Strasbourg et les Strasbourgeois se targuent d’être LES représentants du vélo en France. Et on a raison. La ville « piétonnise » de plus en plus le centre-ville, quitte à accentuer la guerre pieton-vélo-voiture. De manière générale, la cohabitation se passe plutôt bien.

Strasbourg récompensée pour son culte du vélo

La 4e édition de l’index Copenhagenize est sortie. C’est un classement des villes les plus vélo-friendly dans le monde. Si l’Europe est pour l’instant sur-représentée, l’Amérique du Nord tend à revenir dans la course avec Montréal dans le top 20 et de nombreuses politiques prometteuses dans des grandes métropoles selon l’Index.

Pour la France, Bordeaux, Paris et Nantes arrivent en force dans le classement cette année.

SXB 1e ville française !

Selon l’index, Strasbourg est la première ville française à avoir atteint le 16% de déplacements à vélo et la fréquentation en centre-ville augmente de 3%.

Bon point : le service Vélhop beaucoup utilisé court-terme comme long-terme par les Strasbourgeois.

Mauvais point : toujours du taff à faire sur les infrastructures pour les uniformiser et rendre toute la ville entière agréable aux vélos.

Pour voir l’index complet, c’est par ici : http://copenhagenize.eu/index/index.html


Top 20 :

  1. – Copenhague, Danemark (tiens comme c’est étrange)
  2. Utrecht, Pays-Bas
  3. Amsterdam, Pays-Bas (grrr ils nous volent le podium)
  4. Strasbourg, France
  5. Malmö, Suède
  6. Bordeaux, France (faut faire gaffe ils montent vite)
  7. Antwerp, Belgique
  8. Ljubljana, Slovénie
  9. Tokyo, Japon
  10. Berlin, Allemagne
  11. Barcelone, Espagne
  12. Vienne, Autriche
  13. Paris, France
  14. Séville, Espagne
  15. Munich, Allemagne
  16. Nantes, France
  17. Hambourg, Allemagne
  18. Helsinki, Finlande
  19. Oslo, Norvège
  20. Montréal, Québec

Critères pris en compte : Nombre et efficacité des politiques mis en œuvre, la culture et la sociologie de l’utilisation du vélo, les infrastructures et mobiliers liées au vélo (pistes cyclables, arceaux, etc),  la qualité des services de partage, la parité dans l’utilisation du vélo, le pourcentage d’utilisation pour le transport et son évolution dans le temps, le sentiment de sécurité à vélo, l’acceptation dans les mœurs, la place que le vélo joue dans les projets d’urbanisme, la gestion du trafic, la place du vélo dans le commerce…

Eh oui Paulette, Strasbourg ne met pas pied à terre, on continue de rouler vers la première place !

PARTAGER
Martin Lelievre
Action -> Rédaction --Insérez citation deep ici--

1 commentaire

  1. C’est une blague? A n’importe quelle ville a Danmark, au Pays-Bas, et meme a Londres les piste cyclables sont beaucoup mieux. A Strasbourg il-n’y-a que de fausses pistes cyclables!

LAISSER UN COMMENTAIRE