On vous en parlait déjà il y a quelques mois : les quais sud de Strasbourg (Bateliers, Pêcheurs et tutti quanti) vont bientôt évoluer.

Aujourd’hui, les quais sud de Strasbourg c’est surtout une grande route allant jusqu’à 3 voies, des trottoirs bien serrés, une vie commerçante un peu étouffée, un lieu de sortie apprécié et quelques péniches bien amarrées (bye bye Barco Latino, parti trop tôt ✟).

D’ici 2019, ces quais devraient être réaménagés en zone de rencontre.

« Zone de rencontre », c’est quoi le principe ?

Ni espace public alloué aux célibataires, ni lieu de rassemblement pour Pokémon Go, une « zone de rencontre » c’est le politiquement correct pour te dire « on va réduire le trafic automobile au profit des piétons et de la vie de quartier ».

C’est un ensemble de voies où les piétons ont la priorité absolue et sont autorisés à circuler sur la chaussée, même si des trottoirs sont présents. La vitesse de circulation des autres usagers est limitée à 20 km/h.

Le quai des Bateliers aujourd’hui.

Et plus concrètement ?

Il y a quelques jours lors des voeux de l’adjoint de la Krutenau, des informations et visuels plus précis sur l’avenir du quai des Bateliers/Pêcheurs ont été présentés.

« Zone de rencontre, forte diminution de la place de la voiture, moins de pollution et réappropriation de l’espace public pour les habitants. Les strasbourgeois reprennent toute leur place sur les quais » annonce Alain Jund, adjoint au Maire en charge de l’urbanisme.

Essai réalisé en 2014 sur le quai des Bateliers.

On arrête de vous tenir en haleine et on vous dit tout ? Ok.

Voilà les visuels que vous attendez tant :

Un passage automobile limité, du mobilier pour se reposer, un large espace pour les piétons et des terrasses.
Un ponton flottant de 120 mètres de long entre le Pont du Corbeau et le Pont Sainte-Madeleine.

Une circulation automobile limitée au nécessaire, un espace de déplacement dissociant les piétons des cyclistes, quelques appontements construits au niveau de l’eau pour s’installer et profiter de la vue et surtout : un ponton flottant de 120 mètres de long.

Les travaux devraient commencer ce printemps.

Bref, les quais vont changer de visage et d’utilité. De lieu de passage aux trottoirs « joue ta vie », ils risquent de rapidement devenir un endroit de rencontre et de détente pour les Strasbourgeois et touristes de passage.

Et vous, vous en pensez quoi ? Pour ou contre une piétonisation des plus beaux espaces de la ville ?


Images : Alfred Peter Paysagiste / DNA

L’article des DNA (abonnés) : Quai en vue.

17 COMMENTAIRES

  1. Super sympa, moi qui aime quelque restos dans le coin, l’idée d’une terrasse donnant sur un espace piéton plutôt que sur un passage de voiture me réjouis beaucoup!

  2. Moi je trouve ça bien et pas bien. Ces quais sont le symbole de la ville. Je refuse qu’on les transforme en qqch de moderne qui détruira le charme actuel de cet endroit. Ils devraient y ajouter des espaces verts.
    Moins de pollution c’est cool

    • Vous refusez ? mais quoi ? des espaces vers dans si peu de place ? le charme actuel ? parce que de voir 10.000 voitures par jour vous y trouvez du charme ? …

  3. comment vont stationner les personnes qui y vivent actuellement avec une voiture? vous voulez des commerces mais il faut encore pouvoir les livrer, cela ne se fait pas en 5 minutes cela va occasionner des bouchons le matin, et poussez la circulation sur les rue a coté donc pas de pollution quand on roule a 20 KM ? , son veux éviter cette rue cela oblige a prendre la rue a coté qui sera saturée en permanence. si la contrainte fera déménager les riverains qui ne pourrons plus avoir une voiture, je reste inquiet sur les services pour les commerçants, c est un choix nous verrons bien,

    • Les changements profonds de l’urbanisme engendrent toujours des périodes d’adaptation de le part des habitants …
      C’est normal … Il y a encore quelques année l’ensemble du centre ville était ouvert à la circulation et tout le monde criait à la mort de la ville en piétonisant une si grande zone …
      Aujourd’hui plus grand monde ne remet en question le bénéfice de cette zone …
      Il y a fort à parier que ce sera également le cas ici, comme ça a été le cas pour la place d’austerlitz …
      Bref, les usages se fonts en fonctions des réalités, pas de notre craintes projetés …

  4. Rhoooooo mais qu’est ce qu’elles sont moches ces images, j’ai presque du mal a reconnaitre les lieux.
    On est en 2017, ça serait bien de faire un effort, d’etre plus immersif pour comprendre le projet, car c’est une bonne idee de valoriser les quais, ils sont un peu quelconques actuellement de ce cote là.

  5. Bonne idée que de réduire la bagnole en ville et de créer des espaces de rencontres moins dangereux et plus conviviaux. …Et bon point : leur projet a l’air plutôt esthétique.
    Par contre, si c’est comme cet été et qu’ils déplacent la circulation des quais pour la foutre dans des rues qui étaient jusque-là plutôt calmes, merci mais non merci. Dans la rue des Orphelins que j’habite (entre les places d’Austerlitz et de Zurich, et donc parallèle aux quais), et qui n’est pas du tout équipée pour du gros trafic, c’était la foire aux klaxons et aux bouchons de départs/sorties de boulot. Et au RDC, on se bouffait du pot d’échappement au petit-dej. Au top.
    Quand tu t’installes sur les quais, tu as la jolie vue mais tu sais que tu vas te coltiner les voitures, c’est comme ça. Mais quand tu es dans une rue plutôt tranquille qui devient la nouvelle autoroute de la Krut, et qu’en plus, toi, t’as pas un balcon qui donne sur l’Ill, ben tu te fais juste avoir dans l’histoire.
    Bref : ils ont donc 2 ans, montre en main, pour régler intelligemment ce souci. Qu’ils le fassent et j’arrêterai de râler. 😉

  6. Il est certain qu’il nous manque a strasbourg un bel endroit de loisir et de calme au bord de l’eau comme beaucoup d’autres villes ont, mais il est déjà aujourd’hui quasiment impossible de circuler dans strasbourg centre, et les quais sont la seule route permettant de se déplacer sans trop de mal proche du centre….En tant que conductrice j’ai peur que cela engendre une circulation très très compliquée pour accéder à la ville, et que cela nous démotive de sortir à Strasbourg.
    En tant qu’ancienne cycliste : je ne prennais jamais les quais suicidaires… donc c’est très bien. mais ne pas prévoir de piste cyclable signifie aussi que ca va donner du tout et n’importe quoi que l’on aime déjà moyennement dans l’hyper centre.
    En tant que pietonne : super cet espace immense pour nous ! mais stop au immenses surfaces de dalles qui recouvrent strasbourg ! La place du chateau et la place kléber sont si minérales… si on veut un endroit ou profiter de l’eau et de la nature, il faut y ajouter de la végétation ! Pouvoir s’assoir dans l’herbe au bord de l’eau est le rêve de tout citadin ! Nous manquons cruellement d’espaces vert dans notre ville.

  7. Quelle aberration économique. Notre métropole est très en retard dans le domaine économique par rapport à ses homologues françaises. Chacun voit midi à sa porte et ne comprend pas qu’il faudra des années pour opérer les reports modaux et qu’en attendant les voitures qui passaient sur les quais encombreront d’autres rues de la ville. Vivement que cette boboville molle retrouve de son dynamisme.

  8. On a pas d’espace calme près de l’eau ??? Ils font quoi les jeune le long de l’eau ils sont pas en train de profiter ? Juste améliorer les bords en bas rajouter des zone comme le quai flottant suffirait.. Ou rendre le quai en sens unique pour les voitures ce qui ferait de la place aux cycliste et piéton. En mode vitesse à 30 et ça ferait un compromis.
    Sinon je comprends pas qu’on dit qu’il n’y a pas d’espace calme près de l’eau… Et la petite France ? Et l’îlot centrale avec un parc avant les pont couverts ?? Vous n’y allez pas c’est tout. Si les belles voitures ne peuvent plus se promener pour aller jusqu’à gutemberg c’est nul et pourtant jsui cycliste mais ya rien de suicidaire les voitures reste souvent derrière moi dfacon les feux calme leur ardeurs

  9. Pour moi la partie piétonne est suffisante dans le centre même de STRASBOURG c’est à dire la grande île « nom donné’ pour la saison de Noël » et tout ce qui est autour c’est une périphérie c’est les seuls endroits déjà très emmerdants où l’on peut circuler (je ne suis pas titulaire du permis de conduire) et c’est cette périphérie qui nous permet de nous déplacer entre la ville et les cartiers autour de STRASBOURG. Pour moi Les Halles, Gallia, faubourg de saverne, faubourg national et étoile bourse sont les limitations de la partie pietonne c’est en même temps les endroits où la circulation auto est possible commence.

  10. J’aime Strasbourg, j’aime l’Alsace, et j’aimerai….. avoir un emploi dans la ville un jour au lieu de prendre le train pendant deux heures par jours…. Strasbourg va continuer de se transformer en ville-musée sans emploi, sans activité économique indépendante du tourisme, sans avenir…. Merci la démagogie….. Merci les politique de l’absence d’avenir….. Merci aux Strasbourgeois de vendre leurs avenir à certains qui investissent tellement pour user de la façade des batiments, de l’histoire de la ville, sans pour autant d’avenir à la population qui y vie.

  11. Disons que pour une fois l’urbanisme est en « avance » sur les usages …
    N’oublions pas que la ville n’est pas dessinée et conçue pour l’usage de la voiture ( c’est rarement le cas des villes médiévales ),
    réduire la place de la voiture n’est pas un truc totalement fou fou … ça a du sens dans l’optique de préservation de la ville et de la réduction de la pollution. Mais c’est sur que ça demande aux habitants soit de revoir leur fonctionnement … soit de se casser et aller dans des quartiers nouveaux, conçus pour le « tout voiture » …
    à un moment donné il faut voir qu’on a un minimum le choix de là où nous vivons et ce n’est pas à l’individu de prendre le pas sur le bien commun et la collectivité …
    à terme ce qui sera l’évolution de ces zones ce sera des transports partagés électriques disponibles pour les habitants pour rejoindre les zones où ils pourront accéder à une circulation plus « tradi » ( voiture, bus et autres )

LAISSER UN COMMENTAIRE