Depuis quelques années les chiffres de la consommation responsables explosent ! Dans son dernier rapport, le guide pratique en ligne Mes courses pour la planète estime que les ventes de produits équitables ont augmenté de presque 43% entre 2015 et 2016, tandis que celles de viandes rouges observent une légère décroissance. En parallèle, il rapporte également la consolidation de la pratique du covoiturage – avec une hausse de 60% du nombre d’adeptes, et un attachement grandissant à la production locale, puisqu’un quart des français déclarent privilégier les produits régionaux. À l’heure où 70% des français consomment régulièrement des produits bio pour respecter leur environnement (58%), leur santé (66%), mais aussi leurs papilles (80%), la tendance semble au vert… Mais des consommateurs résistent face au coût, souvent supposé et parfois avéré plus important de la consommation responsable.

Dans une étude menée par l’institut Harris Interactive en 2017, plus de la moitié des étudiants interrogés déclarent souhaiter manger davantage de produits issus de l’agriculture biologique, mais deux tiers d’entre eux ne se le permettraient pas à cause d’un coût jugé trop important pour leur niveau de vie peu élevé. Pourtant, de nombreuses alternatives abordables existent ! En achetant du mobilier d’occasion ou des livres de seconde main il est possible de dégager le budget nécessaire pour une alimentation plus responsable – un budget qui n’a pas forcément à être très élevé, pour peu qu’on sache où aller. Dans cet article, je t’ai compilé plusieurs trucs et astuces pour payer moins et/ou acheter mieux différents produits à Strasbourg. Bien sûr, il est loin d’être aussi exhaustif qu’un annuaire, mais il te donnera des pistes, et tu es libre de le compléter dans les commentaires en bon citoyen solidaire !

  • Courses (alimentation et hygiène)

Au-delà des deux géants nationaux que sont Biocoop et Naturalia, Strasbourg est dotée de plein de petits commerces bien à elle qui font la part belle aux produits bio et locaux… Les privilégier revient à participer à la dynamique économique de ta région, tout en respectant davantage ton environnement. Et ça ne te coûtera pas forcément plus cher !

La Nouvelle Douane : Dans ce magasin qui regroupe 22 producteurs alsaciens tu trouveras des produits fermiers frais, de saison et à la traçabilité totale ! Fruits et légumes, viande et pâtes mais aussi vins et bières d’Alsace, tout est local à la Nouvelle Douane ! Les prix de la viande, qui grimpent vite lorsqu’elle est labellisée bio parce que cette estampe impose bien des contraintes de production, sont extrêmement avantageux à performance quasi-égale… Un bon moyen de consommer ce produit d’origine animale de façon plus responsable, alors que les scandales se succèdent au sujet de cette industrie de plus en plus opaque.

Le Bocal : Cette épicerie écologique située à la Krutenau propose des denrées alimentaires et des produits d’hygiène, dont environ 60% sont certifiés biologiques… En vrac ! Dans cet établissement, tu trouveras des féculents, des épices ou encore des huiles sans emballage. Tu réduis ta note car tu ne paies pas le plastique qui entoure habituellement tes denrées et tu évites le gaspillage puisque cela te laisse la possibilité d’acheter au poids, c’est-à-dire la quantité qui correspond à ton besoin. Malinx le lynx armé de ses bocaux en verre !

Le marché du Neudorf : Tous les mardis et samedis, de 7h à midi, tu y trouveras des fruits et des légumes frais produits par des agriculteurs locaux. Personnellement, pour la viande, le poisson ou encore le fromage je préfère me rendre au marché du boulevard de la Marne qui se déroule les mêmes jours aux mêmes horaires, car il propose un peu plus de choix, à des prix un peu moins élevés.

Le comptoir à manger : le midi entrée + plat ou plat + dessert à 13,50€

  • Restauration

Les cantines fast-good : PUR etc et Harmonie Bowl & Juice

Chez la franchise strasbourgeoise PUR etc tu trouveras des plats cuisinés avec des produits locaux et de saison, servis dans des bocaux réutilisables et consignés ! De nombreux plats  sont sans gluten, sans lactose, végétariens ou encore véganes ; le tout pour un menu plat, dessert et boisson qui commence à 9,50€. Le bon endroit pour manger vite et bien pour le plus grand plaisir de ton estomac, ta planète mais aussi ton porte-monnaie.

Ouvert en août, Harmonie Bowl & Juice propose des bowls d’inspiration asiatique équilibrés composés de produits issus de l’agriculture biologique. Tu pourras y manger un très bon bo bun végane accompagné d’un jus de saison fait-maison pour moins de 15€. Un bel endroit, associé à un service rapide, dont on rentre avec plein d’idées de plats.

Les restaurants accessibles : Le pont aux chats et Bistrot & Chocolat

Tous les midis, le restaurant Le pont aux chats propose une formule entrée, plat et dessert pour moins de 15€. Au menu tu trouveras des plats réconfortants composés de produits de saison locaux, servis dans une salle à la décoration champêtre très reposante. Situé rue de la Krutenau Le pont aux chats est une adresse toute indiquée pour un petit plaisir mensuel végane ou non entre midi et deux.

Du lundi au vendredi également, le restaurant Bistrot & Chocolat propose un plat du jour à 10€ (qui s’accompagne d’un dessert et d’une boisson dans une formule à 16€) ! Au bistrot, tu trouveras des plats originaux, à base de produits de saison, qui viennent de producteurs locaux respectant les normes de l’agriculture biologique ! Le plat du jour est régulièrement sans gluten et/ou vegan, tout comme le dessert. Avec sa terrasse chauffée aux pieds de la Cathédrale, ce restaurant est l’endroit idéal pour combattre les coups de mou hivernaux.

Le bonus web : To good to go

Cette application met en lien consommateurs et restaurateurs, afin que les premiers soient en mesure de récupérer les invendus des seconds pour quelques euros seulement. Un acte aussi simple qu’écologique et économique !

Pour que cet article ne tourne pas au listing, je m’arrête sur ces quelques propositions pour la restauration. Tu trouveras plus de références sur l’annuaire Pokaa, qui est fait pour ça !

  • Mobilier et habillement

Emmaüs : Depuis plus de 40 ans, les compagnons d’Emmaüs, des hommes et des femmes  en quête de reconstruction sociale, collectent, recyclent et réhabilitent des produits afin de les revendre à un prix juste. Dans la salle de vente de Strasbourg, tu trouveras de tout, de l’ensemble de fauteuils anglais pour à peine plus de 50€, au blouson floqué Ellesse à moins de 5€ ! De quoi rester en tête de la course à la coolitude sans craquer ton PEL. Tu n’es pas véhiculé et tu te vois bien ramener un canapé ? Propose une sortie collective sur Sharing is caring, un groupe Facebook qui rassemble des strasbourgeois attachés au partage.

Oxfam : Cette confédération internationale est composée de 20 organisations de solidarité qui travaillent ensemble à réduire la pauvreté dans plus de 90 pays ! Dans les 100m2 de la boutique strasbourgeoise tu trouveras des vêtements de seconde main de toutes les sortes et de toutes les tailles pour une bouchée de pain – bouchée qui financera les activités de la confédération ! Une bonne façon de t’engager sans te ruiner. Tu y trouveras également des vinyles et un bric-à-brac d’objets vendus à partir de 2€ seulement !

Le marché aux puces : Tous les mercredis et les samedis de nombreux exposants prennent leurs quartiers rue de la Grande Boucherie entre la place Gutenberg et le pont du Corbeau. Tu y trouveras de tout, de la vieille radio à la théière rétro en passant par l’affiche vintage, pour des prix généralement acceptables et souvent négociables ! La garantie d’un intérieur unique en son genre à moindre frais, pour ton compte et pour la planète.

  • Livres

Le marché aux livres : Tous les mardis, mercredis et samedis plusieurs exposants prennent leurs quartiers place Kléber et rue des Hallebardes. Tu y trouveras de tout, des vieux livres très coûteux, des livres récents peu chers, et des vraies pépites souvent négociables… Ces derniers mois j’y ai refait ma bibliothèque avec des classiques anciens entre 2 et 5€ contre 7 à 10€ en format poche à la Fnac. Les étudiants en littérature, philosophie, psychologie et histoire y trouveront de nombreux ouvrages fondamentaux pour quelques euros seulement et cerise sur le gâteau, il est souvent possible de négocier entre 10 et 30% de remise !

Libraire Dinali Mésange : Cette librairie de la rue des Étudiants propose de nombreux livres d’art (dont l’impression des images grand format sur beau papier fait facilement grimper la note à 50€ chez la célèbre édition Taschen) à des prix réduits, de 50% en moyenne ! J’y ai trouvé un magnifique livre illustré sur le peintre néerlandais Jérôme Bosch pour 15€ contre 30€ à la librairie Kléber. Les étudiants en art et en architecture y trouveront sûrement leur compte, tout comme les amateurs de beaux livres de photographie et de cinéma.

Librairie internationale Feuilles de routes : Cette librairie située près de la place d’Austerlitz vend des livres d’occasion de toute sorte, en français mais aussi en langues étrangères. Un bon moyen d’améliorer ton allemand à prix malin, arschloch.

Maintenant, c’est à toi de jouer !


Sources :
L’édition 2017 des chiffres de la consommation responsable
L’étude sur les étudiants et l’alimentation

6 COMMENTAIRES

  1. Pour le vrac (alimentaire mais aussi produits d’entretien et hygiène/beauté), il y a Day by Day route du polygone. Et en plus la petite équipe est super sympa 🙂

  2. Et pour les livres (magazines, CD et DVD), on ne trouvera jamais moins cher qu’un abonnement à la bibliothèque. D’autant que l’Eurométropole propose pour quelques euros par an l’accès à plusieurs mediathèques et bibliothèques.

  3. Food truck L’essentiel chez Raphaël :
    Qq grammes de déchet à chaque repas SEULEMENT 🙂
    Barquette bois, très peu d’eau consommée, couverts compostables, serviette recyclée compostables, …
    Je reprends TOUT après vos repas !

LAISSER UN COMMENTAIRE