On peut la croiser au Pixel Museum, elle avait un stand dédié au Mini Maker Faire et elle va alimenter les conférences et ateliers du Festival du Film Fantastique : la réalité virtuelle intrigue, fascine et révolutionne le monde du numérique (et du porno, ouais ouais) depuis déjà quelques décennies. Mais si cette technologie immersive est de plus en plus présente dans notre quotidien, le prix du matos, lui, reste assez dissuasif : un bon Oculus Rift coûte en moyenne 650 euros et le casque d’une PlayStation VR, par exemple, vaut en moyenne 400 euros. Résultat : bye bye jouissance virtuelle, bonjour monde cruel ! Mais pour remédier à cette terrible injustice qui accable tous les curieux d’Alsace, Laurent, Philippe et Pierre, trois garçons passionnés, ont eu une idée : créer le premier centre de loisirs du Grand Est entièrement dédié à la réalité virtuelle. 

A l’heure actuelle, ce VRparc en est encore au stade embryonnaire : le lieu n’est pas encore défini (même si Schiltigheim semble être l’option retenue) et il reste encore pas mal de choses à mettre en place. Mais à terme, Laurent, Philippe et Pierre veulent proposer aux alsaciens un espace de 200m2 avec du matériel VR dernier cri à disposition. L’objectif : rendre les technologies immersives accessibles à tous. Pour le grand public, ce sera un lieu de loisir et d’expérimentations ludiques. Les professionnels, eux, pourront profiter de l’endroit pour « partager leur savoir et utiliser du matériel récent pour finaliser leur projet ».

En plus des traditionnels casques de réalité virtuelle, tapis VR et gants à retour de force, le VRparc proposera des tournois E-sport (toujours en réalité virtuelle bien entendu) mais également des sessions « déconnexion » : entre une matinée de réunions interminables et un après-midi compta, on pourra venir, sur la pause du midi, enfiler des casques VR pour se téléporter OKLM à Bali ou ailleurs. Pas mal non ?

Un « VRparc Tour » pour lancer le projet

Ce projet un peu fou devrait normalement pendre vie en 2018 et à très long terme, le parc pourrait même accueillir des plates-formes de réalité augmentée. On vous tiendra bien sûr au courant de son évolution dans les mois à venir et vous pouvez suivre son actualité sur la page Facebook du VRparc 😉

Mais en attendant l’ouverture de ce centre de loisirs dédié, nos trois défenseurs de la réalité virtuelle ont du pain sur la planche : ils se sont donné pour mission de parcourir l’Alsace, un Oculus Rift sous le bras, pour permettre à tous les curieux de découvrir, de mieux comprendre et de tester le matériel VR. Une belle manière 1) de démocratiser cette technologie 2) de communiquer autour de leur projet et 3) de récolter un peu de sous pour compléter leur matériel grâce à cette campagne de crowdfunfing (parce que oui, des beaux projets comme ça, ça coûte cher). Ce VRparc Tour débutera en octobre prochain et pas mal de surprises sont au programme (dont un tournoi avec finale prévue au Pixel Museum et des cadeaux à la clé mais, chut, on vous a rien dit).

Et comme chez Pokaa on est toujours curieux d’avoir vos avis, n’hésitez pas à commenter cet article en nous disant si vous êtes plutôt team VR, team RL (Real Life), team NL (No Life) ou un peu tout ça à la fois. Coeur sur vous <3


Pour filer un petit coup de main au projet

Pour suivre l’actualité du VRparc

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Je tiens à rectifier une information importante dans votre article la 1ère salle d’arcade dédiée à la réalité virtuelle a déjà vu le jour dans le grand Est donc je vous prie de bien vouloir rectifier votre article et de ne pas divulguer des fausses informations. VRPORTAL à Eckbolsheim est en pré-ouverture depuis fin août.
    Bien à vous,
    HK

    • Bonjour,
      Je comprends le malentendu qu’il peut y avoir concernant la différence entre ces deux structures. En fait, VR Portal est une salle d’arcade (avec plusieurs salles disposant de casques de réalité virtuelle). VRparc sera un centre de loisirs qui proposera différentes activités selon les âges et les expériences déjà vécues (de la découverte de cette nouvelle technologie au multi, des expériences en réalité virtuelle sur tapis avec harnais, gilet et gants à points de pression, des tournois e-sport, un espace détente et cinéma, un Tech Lab pour les développeurs d’application(s) ou de jeu(x) VR qui pourront mettre à disposition du public leur(s) création(s) pour des tests, des conférences animées par des universitaires, etc.). C’est pourquoi le terme de « premier centre de loisirs du Grand Est a été choisi ». VR Portal est bien la première salle d’arcade du Grand Est, mais VRparc sera le premier centre de loisirs de cette région, car il y a une différence entre salle d’arcade et centre de loisirs, tout comme il y a une différence entre centre de loisirs et parc d’attraction.
      Bien à vous,
      Pierre

      • Bonjour Pierre,

        Merci pour la réponse apportée cependant vous jouez sur les mots , il n’y a pas une grande différence entre les 2 structures. Je souhaite que l’exclusisvité revienne à VR PORTAL pour la première fonctionnalité des 2 parcs qui reste bien évidemment l’immersion dans la réalité virtuelle. Donc nous sommes bien les premiers à l’avoir fait à Strasbourg et nous vous demandons de respecter cela .
        Bien cordialement,

        HK

LAISSER UN COMMENTAIRE