Un film rappelant l’histoire de « Calme Gutenberg » devrait sortir cette année (Teaser)

27
2512

En 2014 et 2015, ils faisaient vibrer l’information strasbourgeoise.
Depuis, ils persévèrent mais c’est bien plus calme…

Calme Gutenberg, c’est une association de riverains en lutte contre le tapage sonore du centre-ville (et sûrement un paquet d’autres choses).
Caméra dans une main et page Facebook dans l’autre, ils jouent les vigiles anti-alcoolémie dans les rues de Strasbourg city.

Une bagarre, des cris ou un vomi… Tout est filmé, tout est enregistré et tout sera publié.

Mais voilà, publications après publications, c’est le début de l’incompréhension… Les élus ne les suivent pas et les jeunes ne les comprennent décidément pas.
Alors que Strasbourg voit sa vie culturelle renaître et attirer à nouveau, ces militants pro-tranquillité entrent en opposition. C’est un duel vu et revu qui se joue. La jeunesse contre la vieillesse. L’agitation contre la détente. Le bruit contre le calme.

De ce duel sont nées des tensions et de ces tensions sont nées un film.

La Capitale du Bruit.

Un teaser est déjà disponible et le film (court ou moyen métrage) sortira au plus tôt à la fin de l’année. Ce dernier est réalisé par Rock Brenner, Stéphane Bernard et Arnaud Delecrin.

En attendant, on vous laisse déjà avec le synopsis :

Robert, 40 ans, vit au centre-ville de Strasbourg, mais semble avoir du mal à accepter la vie nocturne strasbourgeoise. En réaction, il photographie et filme les fêtards qui sortent des bars ou des boîtes de nuit et publie les images sur Internet dans le but de dénoncer les nuisances sonores nocturnes. Certain.e.s veulent faire la fête, Robert veut dormir. Une petite équipe de tournage va à la rencontre de Robert pour l’interroger sur sa démarche.

1912515_252804748237680_1080857941683849772_o
On vous laisse avec une image de Calme Gutenberg, le nouveau Big Brother strasbourgeois.

Merci à Tchapp pour l’info !

PARTAGER
vivien
8ème année à Strasbourg. N'aime pas le céleri, déteste les haricots verts et conchie les baies roses.

27 COMMENTAIRES

  1. merveilleux, excellente initiative, j’espère que le film mettra également en avant le délire parano-complotiste (lobby des bars, élections truquées) , le sensationnalisme à outrance, la politique de censure de la page facebook et surtout le manque total d’humanité (récupération de la mort de Sidi par exemple)

  2. Bonjour,

    Merci de parler de CG ! vous en faites la publicité et cela gratuitement pour l’association.
    Si elle n’a que 813 like sur sa page, elle rassemble beaucoup de smpathisants, toujours plus nombreux.
    En parler de cette façon, c’est effectivement pointer du doigt le désastre du développement de la vie nocturne à outrance.
    CG n’est pas contre la vie nocturne, mais elle défend une vie nocturne maitrisée et encadrée.
    Elle fait partie d’un grand réseau national et bientôt européen rempli « de paranos », qui malheureusement subissent les excès de la nuit et interpellent sur le phénomène du binge drinking.
    En faire une satire prouve que l’association dérange beaucoup… et c’est très bien !
    Continuez ainsi CG, vous êtes indispensable face au monde de capitalistes sans scrupule qui exploitent les faiblesses des fêtards : c’est à dire l’alcoolisme.
    CQFD.

  3. BRAVO à Calme Gutenberg ! vous dites tout simplement la vérité et cela dérange les établissements de nuit ! et les fêtards irrespectueux.
    En faisant un petit film sur l’association vous faites la publicité de CG!
    Il faut savoir que CG n’est pas contre la vie nocturne mais elle est pour une vie nocturne maitrisée et respectueuse.
    Alors continuez à parler d’eux, car leurs sympathisants sont très nombreux..
    Ils font partie d’un réseau national qui comme eux, luttent contre l’alcoolisation massive et ses ravages…
    N’en déplaise à tous les défenseurs des capitalistes de la nuit qu vivent sur le dos de certains en leur proposant comme unique plaisir l’alcool à volonté… Calme Gutenberg dérange et bien c’est tant mieux !!!!

  4. – 813 like ne veut rien dire, la plupart des gens se sont inscrits pour l’amusement que leur apporte votre page, qui n’a qu’une poignée de membres « actifs » et a des pratiques dignes de la pensée unique en supprimant les témoignages à contre courant
    – tant mieux pour vous si ça vous fait de la pub
    – vous pensez réellement que quelqu’un est pour le vomi et le bruit?

    le soucis c’est que vos pratiques sont réactionnaires et liberticides, et vos propos diffamant envers les propriétaires des bars et certains politiciens. Vous êtes une minorité qui a le droit de s’exprimer certes, mais qui ne devraient pas plonger dans des pratiques aussi puériles. TOUT le monde vous le dit, à un moment ça va peut être finir par rentrer (je profite qu’ici vous ne pourrez supprimer le comm 🙂 )

  5. Non je ne suis ni Steve, ni Nicole. Je fais partie de sympathisant. ET oui ça existe !
    Allez sur le réseau vivre la ville et vous comprendrez la démarche!
    Je ne comprends pas les remarques… nous ne sommes pas une minorité, preuve ce site vivre la ville.
    Et en fait quel est le problème ? Le respect des autres….Or CG n’a aucun problème avec le respect.
    Approfondissez vos connaissances… allez sur le site. Vous verrez l’ampleur du mouvement.
    Nos pratiques ne sont pas puériles, elles dérangent… c’est tout simple . Et donc elles font l’objet de toutes les
    stigmatisations.

  6. je ne comprend même pas comment vous pouvez croire à ce que vous raconter 🙂
    bref, vive ce film et l’engouement qu’il y a autour , si même vous en êtes satisfait, tout le monde est content

  7. Étant réalisateur de ce film, je tiens à préciser une chose : nous ne faisons pas un film « sur l’histoire » de Calme Gutenberg et je n’ai jamais dis que j’en faisais un. D’ailleurs, on ne parlera même pas de l’association dans notre film. Ce sera un faux documentaire qui suivra un personnage qui vit au centre-ville de Strasbourg et décide de mener un combat seul contre le « bruit » de la vie nocturne strasbourgeoise. Personnellement, mon but est de faire un bon « mockumentary », de mêler réalité et fiction et de réfléchir sur cette dispute entre le calme et le bruit.

    Évidemment, le combat de notre personnage s’inspire du combat des différentes associations françaises qui luttent contre le bruit de la vie nocturne, mais on ne fait pas un biopic sur CG (parce qu’on a mieux à foutre). Pourquoi notre film se situe à Strasbourg, alors ? Parce qu’on est strasbourgeois. Pourquoi aborder ce sujet ? Parce que ça pourrait faire un film chouette et drôle, tout simplement.

  8. Pourtant votre titre est très explicite…et si vous n’en « avez rien à foutre »…faire 1 film sur la vie nocturne aurait pu avoir comme titre  » pouvons nous dormir au centre de Strasbourg ? « .sujet plus général, plus ouvert et qui pose de vraies questions ? Qu’en pensez-vous ?
    CQFD

  9. « Pouvons-nous dormir au centre de Strasbourg ? » comme titre moins explicite que « La Capitale du Bruit »… Hm.
    Peut-être que je devrais l’appeler « Squattons devant le Café des Anges à la Krutenau » pour être encore plus ouvert.

  10. Que le film s’appelle « La Capitale du Bruit » n’est effectivement pas un hasard, mais vous semblez mal gérer l’ironie. Le film vous plaira !

  11. il n’a pas dit « avez rien à foutre » mais « mieux à foutre ».

    et sinon cherchez dans google « mockumentary » c’est facile et ça prend moins de temps que de prendre en photo un mégot (en plus vous découvrirez le merveilleux Spinal tap ou Borat par exemple)

  12. Ne vous inquiétez pas on est super cool… vous stigmatisez, preuve de votre gêne. Mais on ne vous en veut pas, faites ce merveilleux film ! et ne nous faites pas croire que CG n’a rien à voir…AVEC votre film.
    Bon on attend cette merveille !

  13. « on est super cool! »
    attention, le point godwin n’est plus très loin

    les gens ne sont pas dupe, on a tous vu/lu les atrocités dont vous êtes capables, j’ai un bon dossier de photos et copies d’écrans de propos fascisants , de nom respect de la famille d’un défunt, d’insultes à tout va et d’acte puéril tel qu’aller jusqu’à fouiller le profil facebook de toute personne ayant un propos contraire au votre pour tenter de le décrédibiliser.
    Personne n’est pour le vomi et l’incivisme, c’est juste vos méthodes qui elles, sont à vomir.
    Impatiente de voir le film

  14. Je répète et je m’arrêterai là : « Le combat de notre personnage s’inspire du combat des différentes associations françaises qui luttent contre le bruit de la vie nocturne, mais on ne fait pas un biopic sur CG. »

  15. De tout cœur avec vous CQFD. Impossible de sortir 1h en soirée à Strasbourg sans que l’on se fasse vomir dessus ; notre capitale européenne se transforme en une sorte de Barcelone 2.0.

  16. Elodie : vous avez raison. Ce sont les membres de Calme Gutenberg qui ont poussé le pauvre malheureux dans l’Ill à la sortie du bar Le Croque Bedaine, rue du Puits. Vous avez tout compris… Et que dire de ses compagnons de beuverie qui ont laissé faire ? Que dire du patron du bar qui n’a rien vu ?

  17. Le croque Bedaine risque en effet d’avoir un jour un procès. Ce bar est une véritable infection pour les habitants de la rue de la Division Leclerc et de la rue du Puits. Ils subissent à longueur de semaines les nuisances de cet établissement. La porte est ouverte, on entend les clients brailler, la musique se diffuse dans la rue. Aucun respect du voisinage. Quant au respect des clients, nous avons vu le triste résultat…

  18. ah bin je vois qu’il y a des choses qui ne changent pas 🙂
    Ces illuminés toujours persuadés que la calme ville de Strasbourg est un enfer aux mains des vils alcooliques .

  19. Gaëtan,
    Je n’ai pas dit cela.
    Pouvez-vous entendre les souffrances du voisinage ? Votre pensée se résume- t-elle à des clichées ?

  20. Joseph,
    Il y a une différence entre les faits et les clichés. Différences que vous ne semblez pas maîtriser.
    Trouvez-vous normal les dégradations récurrentes dues à la vie nocturne dans certains quartiers de Strasbourg ?

  21. oui c’est normal, c’est inévitable dans toute concentration d’humains . On arrête pas de vous le répéter si vous avez du mal avec le mode de vie d’un centre ville, vous n’allez pas changer ça, il y aura toujours des idiots pour jeter des mégots ou des papiers gras, mais bon faire une réflexion à cet idiot ou mettre soi-même ce mégot à la poubelle c’est plus citoyen que de les prendre en photo ou des vidéos ou la plupart du temps il ne se passe rien.

    Vous avez des amis en Dordogne? http://www.leparisien.fr/faits-divers/video-dordogne-condamnes-car-les-grenouilles-de-leur-mare-sont-trop-bruyantes-09-06-2016-5868135.php

  22. C’est donc normal de casser les biens publics et privés, c’est également normal de hurler et de réveiller des rues entières. C’est normal car c’est le « le mode de vie d’un centre ville ».
    Le centre ville est donc pour vous une zone de non droit où la loi ne devrait pas s’appliquer sous prétexte de « mode de vie ».
    J’en reste les bras ballants…

LAISSER UN COMMENTAIRE