sur place à 5€. De quoi bien commencer les hostilités de votre samedi soir sur de la bonne funk (groupe + DJ).

Le Cafe des Amours s’installe place Kleber

Pyjama Party – le  Dimanche 11 Février Place Kleber de 20h à 23h

Oui, c’est avec « la complicité des Galeries LaFayette », mais pour avoir participé à une autre « pyjama party » strasbourgeoise (dont les Galeries se sont certainement grandement inspirés), ça peut envoyer de l’oreiller sévère. C’est typiquement le genre d’événement qui fait semblant d’avoir des « activités reposantes », alors qu’en vrai ça va vite partir en lattes (oreiller – lattes… ça y est, vous l’avez?). Au programme, défilé de pyjama, bataille de polochons, jeux de sociétés, blindtests… et entrée libre de 20h à 23h.

Amour meurtre et campus – Mardi 13 Février au Resto’U

Devenez Nestor Burma en groupe de 6 à 8 personnes, le temps d’une enquête sur le meurtre de « Charlotte Stutz, étudiante à la Faculté des langues, populaire et aimée de tous ». Vous avez une heure pour résoudre le mystère au Resto’U. Trois sessions disponibles, mais il faut s’inscrire demain dernier délais et c’est réservé aux étudiants (bouh discrimination).

Soirée aux Bains 1908 – Mardi 13 février aux Bains Municipaux

Viens pécho aux bains municipaux. Sur fond de musique et petit piano-bar dans l’espace sauna, c’est l’occasion de se plonger dans un bon bain d’amour. Pour ceux qui n’ont pas peur de se mouiller ou d’essayer de tremper le biscuit avec classe, foncez ! Attention, pour faire tomber le maillot, c’est seulement une fois sorti de la piscine. Pour rentrer, c’est 12€ en espèces à la caisse du soir « dans la mesure des places disponibles ».

Edition 2014 – Photo de @Philippe Margot

Baignade au clair de lune – Piscine du Wacken de 21h à 23h jeudi 15 Février

Encore un délire aquatique, mais là on est moins dans du classique, classe, élégance prout-prout ma chère, mais plus dans des vibes sexy2lanight avec les maîtres nageurs(euses) de vos rêves. Pour ce bain de minuit avant minuit, Cendrillon et son prince charmant auront la possibilité de participer à un « aqua-slow, un aqua-battle, un quizz musical, un relais de cupidon et bien d’autres surprises encore » pour la modique somme de 6€. Pamela Anderson et David Hasselhoff n’ont qu’à bien se tenir.

Joséphine aux platines et Napoléon au Violon  – le 15 février de 21h à Minuit

Stras et paillettes (ah merde, quelqu’un l’a déjà faite ?) au Pavillon Joséphine. La magnifique salle de l’Orangerie accueillera les nouveaux et anciens amoureux tout comme les célibataires chauds du chapeau à plume, du costard ou de la redingote. Objectif : soirée-costumée mélange d’époque (« classique-déjanté » me dit-on dans l’oreillette) avec un quatuor classique et des DJs. Ramène toi en Napoléon avec des baskets pour siroter des cocktails avec ta Joséphine en robe + sweat à capuche. Taro : 15€ (bah ouais faut raquer pour se la jouer empereur de la Ce-Fran)

Dans ce truc là, c’est le pavillon de Jo’ et Napo’

Bonus Graffalgar : Dans un des hôtels qu’on aime bien, il se passe plein de trucs pour la Saint-Valentin, comme le retour du festival Comme Chez Watt  avec des concerts dans des chambres de l’hôtel. A noter aussi un Shooting Photo Déjanté. On vous laisse découvrir ça sur leur page facebook.

Mais le plus intéressant c’est peut-être le Speed-Gaming qui se passe le soir de la Saint-Valentin. En partenariat avec Philibert, le Graffalgar veut se la jouer Cupidon x Tinder en proposant de faire se rencontrer différents joueurs pour qu’ils puissent salir les draps de l’hôtel. Tu arrives avec un numéro et tu peux donner un numéro en échange à chaque fin de jeu de société, si ça « match », vous pouvez aller dans une chambre…

Pour voir toutes les autres activités (dont des visites de Strasbourg, je vous ai menti, il y en a quand même, mais pourquoi aller se les cailler la morve au nez quand on peut danser ou être au chaud dans une piscine?): les expos, les conférences et tous les autres trucs plus ou moins cools… c’est par ici pour le programme complet en PDF.

LOVE KISSKISS BANGBANG SUR VOUS ET SUR SXXXB XOXOXO

« La mièvrerie n’est jamais finie, walabok » – B2O ft.Benzema

https://www.youtube.com/watch?v=wXefjc1CtGM


Strasbourg Mon Amour

Page Facebook

Plusieurs lieux à Strasbourg

du 9 au 18 février, chaque jour plusieurs activités à différents moments de la journée

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE