Parce que cet été, la canicule guette et qu’il reste encore mal perçu dans nos sociétés occidentales de se plonger dans un bac de surgelés Picard, Pokaa a sélectionné pour toi quelques endroits où se réfugier quand tout se fait braise et se transforme en fournaise. You’re welcome.

DONC, tu peux :

  • Flâner sur les berges des institutions européennes (Parlement Européen et Cour européenne des droits de l’homme) : pour que tu puisses te poser tranquillou à l’ombre près de l’eau et faire ton deuil d’Helmut Kohl sans perdre ton cool.

  • Aller chiller dans les grands parcs de la ville : Orangerie, Contades, Citadelle, Pourtales, Heyritz : parce que se faire un remake du déjeuner sur l’herbe à l’abri du soleil, c’est quand même sympa. Pour en savoir plus sur les meilleurs spots de Strasbourg pour poser ton cul et chiller, on vous en parlait déjà par ici.

 

  • Aller te balader dans les forêts de la Robertsau et du Neuhof : parce que leurs verticalités végétales te donneront la fraîcheur d’un perroquet ventilé.
Source: Sciences et Avenir – AFP
  •  Te faire une petite crise de mysticisme : parce que les vieilles pierres élèvent l’âme et baissent la température, l’exposition Kriptik, qui dévoile les œuvres de Pierre Gangloff dans l’église Saint-Pierre-le-jeune, du 2 juin au 31 août 2017, te permet de te cultiver dans la joie et la fraîcheur. Et le petit plus c’est le cloître de paix et de fraîcheur auquel tu as accès en traversant l’église.

 

  • Aller boire un verre à l’Ice Bar, histoire de devenir une stalactite le temps d’un cocktail.

  • Te terrer au cinéma et aller voir le Grand Froid de Gérard Pautonnier (en ce moment en salle au Cinéma Star) pour oublier que la vie à l’extérieur de la salle n’est que chaleur et sueur.

Et sinon, tu peux aussi:

  • Faire trempette au Baggersee ou au lac Achard.
  • Squatter les bars climatisés, comme l’Intemporel à Strasbourg.
  • Jouer les rats de bibli dans la fraîche médiathèque André Malraux.
  • Faire des allers-retours dans le tram, armé de ton plus beau brumisateur et de ta bonne humeur.
  • Investir le nouveau Picard de la rue du 22 Novembre et flirter avec les légumes surgelés.
  • Suçoter les glaces de Strasbourg en lisant cet article

Enfin, si tu n’as toujours pas trouvé de quoi te rafraîchir comme tu le souhaites suite à la lecture de cet article, n’hésite pas te mettre dans ton plus simple appareil muni d’un tuyau d’arrosage et à adopter une pose de muse dans un petit coquillage bleu  😎

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE