Vous là, je sais que vous n’allez pas souvent au théâtre malandrins. Et je crois pouvoir deviner pourquoi. Dans votre imaginaire, c’est poussiéreux, c’est vieux, et peu adapté à vos habitudes de consommation socio-culturelle. Bien. Alors regardez cette image.

Une soirée Erasmus normale ®Jean-Louis Fernandez

Voilà : cette image est tiré d’une pièce de théâtre. Et pas n’importe laquelle.

1993, un spectacle sans précédent, vient de commencer au Théâtre National de Strasbourg. De retour un an après 2666 (spectacle monumental de 12h !) Julien Gosselin, artiste associé au TNS, présente une heure quarante-cinq d’eurodance percutante et de fête orgiaque. Un spectacle aux enjeux politiques puissants et à l’ambiance survoltée, passant de plans très figuratifs à base de stroboscopes tranchant l’obscurité à une rave-partie entre jeunes nationalistes nageant dans la drogue et l’alcool.

C’est un spectacle qui parle de la jeunesse d’aujourd’hui, celle née après la chute du mur de Berlin et la fin de la guerre froide. Vous, en somme, fiers lecteurs de Pokaa.

Le truc vraiment cool dans tout ça ? On a des places à vous faire gagner !


AH OUAIS ?  Comment ça se passe ?

C’est simple. Comme d’habitude, il te suffit de faire 2 choses :

• Liker la Page Facebook du TNS →
• Liker et Partager la publication Facebook de cet article (en public) →

Les deux gagnants remporteront 2×2 billets pour le spectacle 1993 le 3 avril à 20H.

Pour les moins chanceux, 1993 se joue encore de nombreuses dates. Vous pouvez aller vous prendre une grosse dose d’eurodance le 29 mars ainsi que les 3, 4, 5, 6, 7, 9 et 10 avril à 20h au Théâtre National de Strasbourg !

Site web du TNS
Réserver sa place


®Jean-Louis Fernandez
«  »Viens donc camarade » ®Jean-Louis Fernandez

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE