Démocra… Quoi ? Connaît pas.

Pourtant à Strasbourg, c’est la 6e édition du Forum Mondial de la Démocratie (FMD) qui va se dérouler dans quelques jours. L’occasion de remettre les points sur les « i » de politique ou de se poser quelques bonnes questions.

Populisme. Vous avez forcément entendu ce terme quelque part ces dernières années. Pourtant, comme beaucoup d’autres mots en politique, chacun lui attribue sa définition. « MLP est populiste, JLM est populiste, le centrisme est populiste, la bien-pensance est populiste, ta maman est populiste… »  En tout cas, c’est le thème du forum cette année, de quoi provoquer de vifs débats, et débats il y aura.

Un pôle « d’innovation démocratique »

Le FMD, c’est quoi ? C’est un gros rassemblement organisé depuis 2012 par le Conseil de l’Europe en partenariat avec la Ville, la Région et le gouvernement. Il y a deux programmes, un forum « IN » et un forum « Off ». Le Forum IN s’organisera en sessions plénières au Palais de l’Europe, mais un peu en huit-clos, entre élites intervenants de qualité. Ils discuteront de différents sujets comme les fake-news, les discours anti-immigration, l’égalité entre les genres, la corruption ou les BigData. Ce forum se déroulera sur trois jours du 8 au 10 novembre. Normalement, il résulte de ces sessions de discussions plusieurs constats et différentes solutions pour palier au problème posé initialement (le « populisme » est-il un problème dans nos démocraties représentatives? Pour résumer). Vous pouvez suivre tout le déroulé et les conclusions du Forum sur leur livestream et leur site officiel.

Mais pour nous, pauvres petits Strasbourgeois insignifiants, le plus intéressant se situe peut-être dans le programme du Forum OFF. Parce que oui, contrairement à ce qu’on peut nous enseigne depuis tout petit, la Démocratie ce n’est pas juste d’aller voter pour (OU CONTRE) untel ou untel tous les 5 ans. La Démocratie c’est surtout agir au quotidien, se donner la possibilité de donner son avis, de participer au débat politique de la cité, de sa ville, de sa région, de son pays, dans l’espoir de changer les choses à sa manière. Pour cela, la Ville de Strasbourg organise différents événements autour du thème du Forum de cette année. Et franchement, même si ces événements restent pour la plupart centré sur des intervenants sélectionnés (on ne change pas une verticalité qui gagne), qualitativement on est gâtés: du 2 au 10 novembre.

Médias, presse, experts et élites

Il y a tellement d’occasions de s’instruire, de débattre et de discuter de solutions et de partager sa vision des choses que je ne vais même pas chercher à vous en faire la liste exhaustive (vous pouvez la retrouver ici).

Par contre, en voici une petite sélection histoire de vous donner une idée de la vibes qui devrait se mettre en place.

Dès vendredi 3 novembre, on commence fort avec une conférence sur « Faut-il tout jeter dans le populisme ». En guest-stars, Eric Chol, directeur de la rédaction de Courrier International, Emmanuel Rivière, directeur de Kantar Public France, Nicolas Baverez et Raffaele Simone, respectivement avocat et linguiste, reconnus pour leurs travaux sur le populisme et la démocratie. Ça sera à la Cité de la Musique et de la Danse à 18h.

Eric Chol, directeur de la rédaction de Courrier International // Source : FranceInfo

Quelques jours après, le 6 novembre, c’est le sociologue « controversé » Emmanuel Todd qui discutera avec le chroniqueur Bernard Guetta de France Inter sur la notion même de populisme et la place des élites à l’Opéra du Rhin à 17h30 (un lieu bien choisi?).

Un des fondateurs de Libération, l’historien et journaliste Jean-François Khan discutera avec le rédacteur en chef des DNAs, Dominique Jung, d’où viennent les populismes et les identitarismes (notez le lien pré-établi entre les deux concepts ?). Le 6 novembre à 18h30, à la Cité de la Musique et de la Danse.

Toujours le même jour, la fille de Nina Simone, Lisa Simone, sera en concert à Cathédrale à 20h (on vous en dit plus bientôt).

A l’Odysée, le lendemain 7 novembre à 19h30 se tiendra la remise de prix annuelle de RSF (Reporters Sans Frontières). Animé par Bernard de la Villiardière et avec la présence du secrétaire générale de RSF Christophe Deloire et du journaliste arrêté et enfermé en Turquie, Loup Bureau, libéré grâce à une importante mobilisation.

Remise des prix RSF 2015 avec Can Dündar et Bernard de la Villiardère

Tout le long du Forum OFF, l’AGORA de l’Aubette vous propose différentes activités comme notamment une expérience qui vous plonge dans la peau d’un journaliste face aux « populistes »:  insultes, menaces, attaques, emprisonnement… la première aura lieu vendredi 3 novembre avec le directeur de RSF Pierre Haski. Il y aura des expositions, des ateliers artistiques et musicaux (illustration, chant, dessin), mais aussi bien évidemment des débats entre universitaires et journalistes.

A côté de tout cela, la participation des étudiants de l’IEP, des diffusions de reportages comme celui d’Arte sur le journaliste turc Can Dündar (ancien prix RSF qui a subi de l’emprisonnement et une tentative d’assassinant pour avoir révélé des liens entre le gouvernement turc et la Syrie), ou encore une remise du prix de « l’engagement démocratique ».

Si avec ça, vous n’avez pas de quoi satisfaire votre soif de débat et de culture démocratique, c’est soit que vous ne faites pas l’effort, soit que vous êtes tellement antisystème que même venir débattre avec les gens du système vous gène… Quoi qu’il en soit, le populisme en question sans la participation de la population serait dommage !


Forum Mondial de la Démocratie

6e édition – « Le Populisme est-il un problème? »

Programme IN du 8 au 10 novembre au Palais de l’Europe
 • Programme OFF du 2 au 10 novembre dans différents lieux •


Affiche FMD 2017 – source : coe.int

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE