BANG !

Un puissant flash lumineux qui laisse place à une impressionnante et longue détonation. Aujourd’hui vers 13h15, beaucoup de Strasbourgeois, quels qu’ils soient, se sont soudainement sentis tout petits et vraiment pas à l’abri.
Courant qui saute, freebox qui grille, petite inondation ou juste un petit sursaut, cet éclair n’aura pas laissé de marbre les habitants de la ville.

Entre 10h et 15h, 442 appels ont été passés aux centres de secours dans le Bas-Rhin. 112 interventions en ont découlé dont 64 liées aux intempéries. Comme quoi, il y a ceux qui en ont frémis mais aussi ceux qui l’ont bien subi.
Plus d’infos sur les interventions par ici →

Une détonation proche du centre-ville

Et non, ce n’était pas le 3ème sapin de la Place Kléber qui était le centre de l’orage mais bien d’autres zones de la ville ! Neudorf et Meinau reviennent le plus souvent. Dans ces quartiers, les habitants ont également parlé de vibrations pendant la détonation. L’épisode a aussi été entendus dans les villages avoisinants Strasbourg. Bref, ça a flashé fort.

ATMO-RISK, bureau d’étude spécialisé dans le service météorologique pour les professionnels, a annoncé que le coup de foudre était tombé dans le secteur d’Hautepierre avec une intensité de 149 kA. La puissance de l’impact serait typique des orages en saison froide.

Calculer la distance d’un orage comme un daron

C’est simple comme une électrocution : à partir du flash lumineux, il suffit de compter jusqu’à que la détonation arrive. Le nombre de secondes que cela aura pris devra juste être divisé par 3 et vous pourrez estimé à combien de kilomètres se trouve l’éclair.

Par exemple : S’il y a 6 secondes entre le flash et le bruit, c’est que l’éclair est environ à 2 km de vous. Voilà, c’est tout con.

Vos commentaires sur l’orage

#JeSuisSapinDeNoëlDeStrasbourg
Un Neudorf traumatisé
LA blague sur les pets (parce qu’il y en a toujours une)
La toute toute première fois
#J’étaisSieste
American Horror Story
#JeSuisFreebox

5 COMMENTAIRES

  1. je ne veux pas faire mon daron de base mais si on veut calculer la distance d’un orage, c’est mieux de compter le nombre de seconde et de multiplier par 3 puis par 100. Par exemple dans l’exemple 6 secondes X 3 = 18 . 18X 100=1800 soit 1.8km.L’explication est simple, Quand il y a un impact, le son et la lumière parte en même temps. La lumière arrive quasiment immédiatement (car elle a une vitesse de 299 792 458 m / s ). Le son met plus de temps à arriver car il fait 340 m/ s. Donc on fait comme si la lumière arrivait instantanément et on compte 300m/s pour calculer plus facilement

    • Je veux pas faire mon daron mais toi tu fais x3 puis x100 puis /1000 pour trouver le résultat en km. En gros tu multiplie par 0.3 si je comprend bien?
      En divisant par 3, on multiplie par (à la louche) 0.33.
      Sachant que comme tu l’as si bien dit, le son a une vitesse dans l’air de 0.34 km/s, dit-moi en quoi ta méthode est plus efficace?
      Fait le calcul tu trouveras qu’en prenant 340m/s pour la vitesse du son, t’obtient une distance de 2,04km, donc une erreur de 40m avec la méthode de l’article et une erreur de 240m pour toi.

  2. @Senet, diviser par 3, ça fait 0,33km/s, c’est plus proche de 340m/s que 300m/s donc c’est beaucoup plus juste. De là à dire que c’est « mieux », à chacun sa méthode 🙂

  3. haha, je ne veux pas faire mon daron… mais honnêtement, on ne comptera jamais de tête des vraies secondes avec une justesse impeccable… donc perso être à 300m prêt on s’en fiche un peu 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE